FANDOM


Sont présentés ici les tableaux du décret de 1813, du département de Jemmapes à celui du Loiret, dans leur ordre de publication au journal des lois, soit par ordre alphabétique. La nomenclature de 1933 sera donnée quand possible sinon on se référera à celle de 1973. Cette section contient le département du Léman, qui est situé en partie sur le territoire de la Haute-Savoie actuelle.

Jemmapes[1]

Numéro de 1813 Nomenclature Route actuelle
1 de Mons à Tournay N50
2 de Mons à Chimay N40, N53
3 de Mons à Ath N56
4 de Charleroy à Grammont[2] N90, N59, N57, N42
5 de Charleroy à Bruxelles N5
6 de Binches à Nivelles N553, N59, N27
7 de Douai à Gand N508, N48, N60
8 de la Sambre à la route de Bruxelles Pas assez de détails pour donner un itinéraire précis. La Sambre où? Quelle route de Bruxelles? Depuis où?

Jura

Numéro de 1813 Nomenclature En 1973 Route actuelle
1 de Paris à Lons-le-Saulnier, par Dôle N475 D475
2 de Châlons en Suisse, par Bletterans et Champagnole N470, N471 D470, D471
3 de Besançon à Genève N437 D437
4 de Lons-le-Saulnier à Genève, par Orgelet N470, N436 D470,D436
5 de Salins à Arbois D105 D105
6 d'Arbois à Genève N469 D469
7 de Salins en Suisse, par Curseau[3] N467, D107 D467, D107
8 de Saint-Claude à Lyon, par Dortans N436 D436
9 d'Orgelet à Nantua, par Arinthod D109 D109
10 de Besançon à Saint-Claude, par Saint-Laurent N437 D437
11 de Besançon à Dijon N459 D459
12 de Vesoul à Auxonne D112 D112
13 de Dôle à Grey, pas Pesnu[4] N475 D475
14 de Dôle à Arbois N469 D469
15 de Saint-Amour à Orgelet D3 D3
16 de Lons-le-Saulnier à Poligny, par Voiteur D70, D57 D70, D57
17 de Moroz[5] à Nyon en Suisse N5A[6] D415
18 de Clairvaux à Saint-Claude D118 D118
19 Embranchement de Noseroy sur Lons-le-Saulnier et Pontarlier D119, D116 D119, D116
20 de Poligny à Sellières N468 D468, D475
21 d'Orgelet au Pont de Poite D49 D49
22 de Lons-le-Saulnier à Dijon D122 D122
23 de Salins à Ornans N492 D492
24 d'Arbois à Pontarlier D107 D107
25 de Saint-Vit à Ougney D125 D125

Landes

Numéro de 1813 Nomenclature En 1973 Route actuelle
1 de Mont-de-Marsan à Grenade N649 D824
2 l'embranchement de Saint-Paul-les-Dax à la Route Impériale N° 11, de Paris en Espagne N647 D947

Léman[7]

Numéro de 1813 Nomenclature En 1973 Route actuelle
1 de Genève à Annecy 1, N201 1, D475
2 de Génève à Lons-le-Saulnier 47, N5, N436 VC, D1005, D936
3 de Genève à Chamounix[8], jusqu'au Pont-Saint-Martin 41, N505, N203, N506, N202 VC, D1205
4 de Saint-Genix à Gex, par Chevry N84C D984C
5 de Tanninge au Plot, par Bonneville et La Roche N202, N506, N203 D902, D1205, D1203
6 d'Annemasse à Samoëns, par Cranves, Bonne, Saint-Jeoire, Mieussy et Tanninge N507, N203 D907
7 de Thonon à Collonges, par Bons, Saint-Cergues, Villagrande[9], Chênes, Siernes, Carouge et Chancy N84B, 44, N5 D984B, non numérotée en Suisse, D1206
8 de la Bergue à Saint-Cergues, par Cranves N203 D903
9 de Sallenove à Bellegarde, par Frangy, Eloise et Vanzy N508 D1508
10 de Viry à Arsine, par le Vuache N206, N508A D1206, D908a
11 de Douvaine à Bonz, par Ballaison D20 D20
12 de Meirin à Versoix, par Ferney en Suisse, non numérotée en Suisse, non numérotée
13 du Pont-Saint-Martin à Chamounix[10] N202, N506 D1205, N205
14 du Pont-Saint-Martin à Flumet, par Sallanche et Megève N212 D1212
15 de Chêne à Saint-Pierre-de-Rumilly[11], par Etrambières, Arrenton et La Roche N505, N203A, N203 D1205, D903, D1203
16 de Thonon à Châtel, par Larringe et Abondance D52, D32, D22 D52, D32, D22
17 d'Evian à Larringe, par Saint-Paul D21 D21
18 de Thonon à Bonne, par Raivroz, Habert et Boëge D26, D36, D12, D22, D20 D26, D36, D12, D22, D20
19 de Raivroz à Saint-Jean-d'Aulph D26, D236[12] D26, D236
20 de Bellevaux à Mégevette D26 D26

Lippe[13]

Numéro de 1813 Nomenclature Route actuelle
1 de Munster à Ham, par Hilstrup B 54, B 58, B 63
2 de Tilgte à Warendorff B 64
3 de Wesel à Amsterdam, par Rees et Emmerick B 8

Loir-et-Cher

Numéro de 1813 Nomenclature En 1973 Route actuelle
1 de Romorantin à Orléans, par La Ferté-Beauharnais[14] N722 D922
2 de Blois à Montrichard, par Chailles et Pont-le-Void[15] N751, N764 D751, D764
3 d'Orléans à Tours, par Saint-Laurent[16] et Saint-Dié[17] N751 D951
4 de Blois au Blanc, par Saint-Aignan[18] N675 D675
5 de Vendôme à Château-du-Loir, par Montoire[19] N817 D917
6 de Blois à Châteaudun, par Ouques et Freteval N824, D12, D2 D924, D12, D2
7 de Blois à Romorantin, par Caen[20] et Cheverny N765 D765
8 de Vendôme à Montdoubleau, par Epinsay[21] D151 D151
9 de Saint-Calais à Montdoubleau et à Bron, par Saint-Agil et Arville N821 D921

Loire

Numéro de 1813 Nomenclature En 1933 Route actuelle
1 de Lyon à Montbrison, par Chazelles N496, Gc1bis A, Gc103 D1089, D12A, D103
2 de Montbrison à Saint-Etienne, par Sury, Andrezieux et La Fouillouse GC2bis, N498 D8, D498
3 de Montbrison à Roanne , par Merlieux[22], Champs et Feurs Gc3bis D60
4 de la Loire à la Saône, par Charlier[23] et Beaujeu Gc16b, Gc4bis D4
5 de Montbrison à Clermont, par Ambert N496 D496

Haute-Loire

Numéro de 1813 Nomenclature En 1933 Route actuelle
1 du Puy à Boën, par Cruponne[24] et Montbrison Gc1, N498 D1, D498
2 du Puy à Saint-Flour, par Saugens[25] N589 D589
3 du Puy à Aubenas, par le Morestier[26] et Monpezat N535 D535
4 de Brioude à Langone[27] et à Allais[28], par Langras[29] et Saugens[25] N585 D585
5 de Saint-Flour à Lyon, par Brioude, Champagnac et la Chaise-Dieu Gc12, N588, N499 D12, D588, D499
6 de La Voûte-sur-Rhône à Saint-Rambert-sur-Loire, par Saint-Agrêve, Tenu[30], Montfaucon, La Privaudière[31] et Saint-Didier N500, N103 D500, D103
7 d'Yssingeaux à Tenu[30] N103 D103
8 de Brioude à Allanche, par Pauliac[32] et le Pont de Babory Gc20 D20

Loire-Inférieure

Numéro de 1813 Nomenclature En 1973 Route actuelle
1 de Nantes à Napoléon[33], par Le Luc[34]. N137Bis D937
2 de Nantes à Poitiers par Clisson N148Bis D149
3 de Châteaubriant à Laval, par Pouancé N775 D771
4 de Nantes à Saumur, par Vallet N756 D756
5 de Nantes à Saint-Gilles, par Machecoul N758, D95 D758, D95
6 de Nantes à Bourgneuf[35] N758 D758
7 de Paimbeuf à Pornic[35] D86 D86
8 de Nantes au Croizic, par Savenay N771 N171, D971, D392, D245
9 de Guérande à La Roche-Bernard N774 D774
10 de La Roche-Bernard à Redon N773 D773
11 de Blain au Croizic, par Savenay[36] N771 N171
12 de Châteaubriant à Redon, par Derval et Guéméné[36] N775 D775
13 d'Ancenis à Châteaubriant N23Bis, N178Bis D923, D878

Loiret

Numéro de 1813 Nomenclature En 1973 Route actuelle
1 d'Orléans à Tours par Cléry, Lailly et Saint-Laurent-des-Eaux, y compris son embranchement de Lailly à Baugency, sur la Route impériale de 3e classe N° 172, de Briare à Angers, par la rive droite de la Loire N751 - Embt D19 D951 - Embt D19
2 de Pithiviers à Ladou[37], par Boynes et Beaune N450 D950

Retour à la liste complète

Notes

  1. Outre le Hainaut, ce département comprend une partie du Nord actuel
  2. Gerardsbergen
  3. Censeau
  4. Pesmes
  5. Morez
  6. Rue de la Frontière à La Cure
  7. Comprend le canton de Genève, le pays de Gex (actuellement dans l'Ain et une partie de la Haute-Savoie)
  8. Lieu-dit Chamonix, à Magland
  9. Ville-la-Grand
  10. Chamonix-Mont-Blanc
  11. Saint-Pierre-en-Faucigny
  12. Liaison jamais achevée par le vallon de la Chèvrerie, tracé préféré par N202 mais sans liaison avec Reyvroz
  13. D'autres routes seront envisageables à la complétion de la Route impériale 203 d'Amsterdam à Hambourg
  14. Une partie à la charge de l' arrondissement de Romorantin et à toutes les communes des arrondissements de Vendôme et de Romorantin
  15. Une partie à la charge de l'arrondissement de Blois et à toutes les communes des arrondissements de Vendôme et de Blois
  16. Saint-Laurent-des-Eaux
  17. Saint-Dyé-sur-Loire
  18. Une partie à la charge de l'arrondissement de Blois et à toutes les communes des arrondissements de Vendôme et de Blois
  19. Une partie à la charge de l'arrondissement de Vendôme
  20. Cour-Cheverny
  21. Epuisay
  22. La route n'est jamais passée à Merlieux
  23. Charlieu
  24. Craponne-sur-Arzon
  25. 25,0 et 25,1 Saugues
  26. Le Monastier-sur-Gazeille
  27. Langogne
  28. Alès
  29. Langeac
  30. 30,0 et 30,1 Tence
  31. Localité non identifiée
  32. Paulhac
  33. La Roche-sur-Yon s'est d'abord nommée Napoléon à sa reconstruction par Napoléon en 1804, avant de s'appeler Bourbon-Vendée sous la Restauration, redevenir Napoléon sous la Seconde République, être renommée Napoléon-Vendée sous le IId Empire pour enfin retrouver son nom d'origine en 1870
  34. Les Lucs-sur-Boulogne
  35. 35,0 et 35,1 Doivent être plantées d'arbres
  36. 36,0 et 36,1 Route non ouverte
  37. Ladon
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .