FANDOM


Présentation

  • Lorsque la France a pris possession de l'Algérie, le génie militaire s'est retrouvé en charge de la reconstruction de certaines villes qui étaient en ruines comme Mostaganem, Médéah, Mascara ou encore Arzew. D'autres villes n'existaient pas à l'époque comme Sétif, Philippeville, ou Douera, par exemple. Pour cela le génie militaire était obligé de subvenir à tout : l'assèchement des marais, la construction de routes, l'endiguement des cours d'eau, ...
  • Le service des Ponts et Chaussées a été organisé le 7 octobre 1841. Avant cette date le génie militaire avait construit des routes stratégiques dans le but de faciliter les mouvements militaires de l'armée française. Le territoire algérien est alors divisé en trois provinces : Alger, Oran et Constantine.
  • Le développement des routes stratégiques s'élève à 608 km, répartis comme suit en 1850 :
    • Province d'Alger : 364 km
    • Province d'Oran : 244,750 km
    • Province de Constantine : 0 km
  • A compléter

Liste complète des routes stratégiques

Articles connexes

Liens Sara

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .