FANDOM


Sont présentés ici les tableaux du décret de 1813, du département de la Méditerranée à celui de l'Oise, dans leur ordre de publication au journal des lois, soit par ordre alphabétique. La nomenclature de 1933 sera donnée quand possible sinon on se référera à celle de 1973. Cette section contient le département du Mont-Blanc, qui est situé en partie sur le territoire de la Savoie actuelle, ainsi que la Meurthe, dont dérive la Meurthe-et-Moselle actuelle.

Méditerranée[1]

Numéro de 1813 Nomenclature Route actuelle
1 de Pise à Sienne, par Castel-Fiorentino et Certaldo[2]  SR67 ,  SR429 ,  SR2 

Meurthe[3]

Numéro de 1813 Nomenclature En 1973 Route actuelle
1 de Nancy à Landau[4] D38 D38
2 de Toul à Pont-à-Mousson N411 D611
3 de Verdun à Epinal, par Panne, Toul et Vézelise N404 D904
4 de Nancy à Verdun N407 D907
5 de Fenestrange[5] à Phalsbourg D38, D1 D38, D1
6 de Nancy à Mirecourt N413 D913
7 de Lunéville à Moyenvic N414 D914
8 de Lunéville à Rambervillers N414 D914
9 de Lunéville jusqu'au bac de Bayon D9 D9
10 de Dieuze à Saint-Avold D22 D22
11 Communication de Vic avec la Route Impériale N° 75 et celle départementale de Nancy à Landau D38 D38

Meuse

Numéro de 1813 Nomenclature En 1973 Route actuelle
1 de Bar-sur-Ornain[6] à Metz NVS, N401 NVS, D901
2 de Bar à Dun N398 D998
3 de Bar à Reims N394 D994
4 de Bar à Vitry-le-Français D64[7] D64 (doublée par la D995)
5 de Metz à Sedan, par Buzy, Etain, Damvillers, Montmédy et Thonne-le-Thil N390, D65, N405, N381 D903, D65, D905, D643
6 de Bar à Longuyon et Longwy, par Marats-la-Grande, Issoncourt, Verdun, Maugiennes[8] et Châtillon D28[9], D116[10], NVS, N405, D66 D28, D116, NVS, D905, D66
7 de Verdun à Pont-à-Mousson N404, D67 D904, D67
8 de Verdun à Toul N407, N408 D907, D908
9 de Stenay à Landrecies D30 D30[11]
10 de Fresnes à Hannouville[12] N408 D908

Meuse-Inférieure

Numéro de 1813 Nomenclature Route actuelle
1 de Maestricht à Ruremonde  N 78 
2 de Maestricht à Faulquemont[13], par Meeren[14] Route non numérotée
3 de Maestricht à Geilenkirken, par Bolduc[15]  N 590 ,  N 298 [16]

Mont-Blanc[17]

Numéro de 1813 Nomenclature En 1973 Route actuelle
1 de Chambéry à Génève, par Annecy[18] N201 D991,D1201
2 d'Annecy à l'Hôpital-sous-Conflans[19], par Ugine N508, N212 D1508,D1212
3 d'Aix-les-Bains au port de Puert[20] N491 D991
4 de Chambéry à Belley, par le Mont-du-Chat et Yens[21] N491, N514, N521A, N521B, D31 D1504, D914, D914A, D1504
5 d'Annecy à Bonneville N203 D1203
6 du Pont-de-Beauvoisin à Belley, par Saint-Genix et le bac de la Balme N516A, N521B D916A,D1516
7 du Pont-de-Beauvoisin à Chambéry, par la montagne d'Aiguebelette[22] N521E, N521D, Col du Crucifix non carrossable, N516 D921E, D921D, Col du Crucifix non carrossable, D916
8 de Moutiers à Briançon, par Saint-Jean et Saint-Martin-de-Belleville, le Col-des-Alcombes[23], Saint-Michel et le Col-du-Galibier[22] N515A, Col des Encombres (2.340 m !!!) non carrossable, D82, N515A D117, Col des Encombres non carrossable, D82, D902
9 de Moutiers à Lans-le-Bourg, par la Vallée-de-Bozel et le Col-de-la-Vanoise[22] N515, Col de la Vanoise (2.517 m !!!) non carrossable, D83 D915, Col de la Vanoise non carrossable, D83

Mont-Tonnerre

Le Conseil Départemental n'a pas encore statué sur les routes à classer au sein de la voirie départementale.

Morbihan

La partie d'Auray à Quiberon est désormais incluse dans la Route impériale de 3° Classe N° 188 qui se nommera dorénavant de Saint-Malo à Quiberon. Ce sont les propriétaires riverains qui élagueront et couperont les arbres; il leur est défendu de les remplacer ou de les enlever.

Numéro de 1813 Nomenclature En 1973 Route actuelle
1 de Lorient à Quimperlé N165 D765
2 de Napoléonville[24] à Saer[25] N782 D782
3 de Vannes à Josselin N778 D778
4 de Vannes à Redon N775 D775
5 de Vannes à Guer, par Malestroit N776 D776
6 de Vannes à Sarzeau N780 D780
7 de Napoléonville[24] à Uzel D32 D32
8 de Laudévant[26] au Port-Louis D33 D33
9 de Redon au Croizic, par la Roche-Bernard D34 D34
10 de Guemené à Plouay[27] D1 D1
11 d'Hennebont au Port-Louis N781 D781
12 de Gourin à Scaer D27 D27
13 de Josselin à Loudéac N778 D778

Moselle[28]

Numéro de 1813 Nomenclature En 1973 Route actuelle
1 de Metz à Strasbourg N399 D999
2 de Thionville à Trèves N53Bis D654
4 de Nancy à Sarrelouis[29] D20, N410, N3A D20, D910,D633, N33
5 de Saint-Avold à Dieuze[29] D22 D22
6 de Metz à Sedan N381 D643
7 de Metz à Briey N381 D643
8 de Sarreguemine à Bitche N410 D662
9 de Metz aux carrières de Plappeville D103h D103h

Deux-Nèthes

Numéro de 1813 Nomenclature Route actuelle
1 d'Anvers à Bruxelles, par Boom N177,N276
2 d'Anvers à Lierre N10
3 de Malines à Lierre et Turnhout[30] N14, N12
4 de Turnhout à Breda N124,N14
5 de Breda à Bergopzoom[31] A58

Nièvre

Numéro de 1813 Nomenclature En 1973 Route actuelle
1 de Décize à Luzy N478 D981
2 de Nevers à Lorme, par Riverieu[32] N77Bis, N445 D977Bis, D945
3 de Cosne à Varzy, par Douzy[33] D33[34] D33
4 de Décize à Clamecy, par Saint-Saulge D34[35] D33
5 de Décize à Lormes, par Rony[36] N445 D945
6 de Nevers à Saint-Saulge, par Saint-Firmin N458 D958
7 de Château-Chinon à Moulins-sur-Allier, par Moulins-Engilbert D37 D37
8 de la Charité à Autun, par Premery et Saint-Saulge D38[37] D38
9 de Décize à Saint-Pierre-le-Moutier N478 D978A
10 de Nevers au Port-de-Givry[38] D40 D40
11 de Nevers au Port-d'Apremont D149 D149

Nord

Numéro de 1813 Nomenclature En 1973 Route actuelle
1 de Lille à Valenciennes N353 D953,D549
2 de Lille à Ypres N349 D949, D654, D949
3 de Douay à Tournay N50 D938
4 de Cambray à Tournay N357 D957
5 d'Avesnes à Philippeville[39] N362 D962
6 de Landrecies à Chimay[39] N351 D951
7 de Condé à Mons N354 D954

Oise

Numéro de 1813 Nomenclature En 1973 Route actuelle
1 de Meaux à Beauvais, par Senlis et Creil N330, D12[40] N330, D1330, D123, D12
2 de Soissons à Amiens N334 D934
3 de Beauvais à Dieppe, par Sougeons[41] D133 D133
4 de Senlis à Villers-Cotterets N324 D1324
5 de Pontoise à Beauvais, par Meru N327 D927
6 de Nanteuil à Crepy D136 D136
7 de Noailles à Catenoy, par Mouy D137 D137
8 de Louvres à Chantilly N324A D924A
9 de Magny[42] à Beauvais D153 D153

Retour à la liste complète

Notes

  1. Outre la Toscane, ce département comprend également l'île d'Elbe
  2. Le fait de posséder une seule RD est provisoire: on étudie des propositions de Livourne à Modène, de Pise à Pimobino et de Livourne à Volterre
  3. comprend une partie de la Moselle actuelle
  4. Une partie des routes est à la charge de l'administration des Salines
  5. Fénétrange
  6. Bar-le-Duc
  7. Gc4bis avant 1948
  8. Mangiennes
  9. Gc28 avant 1948
  10. Ic16 avant 1948
  11. deviendra la Route de Metz à Landrecies en 1822, avec le tronçon devenu depuis la D69
  12. Hannonville-sous-les-Côtes
  13. Valkenburg
  14. Meerssen
  15. Localité non identifiée, Bois-le-Duc ('s-Hertogenbosch) est bien trop loin
  16. Plus de routes seront considérées à terme
  17. comprend la Savoie et une partie de la Haute-Savoie
  18. Ce sont les bourgs et villages qui sont responsables du pavage et de l'entretien des routes
  19. Albertville
  20. Puer, commune d'Aix-les-Bains
  21. Yenne
  22. 22,0, 22,1 et 22,2 considérée et entretenue comme route de commerce à dos de mulet
  23. Col des Encombres
  24. 24,0 et 24,1 Pontivy
  25. Scaër
  26. Landévant
  27. Plouray
  28. Comprend une partie de la Meurthe-et-Moselle actuelle
  29. 29,0 et 29,1 En partie entretenue par les Salines
  30. Ne sera prolongée jusqu'à Turnhout que si les travaux du canal du Nord sont abandonnés
  31. Bergen-op-Zoom
  32. Saint-Revérien
  33. Donzy
  34. Gc33 avant 1941
  35. Gc34 avant 1941
  36. Rouy
  37. Gc38 avant 1941
  38. à Fourchambault
  39. 39,0 et 39,1 Présente une lacune
  40. Gc12 avant 1948
  41. Songeons
  42. Magny-en-Vexin
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .