FANDOM



Présentation

  • La Voie Georges Pompidou est un ensemble de voies des 1er, 4e, 8e, 12e et 16e arrondissements de Paris longeant la rive droite de la Seine en reliant l'échangeur de la Porte de Saint-Cloud à celui de la Porte de Bercy.
  • Sa réalisation est précédée par un élargissement des quais de Seine et une mise à sens unique entre 1941 et 1946. Devant l'intensité du trafic, il est décidé de transformer les rives de Seine en voie rapide. Le projet s'inscrit ultérieurement dans le Plan autoroutier pour Paris porté par Georges Pompidou dans les années 1960. Le projet d'ensemble est en effet approuvé au Conseil Municipal de Paris en mars 1964 alors que des éléments avaient déjà été mis en service.
  • Essentiellement composée de voies rapides, tel que voulu lors de sa création, elle est aujourd'hui réservée aux cyclistes et piétons entre le Quai des Tuileries et le Quai Henri IV. Cette portion piétonne fait partie du Parc des Rives de Seine.
  • Lors de sa dénomination par arrêté municipal du 3 février 1976, il est observé qu'elle ne se substituait pas aux quais empruntés, à savoir le Quai St-Exupéry, l'Avenue de New-York, le Cours Albert Ier, le Cours la Reine, le Quai des Tuileries[1], le Quai Henri IV, le Quai de la Rapée et le Quai de Bercy.
  • En revanche, elle ne fait pas partie de l'Avenue Kennedy et des quais L. Blériot, F. Mitterand, du Louvre, de la Mégisserie, de Gesvres, de l'Hôtel de Ville et des Célestins, qu'elle longe en contrebas.
  • Le principal ouvrage d'art rencontré est le Tunnel des Tuileries, long de 861 m, reliant le Quai Aimé Césaire au Parc des Rives de Seine.
  • Son pendant sur la rive gauche est la Voie Express Rive Gauche mais dont seuls 2,4 km ont été réalisés.

VGP - Paris - Plan

Historique

Mises en service

  • xx xx 1937 : Section Rue Beethoven - Avenue Albert de Mun (souterrain d'Iéna)
  • 03 10 1956 : Section Avenue Albert de Mun - Rue Bayard (avenue de New York, souterrain de l'Alma)
  • 01 10 1957 : Section Boulevard Bourdon - Quai de la Rapée (souterrain d'Austerlitz)
  • xx xx 1961 : Section Avenue de Lamballe - Rue Beethoven (souterrain de Bir-Hakeim)
  • xx xx 1962 : Section Rue du Ranelagh - Avenue de Lamballe (avenue du Président Kennedy)
  • 15 06 1965 : Section Rue Wilhem - Rue Eugène Poubelle (passage sous le pont Mirabeau)
  • xx xx 1965 : Section Quai des Célestins - Rue Agrippa d'Aubigné (souterrain de Sully)
  • xx xx 1966 : Section Boulevard Murat - Rue Wilhem (passage sous le pont du Garigliano)
  • 01 07 1966 : Section Rue Bayard - Place de la Concorde (souterrains des Invalides et Alexandre III)
  • xx xx 1967 : Section Rue Eugène Poubelle - Rue du Ranelagh (passage sous le pont de Grenelle)[2]
  • xx xx 1967 : Section Rue Agrippa d'Aubigné - Boulevard Bourdon (Quai Henri IV)
  • xx xx 1967 : Section Quai de la Rapée - BP-Porte de Bercy (souterrains de Bercy et de Tolbiac)
  • 11 07 1967 : Section Place de la Concorde - Quai des Tuileries (souterrain de la Concorde)[3]
  • 22 12 1967 : Section Quai des Tuileries - Quai des Célestins (souterrain du Louvre, passage sous le Pont-Neuf, le Pont au Change, le Pont notre-Dame, le Pont d'Arcole, le Pont Louis-Philippe et le Pont Marie)[4] [5]
  • 05 03 1970 : Jonction avec le BP-Porte de Bercy

Reconversion

  • 03 02 1976 : La voie prend le nom de Voie Georges Pompidou par arrêté municipal
  • 10 07 1994 : Fermeture totale des berges de Seine sur initiative du Ministère de l'Environnement
  • 30 10 1994 : Reconduction de l'opération
  • 06 08 1995 : La portion entre le Quai des Tuileries et le Quai Henri-IV devient piétonne tous les dimanches
  • 15 07 2001 : La piétonisation s'étend aux jours fériés et de mi-juillet à mi-août chaque année dans le cadre de l'opération Paris Plages (sauf la nuit de 23 heures à 6 heures, et seulement du dimanche au jeudi)
  • 08 02 2011 : Le Conseil de Paris adopte un projet d'aménagement entre le Quai des Tuileries et le Quai Henri-IV dont les travaux s'achèvent le 31 08 2012
  • 26 09 2016 : Le Conseil de Paris valide la piétonisation définitive entre le Quai des Tuileries et le Quai Henri-IV
  • 02 04 2017 : Inauguration du Parc Rives de Seine

Notes

  1. On peut considérer que la Voie Georges Pompidou fait partie du Quai Aimé Césaire car celui-ci a été dénommé en 2013 en reprenant une partie du Quai des Tuileries.
  2. Section mise en service provisoirement le 15 06 1965, mais neutralisée lors de la reconstruction du pont de Grenelle.
  3. Le temps des travaux, mise en place d'un toboggan du 15 11 1966 au 16 06 1967.
  4. Inauguration le même jour par Georges Pompidou.
  5. Mise en service sur deux files du souterrain du Louvre début janvier 1968 en raison de l'inachèvement du système de ventilation.

Tracé

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En rouge Tunnel des Tuileries
En orange Portion de la Voie Georges Pompidou réservée aux cyclistes et piétons.
En blanc Portions de la Voie Georges Pompidou ouvertes à la circulation automobile.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Itinéraire

  • L'itinéraire ci-dessous est présenté traditionnellement dans le sens aval-amont de la Seine car la circulation automobile se fait majoritairement dans ce sens.
  • Les voies marquées d'un astérisque (*) ne font pas partie de la Voie G. Pompidou mais sont longées par celle-ci en contrebas.

Légende

Notes et références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .