WikiSara
Advertisement


Borne Michelin. © Collection Eric Gross

Présentation

  • La route nationale 83, ou RN83, est une route nationale française, grande transversale reliant à son origine Strasbourg à Lyon en passant par Sélestat, Colmar, Belfort, Besançon, Lons-le-Saunier et Bourg-en-Bresse.
  • Elle fut progressivement remplacée par les autoroutes A35, A36 et A6 puis A39, ce qui entraîna en grande partie son déclassement en départementale en 2006.
  • Suite au transfert début 2021 des sections situées en Alsace, il ne reste plus à présent que la section entre Besançon et l'autoroute A391 près de Poligny sur laquelle l'Etat a abandonné toute perspective d'investissement en dépit d'un trafic important.
  • Il est à noter que de nombreux tronçons, plus ou moins longs, ont bénéficié d'aménagements qualitatifs avec dénivellation des carrefours et sections portées à 2x2 voies. On les retrouve dans les Bresse, le Jura et dans la traversée de l'Alsace (sauf quelques points noirs toujours non traités à ce jour comme la traversée de Fegersheim et la Rocade de Colmar). Sur le reste de l'itinéraire, se trouvent aussi un grand nombre de sections à 1+2 voies sur le tracé qui n'a pas été doublé.

Historique

Généralités

  • A sa création, en 1824, elle est décrite comme étant la route de Lyon à Strasbourg. La partie depuis un point pris de Pugey en deçà de Besançon jusqu'à cette ville appartient à la route n° 67, de Saint-Dizier à Lausanne, et la partie suivante, de Besançon à Clerval appartient à la route n° 73, de Moulins à Bâle. Elle joint, avant d'arriver à Strasbourg, la route n° 68, de Bâle à Strasbourg. Elle succède alors à la Route impériale 101.

Mur Michelin qui n'est probablement plus en place. © Fabrice Franzosi

  • Une importante rectification de tracé fut décidée entre Lyon et Bourg-en-Bresse par une ordonnance royale du 11/07/1843 (voir plus bas), afin de raccourcir le trajet à travers la Dombes.
  • Durant la période d'occupation allemande entre 1871 et 1918, la route était référencée dans le Pays d'Empire d'Alsace-Lorraine en tant que Staatsstrasse Nr.8 (ou St.8) de Strasbourg (ou Straßburg) à Lyon.
  • En 1933, on lui adjoint une annexe, la RN83A.
  • En 1957, son tracé est modifié dans le centre-ville de Lyon avec notamment la suppression de la RN83A et l'adjonction de la RN83E, cette dernière étant absorbée par la RN83 en 1978.
  • La RN83 survécut en intégralité aux déclassements de 1973. En effet, à cette date, elle n'était véritablement doublée par aucune autoroute, hormis l'A6, une centaine de kilomètres à l'ouest de son tracé. En 1978, on adjoint à la RN83 le tronçon de la RN73 compris entre Besançon et Clerval. Elle alors est définie comme la route de Lyon, N. 7, à Strasbourg, A. 34.
  • En 1990, elle est déclassée dans l'agglomération lyonnaise.
  • La mise en service progressive des A36 (fin des années 1970 / début des années 1980), A35 (années 1980 et 1990) et A39 (1998) entraîna sa disparition quasi-intégrale lors de la vague de déclassements de 2006. Il ne restait alors que 3 sections classées dans la voirie nationale :
    • Continuité provisoire de la Rocade de Strasbourg, entre l'A35 et la RN353 (correspondant grosso modo à l'ancienne RN283), dans l'attente de l'achèvement de cette dernière, survenu seulement fin 2020.
    • Continuité de l'A35 entre le sud de Sélestat (sortie 18 de l'A35) et Colmar (sortie 23 de l'A35. Cette section était appelée à intégrer l'A35 dans un souci de continuité de l'itinéraire, mais les restrictions budgétaires n'auront pas permis d'atteindre cet objectif.
    • Liaison entre Besançon et Poligny (A391) qui aurait dû être doublé par une autoroute abandonné depuis.
  • Les nouveaux numéros issus des déclassements de 2006 sont : D1083 (67) (Illkirch-Graffenstaden - Haut-Rhin) renumérotée en D83 (67) en 2021, D83 (68) (Bas-Rhin - A35 et Colmar - A36 ; comprend une courte section de l'ancienne RN466), D483 (68) (Burnhaupt - Territoire de Belfort), D1083 (90) (Haut-Rhin - Haute-Saône), D683 (70) (Territoire de Belfort - Doubs), D683 (25) (Haute-Saône - Besançon), D1083 (39) (A391 - Ain), D1083 (01) (Jura - Rhône), D483 (69) (Ain - Lyon).
  • La création de la Collectivité européenne d'Alsace entraîne le déclassement de deux des sections subsistantes au 1er janvier 2021 : la section située sur le territoire de la Collectivité européenne d'Alsace en continuité de l'A35 devient la D83 tandis que la section située sur le territoire de l'Eurométropole de Strasbourg devient la M83 dans le prolongement de la section déclassée en 2006.

Construction

  • Rue de la République (ancienne Rue Impériale) à Lyon : 1859.
  • Section Meximieux - Bourg-en-Bresse (réparée puis abandonnée ultérieurement) : Les travaux incluent notamment l'écrêtement de la montée de Meximieux en 1841, la rectification de la côte de Chalamont en 1838 et l'adoucissement de la rampe de Monternoz en août 1839.
  • Section La Pape - Bourg-en-Bresse (construction à neuf ou réparation d'une chaussée préexistante). Les travaux incluent notamment la rectification de la Montée de La Pape en 1846, la traversée de Rillieux-la-Pape en 1847, la traversée de Vancia en 1846, la rectification de Saint-André-de-Corcy en 1845, la traversée de Villars-les-Dombes en 1845, la section neuve aux abords de Marlieux en novembre 1846, la construction d'un Pont sur le Vieux Jonc à Saint-Paul-de-Varax en 1846 et la traversée de cette même ville en 1849.
  • Rectification de Saint-Étienne-du-Bois : 1840.
  • Section Joudes - Goz : 1840.
  • Section Limite Ain/Jura - Lons-le-Saunier : 1841 (réparations), amélioration à l'entrée de Saint-Amour en 1844, rectification de Digna en 1844, rectification et pont de Cousance en 1844 et 1846.
  • Section Lons-le-Saunier - Mauffans : 1843 (réparations), rectification de Saint-Germain en 1844, rectification de Tortelet en 1844 et rectification de Mauffans en 1843 et rectification d'Augea en 1845.
  • Section Mauffans - Millacre : 1841.
  • Rectification de Millacre : 1841.
  • Section Millacre - Poligny : 1840 (réparations).
  • Section Poligny - Arbois : 1839 entre Poligny et le Pont de Paroux et 1838 entre le Pont de Paroux et Arbois.
  • Section Arbois - Limite Jura/Doubs : 1841 (réparations), rectification des Arsures en 1838.
  • Pont sur la Loue à Quingey : 1847 (reconstruction).
  • Section Quingey - Beurre : 11 mai 1839 (par concession et mise à péage pendant 29 ans et 9 mois).
  • Section Clerval - Rang : 1844, rectification de Bois Rondot en 1838.
  • Section Rang - L'Isle-sur-le-Doubs : 1840.
  • Section L'Isle-sur-le-Doubs - Médières : 1844.
  • Rampe des Barres à Belfort : 1844.
  • Rampe de La Miotte à Belfort : 1845-1846.
  • Pont sur la Doller à Aspach-le-Bas : 1846 (reconstruction).
  • Rectification de la Côte de Hattstatt : 1841.

Aménagements

  • Déviation de Saint-Paul-de-Varax : 1949.
  • Déviation de Bourg-en-Bresse : voir Rocade de Bourg-en-Bresse.
  • Elargissement à 2x2 voies entre Chazelles et Saint-Amour : 1976.
  • Déviation de Saint-Amour : 1978.
  • Rectification et diffuseur de Champagnat : 1996.
  • Déviation de Cuiseaux : 1986.
  • Elargissement à 2x2 voies au Nord de Cuiseaux : 1972.
  • Déviation de Cousance : 1990.
  • Rectification et élargissement à 2x2 voies au Nord de Cousance : 1973.
  • Contournement de Lons-le-Saunier : voir Contournement de Lons-le-Saunier.
  • Déviation urbaine Est de Lons-le-Saunier : Boulevard Théodore Vernier en 1964 et Boulevard de l'Europe en 1969.
  • Elargissement à 2x2 voies entre Grange-Robinet et Plainoiseau : 1970, voies réduites en 2017.
  • Déviation de Plainoiseau : 1er juillet 1985.
  • Elargissement à 2x2 voies entre Plainoiseau et Saint-Germain-lès-Arlay : 1970.
  • Déviation de Saint-Germain-lès-Arlay et élargissement à 2x2 voies à Tortelet : 1979.
  • Elargissement à 2x2 voies à Mauffans : 1976.
  • Elargissement à 2x2 voies entre Mauffans et Montchauvrot : 1968.
  • Elargissement à 2x2 voies entre Montchauvrot et la D475 : 1975.
  • Elargissement à 2x2 voies dans la Forêt Domaniale de Vaivres : 1996, reprise et prolongement d'un élargissement effectué dans les années 1970.
  • Déviation de Poligny : 1968, le tracé délaissé est partiellement repris par la RN5 ou déclassé seulement en 2015.
  • Déviation d'Arbois : 1986.
  • Rectification et élargissement à 2x2 voies à la hauteur de Montigny-lès-Arsure : décembre 1973.
  • Déviation de Mouchard : 1977.
  • Créneau de dépassement entre Rennes-sur-Loue et Samson : mai 1974.
  • Déviation de Quingey : 2 juillet 1999.
  • Déviation de Besançon : voir Contournement de Besançon.
  • Diffuseur de Palente : 1980.
  • Diffuseur de la Z.A. Thise-Chalezeule : 1975 orienté côté Sud, complété côté Nord en 1980.
  • Créneau de dépassement de la Z.I. de Beaupré : 1968.
  • Rectification des Longeaux-du-Milieu : 1955.
  • Diffuseur du Bois-Carré : 1978, remplacé par un carrefour giratoire en 2014.
  • Déviation courte de Baume-les-Dames : 1956.
  • Déviation d'Hyèvre-Paroisse : 1966 (4 voies).
  • Créneau de dépassement entre Branne et Clerval : 1967.
  • Déviation de Branne : 1963.
  • Elargissement entre Rang et Le Magny : 1967.
  • Rectification au Sud-Ouest d'Héricourt : 1955.
  • Déviation d'Héricourt : décembre 1993.
  • Rectification de Brevilliers : 1955.
  • Contournement urbain Ouest de Belfort : construit par étapes dans les années 1960, achevé en 1968 (non classé dans la voirie nationale).
  • Créneaux de dépassement à l'Est de Belfort : 1970.
  • Déviation de Soppe-le-Bas : 4 septembre 1993.
  • Déviation de Colmar : voir Rocade de Colmar.
  • Déviation d'Ostheim : 1951.
  • Déviation de Guémar : 1953.
  • Elargissement à 2x2 voies au Sud de Sélestat : 1975.
  • Rectification au Nord de Sélestat : 1957.
  • Rectification au Sud d'Ebersheim : 1953.
  • Créneaux de dépassement entre Illkirch-Graffenstaden et Strasbourg : 1969.

Futur

  • Éventuelle mise à 2x2 voies de la RN83 entre Besançon (A36) et l'A391 (Poligny) ou prolongement de l'A391 en tracé neuf. Cette deuxième option entraînerait le déclassement en départementale de la RN83 sur cette partie.

Description du tracé

De Strasbourg à Belfort

  • Historiquement, la RN83 débutait à la Place de l'Etoile à Strasbourg, où elle croisait la RN4 également déclassée dans sa section urbaine de nos jours. La route constituait un grand boulevard filant vers le Sud, se prolongeant dans les quartiers d'Illkirch-Graffenstaden. La construction de l'A35 anéantit l'utilité de ce boulevard, car l'autoroute proposait alors un accès beaucoup plus aisé à la place de l'Etoile, via l'ancienne RN4 transformée en boulevard urbain entre l'A35 et le Pont de l'Europe, franchissant le Rhin pour rejoindre la ville allemande voisine, Kehl. Depuis le début des années 1990, la première ligne de tramway (ligne A mise en service en 1994 entre Baggersee et le quartier de Hautepierre) a pris sa place au centre de l'ancienne RN83, déclassée en 2006 en D1083, actuelle D83/M83.
  • Par la suite et jusqu'en 2021, la RN83 prenait naissance sur l'A35, au niveau du grand centre commercial de la Vigie, par un échangeur complet (n° 6). Elle devenait immédiatement une voie express. Peu après, l'ancien tracé par les boulevards d'Illkirch et de Strasbourg la rejoingnait. La RN83 obliquait alors vers le sud, toujours en voie express. Notons que cette section appartenait à la rocade de Strasbourg, alors inachevée. Un échangeur en trèfle complet dessert la RN353, qui constitue la Rocade Sud de Strasbourg et permet notamment de rallier Offenburg par le pont Pierre Pfimlin, mis en service le 10 octobre 2002 et l'A35 par le prolongement de la rocade mis en service le 6 décembre 2020. Cette section est désormais une route métropolitaine gérée par l'Eurométropole de Strasbourg.
  • Cet échangeur marque la fin de la voie express, et débute alors la section déclassée depuis janvier 2006. La route traverse Fegersheim et Ichtratzheim-Faubourg, agglomérations où se trouvent deux carrefours à feux tricolores souvent problématiques. À la sortie de la zone urbaine, l'ex-RN83 redevient à 2x2 voies et dénivelée, mais n'est pas pour autant classée "route express", à cause de ses caractéristiques qui n'ont rien d'autoroutiers (absence de bandes d'arrêt d'urgence, traversées d'agglomérations à 2x2 voies dénivelées, voies de décélération et d'accélération trop courtes...). La longue traversée de la Plaine d'Alsace débute alors. Le paysage est très monotone : il est composé de champs de maïs à perte de vue. L'ex-RN passe à proximité d'Erstein, célèbre pour ses sucreries, avant de traverser à 2x2 voies dénivelées Benfeld (dévié en 1975) et Kogenheim. La route reste très proche de la voie ferrée Strasbourg-Mulhouse, où circulent de nos jours des TGV. Au sud de Kogenheim se détache l'ancien tracé via le centre de Sélestat. La voie rapide oblique vers l'ouest. Notons que la section entre l'autoroute A35 et l'échangeur avec l'ancien tracé via Sélestat ne semblait pas porter de numéro, la RN83 primitive passant par Sélestat-centre. Il en est de même aujourd'hui avec la D83. La voie rapide se termine sur l'autoroute (sortie 14) en desservant uniquement le sud.
  • En ce qui concerne l'ancien tracé, il traverse la ville de Sélestat en croisant les anciennes RN59 et RN424 par un imposant et très dangereux carrefour à feux. À la sortie de la ville, la route devient à 2x2 voies, mais n'est pas dénivelée et propose de nombreux accès aux riverains. Peu avant l'autoroute, elle passe dans le département du Haut-Rhin et s'échange avec l'A35. La voie rapide assure alors la continuité de l'autoroute vers Colmar.
  • La section suivante correspond donc au prolongement de l'autoroute. Il s'agit d'une voie rapide aux caractéristiques autoroutières en grande partie mais non classée route express. Cette section a survécu aux déclassements de 2006 mais pas à celui de 2021 en dépit d'un rôle local, régional et international majeur. Elle aurait d'ailleurs dû être intégrée à l'A35, après mise aux normes. Notons qu'avant, la route traversait Ostheim.
  • Elle quitte ensuite l'autoroute au niveau de la sortie 23 pour redevenir D83 et pénétrer dans l'agglomération colmarienne en boulevard urbain. Jadis, le tracé traversait le centre-ville. Aujourd'hui, la ville est en partie contournée par l'ouest, par un tracé comprenant de très nombreux giratoires et carrefours à feux. Juste à l'embranchement avec l'ancien tracé par le centre, la voie rapide reprend, mais ne possède aucune caractéristique autoroutière.
  • La route grimpe alors dans le vignoble par une montée courte, mais quand même assez raide, dont les virages sont particulièrement prononcés. Elle est de ce fait limitée à 90 km/h au lieu de 110 km/h. La descente s'avère moins périlleuse. On distingue au bas de la pente très nettement l'ancienne route à 2x1 voies, qui correspond à la chaussée ouest, grâce aux arbres qui la jalonnent. La route grimpe ensuite une seconde colline, pour desservir Pfaffenheim, avant de redescendre vers Rouffach, autrefois traversée en centre-ville. Cette dernière ville est donc déviée par l'est. De là partira un barreau vers l'A35 proche, qui évitera le passage par l'abominable rocade ouest de Colmar.
  • Ensuite, le tracé redevient rectiligne. La route a très récemment été profondément rénovée sur se chaussée est (sens Belfort-Colmar). Un échangeur en trèfle complet permet de rejoindre la D430, soit vers Mulhouse, soit vers Guebwiller et le massif des Vosges. Le vignoble reste toujours très proche. La voie rapide frôle ensuite Issenheim avant de croiser l'ancien tracé de l'ex-RN430, numéroté de nos jours D429, par un imposant giratoire surnommé "carrefour du Nouveau Monde".
  • La voie rapide reprend vers le sud. Plusieurs échangeurs permettent de desservir Bollwiller, Hartmannswiller, Berrwiller. Une sortie dessert l'ancienne route qui passait au centre de Cernay, ville désormais contournée par l'est et desservie par de nombreux échangeurs, dont celui avec l'ex-RN66, qui est un trèfle complet desservant Thann. Ensuite, la D83 se faufile entre deux villages avant de s'échanger avec la D483 et de se terminer sur un giratoire donnant accès aux bretelles de l'A36.
  • En ce qui concerne la RN proprement dite, numérotée D483, elle passait très près de l'autoroute. Sa fréquentation est encore assez importante car elle permet d'éviter le péage de Fontaine-Larivière. Dans le Haut-Rhin, la seule commune jadis traversée (Soppe-le-Bas) a été déviée en 1993. Une montée et une descente se succèdent.
  • La route passe dans le Territoire de Belfort. Pour l'anecdote, dans le sens inverse, notons qu'un panneau "Contrôles radar fréquents" vous accueillait gentiment en Alsace, juste après celui annonçant la limite entre les deux départements... Le paysage se fait plus plat, et alterne entre champs et forêts. Lachapelle-sous-Rougemont est traversée. Un peu après, le croisement du lieu-dit des Errues a été sécurisé récemment par deux giratoires. La commune de Roppe est ensuite traversée (attention au radar automatique dans le sens vers Belfort, c'est limité à 50 km/h !). Plus loin se trouve un échangeur avec l'ancienne RN1083.1, permettant de rallier l'A36.
  • La traversée de la ville de Belfort est jalonnée par plusieurs feux tricolores. La route passe à proximité de la citadelle et de son célèbre Lion (qui n'est néanmoins pas aperçu) et des usines Alstom, où sont fabriquées notamment des motrices de TGV. Attention à ne pas manquer le croisement avec la RN19 si vous ne souhaitez pas emprunter le nouveau tracé de cette dernière.

De Belfort à Besançon

  • La route sort ensuite de la cité du Lion puis fait une brève incursion dans le département de la Haute-Saône. Aujourd'hui, Héricourt est dévié, mais cette déviation appartient à la D438, plus connue sous le nom de future RN19, d'où le fait que la RN83 passait toujours en centre-ville avant 2006.
  • Elle passe alors dans le Doubs. La section qui vient est plutôt morne. Plusieurs communes sont traversées. Notons que la future LGV Rhin-Rhône, en construction, franchit la RN par un ouvrage supérieur, et que la ville de Montbéliard est largement contournée par le nord. À Médière, la RD683 rejoint l'ancienne RN463, mais aussi la rivière Doubs. Jusqu'à Besançon, la route se faufile alors dans la vallée du Doubs. Le paysage devient magnifique par endroits. L'Isle-sur-le-Doubs est traversé avant que l'ex-RN s'éloigne temporairement du Doubs. D'abord, l'autoroute A36 est franchie en hauteur, avant le Doubs, sur la commune de Clerval. Notons la proximité de la voie ferrée Belfort-Besançon.
  • Avant Beaume-les-Dames, la route se colle à la rivière et connaît quelques virages sinueux. L'autoroute, quant à elle, reste très proche, et domine la vallée du haut du coteau. Après cette ville se trouvent quelques montées assez prononcées et sinueuses. Notons la présence de deux aires de repos, Grosbois et Fourbanne, avant Séchin, village où se raccordait provisoirement l'autoroute à la fin des années 70 en attente de la construction du contournement nord de Besançon. Le tracé devient plus rectiligne et la proximité de l'agglomération bisontine se voit par la présence de plusieurs villes, traversées par l'ex-RN.
  • La traversée de cette dernière ville, qui se fait par de larges boulevards, est assez longue et comprend beaucoup de feux tricolores. Heureusement aujourd'hui, une partie est déviée par une voie express. Cette dernière s'éloigne de la ville puis devient à 2x1 voies sur 5 km pour franchir le Doubs, avant de s'arrêter sur un carrefour giratoire, à Beure.

De Besançon à Lons-le-Saunier

  • De là est croisé l'ancien tracé passant par le centre-ville, et la RN83 reprend en prenant de la hauteur pour dominer la rivière. Attention à la descente, plutôt dangereuse dans le sens vers Besançon. En haut du plateau, le tracé se fait moins sinueux. La ville de Quingey est évitée depuis juillet 1999. Ce contournement comprend un viaduc à 2x1 voies sur la Loue. La route traverse ensuite quelques communes et hameaux, dans un paysage pittoresque.
  • La RN passe dans le département du Jura, où se trouvent plusieurs sections à 2x2 voies non séparées par un terre-plein central. Elle contourne ensuite Arbois et son vignoble. Notons la présence très proche de la voie ferrée Besançon - Lons-le-Saunier. À Poligny, elle croise la RN5 par un échangeur dénivelé avant de bifurquer vers l'ouest et de se terminer sur un giratoire, quelques km plus loin. De là est possible un accès à l'autoroute A39, via son antenne A391. À partir de ce point, l'ancienne RN a été déclassée en 2006 et devient donc D1083.
  • Jusqu'à Lons-le-Saunier, la D1083 a bénéficié d'importants travaux de doublement et de dénivellation des échanges (déviations de Saint-Germain-lès-Arlay et de Planoiseau, cette dernière ayant ouvert le 01/07/1985).
  • Lons-le-Saunier est définitivement déviée en 2015 après des décennies d'études et 7 ans de travaux.

Autour de la route

  • Strasbourg :
    • Ville historique : la seule ville française dont le centre-ville est intégralement classé au Patrimoine Mondial de l'Humanité
      • Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg et l'horloge astronomique
      • Place de la Cathédrale : maison Kammerzell, la plus belle et la plus prestigieuse maison à colombages d'Alsace
      • Petite France : un quartier typique, au bord de l'Ill. Ecluses et quais, maison des tanneurs.
      • Ponts couverts et fortifications Vauban
    • Quartier moderne de l'Europe :
      • Institutions européennes : Palais de l'Europe, Parlement Européen
      • Cour des Droits de l'Homme
    • Le tramway, élu plus beau d'Europe en 1994, lors de sa mise en service.
  • Vignoble alsacien : Route des Vins d'Alsace
    • Marlenheim : Porte Nord
    • Villages divers du vignoble, typiquement alsaciens : Bergheim, Ribeauvillé...
    • Riquewihr : classé "Un des plus beaux villages de France"
    • Thann : Porte Sud, collégiale Saint-Thiébault, centre-ville
  • Sélestat : centre-ville historique avec ses deux cathédrales
  • Colmar :
    • Centre-ville
    • Quartier de la Petite Venise
    • Musée d'Unterlinden
  • Mulhouse :
    • Centre-ville, place de la Réunion et son hôtel de Ville
    • Musées nationaux : Cité du Train et Cité de l'Automobile : les plus grands du monde de par l'ampleur des collections présentées
    • Jardin zoologique et botanique
  • Ecomusée d'Alsace et Bioscope
  • Grand Ballon et Ballon d'Alsace, Route des Crêtes : pour découvrir les plus hauts sommets vosgiens
  • Belfort :
    • La cité du Lion
    • Citadelle
  • Montbéliard : musée de l'Aventure Peugeot
  • Vallée du Doubs, entre Montbéliard et Besançon
  • Besançon : citadelle

Tracés historiques

Localisation

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En rouge Tracé actuel.
En orange Sections déclassées localement après déviation.
En jaune Tracé déclassé en 2006 (France) et en 2021 (Bas-Rhin et Haut-Rhin).
En vert Contournement Ouest de Lons-le-Saunier construit par le département du Jura (39).
En bleu ciel Tracé reclassé après rectification en 1843.
En violet Tracé repris à la RN73 en 1978 et déclassé en 2006, et anciens troncs communs avec la RN5 à Poligny, la RN19 à Belfort, et la RN78 à Lons-le-Saunier.
En blanc Ancien tracé à Besançon avant 1957, à Lyon de 1859 à 1957, et à Belfort avant 1875.
En gris clair Tracé originel à Lyon de 1824 à 1859.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

De Strasbourg à Illkirch-Graffenstaden (jusqu'en 2006)

Ancienne RN83 près de Soppe-le-Bas (68), en direction de Belfort.
© Arnaud

Ancienne RN83 à la limite entre les anciennes régions de Franche-Comté et d'Alsace, près de Lachapelle-sous-Rougemont (90).
© Arnaud

D'Illkirch-Graffenstaden à Fegersheim (jusqu'en 2021)

De Fegersheim à Sélestat (jusqu'en 2006)

De Sélestat à Houssen (jusqu'en 2021)

Trémie d'accès à la RN83 à Colmar.
© Google Maps

De Houssen à Besançon (jusqu'en 2006)

  • Doubs (25) - D683 (ex-N73 entre Clerval et Besançon)
    • Aibre Cours d'eau Le Rupt
    • Désandans
    • Arcey D33
    • La Guinguette
    • Médière D663
    • L'Isle-sur-le-Doubs Cours d'eau Le Doubs Point de vue  D31
    • Rang
    • Clerval Cours d'eau Le Doubs D25 D26 D73
    • Branne
    • Hyèvre-Paroisse
    • Grange-Ravey
    • Beaume-les-Dames Monument Historique Abbaye D50
    • Séchin
    • Roulans
    • Les Longeaux Dessus
    • Les Longeaux du Bas
    • La Malmaison
    • Novillars
    • Roche-lez-Beaupré
    • Besançon Cours d'eau Le Doubs Monument Historique Nombreux Monuments N57 D70 D486 D673 VC VC E23

De Besançon à Poligny (actuel)

  • Doubs (25) - N83
    • Beure N57 E23 D9 D141
    • Larnod
    • Point de vue  Vue sur le château de Chennecey-Buillon
    • Chouzelot
    • Quingey Cours d'eau La Loue Monument Historique Tour Calixte II D13 D101
    • Pessans
    • Samson
    • Rennes-sur-Loue Cours d'eau La Furieuse D467

De Poligny à Vancia (jusqu'en 2006)

  • Jura (39) - D1083
    • Balanod
    • Saint-Amour Monument Historique Apothicairerie, Tour Guillaume D3
  • Ain (01) - D1083
    • Coligny Monument Historique Calendrier et Dieu de Coligny
    • Villemotier
    • Moulin-des-Ponts D28
    • Saint-Étienne-du-Bois D3
    • Début d'autoroute A40 E21 E62  Sortie payante 6 
    • Carronnières-de-Challe D117A
    • Bourg-en-Bresse Cours d'eau La Reyssouze Monument Historique Co-Cathédrale D936 D975 D979 D1075
    • Brou Monument Historique Monastère Royal
    • Péronnas D22 D117
    • Servas
    • Saint-Paul-de-Varax Monument Historique Château D17
    • Cours d'eau Etangs des Vavres D27
    • La Mitaine D7
    • Villars-les-Dombes Monument Historique Poype de Villars, Église XII-XIIIe D2
    • Site Classé Parc des Oiseaux
    • Cours d'eau Grand Étang de Birieux
    • Saint-Marcel-en-Dombes
    • Saint-André-de-Corcy D4 D43
    • Mionnay
    • Cours d'eau Marais des Échets
    • Les Échets

La RN83 à Rilleux-la-Pape.
© Google Maps

De Vancia à Lyon (jusqu'en 1990)

La RN83 à Caluire-et-Cuire.
© Google Maps

De Lyon à Bourg-en-Bresse (variante de 1824 à 1843)

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En rouge Tracé de la RN83 après 1843.
En orange Tracé cédé à la RN84.
En vert Tracé déclassé en route départementale en 1843.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.
  • Ain (01) - D22
    • Dompierre-sur-Veyle
    • Lent
    • Cours d'eau La Veyle
    • Péronnas D1083

Voie express

Historique

Déclarations d'utilité publique

  • 24 05 1960 : Section Issenheim-Nord - Issenheim-Sud
  • 04 12 1968 : Section Rouffach-Nord - Rouffach-Sud

Mises en service

  • xx xx 1951 : Section Hattstatt-Nord - Hattstatt-Sud (première chaussée, carrefours à niveau)
  • xx xx 1965 : Section La Vigie - Illkirch-Graffenstaden-Sud (première chaussée, carrefours à niveau)
  • xx xx 1965 : Section Illkirch-Graffenstaden-Sud - Fegersheim-Nord (élargissement à 3 voies, aménagement sur place)
  • xx xx 1966 : Section Fegersheim-Nord - Fegersheim-Centre (3 voies, carrefours à niveau)
  • xx xx 1968 : Section Issenheim-Nord - Issenheim-Sud (2x2 voies, carrefours à niveau)
  • xx xx 1969 : Section Erstein-Gare - Matzenheim (2x2 voies, aménagement sur place)
  • xx xx 1970 : Section Nordhouse-Nord - Erstein-Gare (2x2 voies, aménagement sur place)
  • xx xx 1973 : Section Eguisheim-Sud - Hattstatt-Nord (2x2 voies, aménagement sur place)[1]
  • xx 11 1973 : Section Rouffach-Nord - Rouffach-Sud (2x2 voies, carrefours dénivelés)
  • xx xx 1974 : Diffuseur d'Erstein-Gare
  • xx xx 1975 : Section Matzenheim - Benfeld-Sud (2x2 voies, carrefours à niveau)
  • xx xx 1976 : Section Fegersheim-Centre - Nordhouse-Nord (2x2 voies, aménagement sur place)
  • xx xx 1977 : Section Issenheim-Sud - Soultz (2x2 voies, aménagement sur place)
  • xx xx 1977 : Section Rouffach-Sud - Issenheim-Nord (2x2 voies, aménagement sur place)
  • xx xx 1977 : Section Eguisheim-Nord - Eguisheim-Sud (2x2 voies, aménagement sur place)
  • xx xx 1977 : Section Illkirch-Graffenstaden-Sud - Fegersheim-Centre (élargissement à 2x2 voies, aménagement sur place)
  • xx xx 1978 : Diffuseur de Matzenheim
  • xx xx 1978 : Section La Vigie - Illkirch-Graffenstaden-Sud (seconde chaussée, dénivellation des carrefours)
  • xx 06 1979 : Section Hattstatt-Nord - Hattstatt-Sud (seconde chaussée, dénivellation des carrefours)
  • 30 06 1979 : Section Benfeld-Sud - Ebersheim-Nord (2x2 voies, carrefours à niveau)
  • xx xx 1980 : Carrefour de Sand (fermeture et dénivellation)
  • xx xx 1980 : Section Hattstatt-Sud - Rouffach-Nord (2x2 voies, carrefours dénivelés)
  • 13 02 1981 : Section Soultz - Pont-d'Aspach (2x2 voies, carrefours dénivelés)
  • 19 02 1981 : Section Ebersheim-Nord - Ebersheim-Ouest (2x2 voies, carrefours dénivelés) (-> RN1083)
  • xx xx 1982 : Section Pont-d'Aspach - Burnhaupt-le-Bas (2x2 voies, carrefours dénivelés) (-> RN466)
  • xx xx 1984 : Diffuseur de Benfeld
  • xx xx 1994 : Diffuseur de Huttenheim

Itinéraire

  •  Échangeur entre des autoroutes gratuites Échangeur entre M35 et M83 Colmar | Saint-Dié | Molsheim | Aéroport de Strasbourg - Entzheim || Paris | Haguenau | Strasbourg | Illkirch-Graffenstaden E25
  • Fin d'autoroute M35 E25
  • Début de voie express M83
    •  Sortie gratuite   (Centre commercial) : Dessert : Centre commercial (quart-échangeur)
    •  Sortie gratuite M83  (Illkirch) : Ville desservie : Illkirch-Graffenstaden
    •  Échangeur entre des autoroutes gratuites Échangeur entre M83 et M353 Offenburg | Port de Strasbourg | Eschau || Geispolsheim | Aéroport de Strasbourg
  • Fin de voie express M83
  • M83
  • Feux tricolores   (Zone commerciale) : Dessert : Zone commerciale
  • Feux tricolores   (Fegersheim) : Villes desservies : Fegersheim, Ichtratzheim-Faubourg
  • D83 Début de 2x2 voies non classée route express
    •  Sortie gratuite D621  (Ichtratzheim) : Ville desservie : Ichtratzheim
    •  Sortie gratuite D207  (Hipsheim) : Ville desservie : Hipsheim (sortie partielle, dessert uniquement dans le sens Lyon-Strasbourg)
    •  Sortie gratuite D288  (Limersheim) : Villes desservies : Limersheim, Hindisheim, Nordhouse
    •  Sortie gratuite D888  (Nordhouse) : Ville desservie : Nordhouse
    •  Sortie gratuite D426  (Erstein) : Villes desservies : Erstein, Schaeffersheim, Osthouse
    •  Sortie gratuite D829  (Osthouse) : Villes desservies : Osthouse, Matzenheim, Sand, Uttenheim
  • Entrée d'agglomération : Benfeld. La route reste dénivelée et à 2x2 voies.
    •  Sortie gratuite D206  (Benfeld) : Villes desservies : Benfeld, Kerzfeld, Westhouse, Sand
    •  Sortie gratuite   (Benfeld) : Ville desservie : Benfeld (uniquement sortie dans le sens vers Strasbourg)
  • Sortie d'agglomération : Benfeld
    •  Sortie gratuite D729  (Huttenheim) : Ville desservie : Huttenheim
    •  Sortie gratuite D129  (Sermersheim) : Ville desservie : Sermersheim, Stotzheim
  • Entrée d'agglomération : Kogenheim. La route reste dénivelée et à 2x2 voies.
    •  Sortie gratuite   (Kogenheim) : Ville desservie : Kogenheim (dessert uniquement le sens vers Strasbourg)
  • Sortie d'agglomération : Kogenheim.
    •  Sortie gratuite D203  (Kogenheim) : Villes desservies : Kogenheim, Epfig
    •  Sortie gratuite D83  (Ebersheim) : Villes desservies : Ebersheim, Séléstat (demi-échangeur)
  • Fin de 2x2 voies non classée route express D83
  • Courte section classée route express D1083
  • Début d'autoroute A35 E25 (demi-échangeur)


De l'échangeur 14 de l'A35 à la sortie 18, la voie rapide continue sur l'autoroute.


La section entre la sortie 18 et la sortie 23 de l'A35 est déclassée depuis 2021 et prend la forme d'une route départementale assurant la continuité de l'autoroute.

La RN83 au niveau de la station-service d'Ostheim © radars-auto.com

      • Radar Vitesse : 110 km/h  (sens Strasbourg > Bâle)
    •  Sortie gratuite 19  (Bergheim) : Ville desservie : Bergheim (demi-échangeur)
    •  Sortie gratuite 20  (Guémar) : Villes desservies : Bergheim, Marckolsheim, Illhaeusern, Guémar, Ribeauvillé
    •  Sortie gratuite 21  (Ostheim-Nord) : Villes desservies : Riquewihr, Beblenheim, Ostheim (quart-échangeur)
    •  Sortie gratuite 22  (Ostheim-Est) : Villes desservies : Ribeauvillé, Riquewihr, Beblenheim, Ostheim (demi-échangeur)
    •  Sortie gratuite   Accès à la voie express vers Bâle uniquement. (quart-échangeur)
      • Radar Vitesse : 110 km/h  (sens Bâle > Strasbourg)
    •  Sortie gratuite 23  (Houssen) D83 (68) : Villes desservies : Colmar, Munster, Kaysersberg, Bennwihr, Houssen, Aéroport Aérodrome
  • Fin de voie express D83 E25
  • Début d'autoroute A35 E25

L'ancienne RN83 au nord de Colmar près de l'A35 © Google Maps


De Colmar Sud à l'A36 à Burnhaupt (englobe l'ex RN466 sur 2 km, du Pont d'Aspach (sortie Burnhaupt de la N83) à l'échangeur avec l'A36).

  • Début de 2x2 voies non classée route express
  • B14 110.gif Créneau de dépassement à 2x2 voies D83
    •  Sortie gratuite D30  (Colmar) : Ville desservie : Colmar (trois-quart-échangeur)
    •  Sortie gratuite D14  (Eguisheim) : Ville desservie : Eguisheim, Husseren les Châteaux
    •  Sortie gratuite D1B  (Herrlisheim) : Vers A35 (Strasbourg, Mulhouse) ; Autres villes desservies : Herrlisheim-près-Colmar, Eguisheim
    •  Sortie gratuite D1  (Voegtlinshoffen) : Villes desservies : Herrlisheim près Colmar, Obermorschwihr, Voegtlinshoffen, Hattstatt
    •  Sortie gratuite D1 V  (Hattstatt) : Villes desservies : Hattstatt, Gueberschwihr
    •  Sortie gratuite   (Pfaffenheim) : Ville desservie : Pfaffenheim (uniquement sortie à partir du sens vers Lyon)
    •  Sortie gratuite   (Pfaffenheim) : Ville desservie : Pfaffenheim
    •  Sortie gratuite D18bisIII  (Rouffach Nord) : Ville desservie : Rouffach (demi-échangeur)
    •  Sortie gratuite D18bis  (Rouffach Centre) : Villes desservies : Rouffach, Oberhergheim
    •  Sortie gratuite D18bis4  (Rouffach Sud) : Ville desservie : Rouffach
    •  Sortie gratuite   : Uniquement accès à la voie express vers Belfort.
    •  Sortie gratuite D15  (Gundolsheim) : Villes desservies : Gundolsheim, Soultzmatt
    •  Sortie gratuite D3bis  (Merxheim) : Villes desservies : Issenheim, Merxheim, Guebwiller
    •  Sortie gratuite   (Issenheim) D5 : Ville desservie : Issenheim (demi-échangeur)
  •  Échangeur entre des autoroutes gratuites Échangeur entre D83 et D430 (échangeur partiel ; accès Belfort-Mulhouse impossible) Mulhouse || Guebwiller
    •  Sortie gratuite D4bis  (Raedersheim) : Vers D430 (Mulhouse) ; Autre ville desservie : Raedersheim (quart-échangeur)
  • Fin de créneau de dépassement B14 70.gif

Echangeur D83 (N83) - D1066 (N66) © Google Maps

  • Carrefour giratoire  (Bollwiller) D429 : Villes desservies : Soultz, Bollwiller
  • B14 110.gif Créneau de dépassement à 2x2 voies D83
    •  Sortie gratuite D44  (Hartmannswiller) : Villes desservies : Bollwiller, Hartmannswiller, Berrwiller
    •  Sortie gratuite D51  (Staffelfelden) : Villes desservies : Berrwiller, Staffelfelden
    •  Sortie gratuite D483  (Cernay Nord) : Villes desservies : Cernay, Uffholtz, Wattwiller
    •  Sortie gratuite D2  (Cernay Est) D2 : Villes desservies : Cernay, Wittelsheim
    •  Sortie gratuite   : Entrée vers Lyon uniquement.

Echangeur entre la D83 (68) et la D483 (68) (ancienne RN83), à Burnhaupt, en direction de Colmar.
© Arnaud

  •  Échangeur entre des autoroutes gratuites Échangeur entre D83 et D1066 (échangeur partiel ; accès Nancy-Lyon impossible) Nancy | Épinal | Thann || Mulhouse E512
    •  Sortie gratuite   : Accès D1066 depuis Nancy - D83 vers Lyon
    •  Sortie gratuite D483  (Aspach-le-Bas) : Villes desservies : Aspach le Bas, Schweighouse-Thann (demi-échangeur)
    •  Sortie gratuite D20  (Aspach-le-Bas) : Villes desservies : Aspach le Bas, Schweighouse-Thann (demi-échangeur)
    •  Sortie gratuite   : Entrée vers Lyon uniquement.
    •  Sortie gratuite D483  (Burnhaupt-le-Haut) : Villes desservies : Burnhaupt-le-Haut, Belfort par RD
    • C24b voie de droite affectée.gif A36 E54 E60 : Villes desservies : Belfort, Lyon péage (Voie de droite affectée dans le sens Cernay > A36)
    • Fin de 2x2 voies non classée route express D83
  • B14 70.gif Créneau de dépassement à 2+1 voie
    • Carrefour giratoire  A36 E54 E60 D466 : Bretelles d'accès vers l'A36 (Mulhouse) ; Autres villes desservies : Heimsbrunn, Burnhaupt-le-Bas, Altkirch

Panneau Michelin à Matzenheim (67) déposé en 2017. © Cxterio

Diaporamas

En Alsace

De Burnhaupt à Strasbourg

Toutes les photos : © Arnaud68

De Colmar à Burnhaupt

Toutes les photos : Juillet 2013 © Julien vitry 94

De Besançon à Poligny

Toutes les photos : © Thomas B.

Signalisation diverse et ancienne le long du tracé: A la recherche des cartouches N83

Sites Sara

Liens externes

  • A compléter

Notes et références

  1. Section rectifiée et élargie à 3 voies dans les années 1960.
Advertisement