FANDOM



Présentation

  • La route nationale 2021, ou RN2021, est une ancienne route nationale française qui correspondait à l'ancien tracé de la RN21 sur quatre secteurs :
    • Traversée de La Croix Blanche (au nord d’Agen).
    • Traversée du Passage (au sud d’Agen).
    • Desserte de l'aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées.
    • Liaison entre Lourdes et Argelès-Gazost.
  • Ces quatre segments furent créés dans les années 1990 et 2000 dans le cadre du doublement en voie express de la RN21 et ils furent renumérotés RN2021 tandis que le nouvel itinéraire était intégré à la RN21.
  • D'un intérêt purement local, ils furent déclassés suite à la réforme de 2005 ou à la fin des travaux d'aménagement de la RN21 voisine.

Tracés historiques

Traversée de La Croix Blanche

  • Entre Villeneuve-sur-Lot et Agen, la RN21 traversait à l’origine plusieurs villages, comme La Croix Blanche.
  • En vue de la mise en conformité de la RN21 et afin de mieux desservir la commune de La Croix Blanche, le contournement de celle-ci fut envisagé dans les années 1990. Cette opération est déclarée d’utilité publique le 7 juin 1993. Cette déviation sera mise en service en mai 1997. Or, le 1er février 1998, la déclaration d’utilité publique est annulée. L’avant-projet sommaire modificatif est approuvé le 24 août 1999 et intègre la modification de l’échangeur Nord de La Croix Blanche, dit échangeur de Lacarreterie. La bretelle de cette échangeur sera mise en service en septembre 2001.
  • Cette déviation est longue de 3,5 km. La traversée de La Croix Blanche prit le nom de RN2021, après la mise en service de la déviation.
  • La réforme de 2005 relative au déclassement des routes nationales aux départements transfère la totalité de cette portion de la RN2021. L’arrêté préfectoral du 21 décembre 2005 atteste du déclassement dans le réseau départemental du Lot-et-Garonne, entre les PR52+250 et PR54+925, correspondant aux deux échangeurs de La Croix Blanche, incluant la bretelle d’accès en direction de Villeneuve-sur-Lot. Cette portion fut renommée en D213E.
Chargement de la carte...

En rouge, le tracé de la RN2021 avant 2006.

  • Lot-et-Garonne (47) - D213E
    • N21 Échangeur Nord de La Croix Blanche (Lacarreterie)
    • La Croix Blanche
    • Échangeur Sud de La Croix Blanche N21

Traversée du Passage

  • A l’origine, la RN21 traversait la Garonne sur le Pont de Pierre et desservait la commune du Passage. Un nouveau franchissement de la RN21 sur la Garonne ayant été construit en 1986 à hauteur de Beauregard, le tracé de cette dernière fut dévié, longeant le fleuve et le franchissant plus au sud. C'est à ce moment que le tracé originel de la RN21 prend le nom de RN2021.
  • La réforme de 2005 relative au déclassement des routes Nationales aux départements transfère la totalité de cette portion de la RN2021. L’arrêté préfectoral du 21 décembre 2005 atteste du déclassement dans le réseau départemental du Lot-et-Garonne, entre les PR68+516 et PR71+906, correspondant aux giratoires du Pont de Pierre et de Beauregard (commune du Passage). Cette portion de 3,3 km fut renommée en D13. Elle est également classée au titre du bruit des infrastructures de transport terrestres figurant dans les plans locaux d’urbanisme.
Chargement de la carte...

En rouge, le tracé de la RN2021 avant 2006.

Desserte de l'aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées

  • Les travaux d'aménagement en voie express de la RN21 entre Tarbes et Lourdes sont très progressifs.
  • La section entre Ibos (A64 au Sud-Ouest de Tarbes) et Marquisat a été ouverte sur une chaussée en 1988. Un raccordement provisoire a alors été établi au droit de l'aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées.
  • Afin de soulager cette section très fréquentée et comprenant de nombreux carrefours, un doublement parallèle à la RN21 a été poussivement construit. La liaison Tarbes - Lourdes est alors déclarée d'utilité publique le 15 juillet 2002 (prorongée le 16 juillet 2012). Un nouveau diffuseur voit le jour au Marquisat (au Sud de l'aéroport) le 23 avril 2008.
  • S'agissant du doublement de la RN21, celui-ci est provisoirement mis en service, d'abord entre Louey et Marquisat le 29 juin 2011 (sens Lourdes - Tarbes) puis le 30 juin (sens Tarbes - Lourdes) sur les voies lentes. La 2x2 voies est définitivement ouverte en fin d'année 2011 après divers travaux de finitions.
  • L'axe délaissé devient alors la RN2021.
  • Un an plus tard, la section entre Ibos et Louey est à son tour ouverte à la circulation le 19 décembre 2012 (sens Tarbes - Lourdes) et le 20 décembre 2012 (sens Lourdes - Tarbes), mais la RN21 d'origine avait déjà été déclassée.
  • Suite à ces opérations, il reste à achever la voie express entre Marquisat et Lourdes, comprenant la déviation d'Adé. D'ici l'horizon 2020, l'axe Tarbes - Lourdes sera correctement dimensionné.
Chargement de la carte...

En rouge, le tracé de la RN2021 avant 2011.

Lourdes - Argelès-Gazost

  • Entre Tarbes et Argelès-Gazost circule la RN21, axe reliant originellement Limoges à Gavarnie. Depuis les années 1970, cette section de la RN21 a été maintes fois modifiée, avec entre autres la construction entre Tarbes et Lourdes de la déviation à 2 voies des villages de Odos, Louey et Juillan, ainsi que la construction en 1968 du contournement de Lourdes à 2 voies lui aussi.
  • C’est au début des années 1990 qu’est envisagée la construction d’une voie express à 2x2 voies entre Lourdes et Argelès-Gazost, en vue de répondre à la fréquentation croissante de la RN21, due à la présence proche de nombreuses stations de ski. La réalisation de la RN21 à 2x2 voies est approuvée par une décision ministérielle du 18 janvier 1993.
RN2021 Agos-Vidalos

La D921B à Agos-Vidalos.
© Google Maps

  • La première tranche de ce chantier consista en la construction d’une section en voie express de 2 km, entre Lourdes et le Pont Neuf (Aspin-en-Lavedan), parallèlement au tracé originel de la RN21. Ce chantier a nécessité la construction du Pont du Lavedan, viaduc enjambant le Gave de Pau. Cette section fut mise en service en mars 1997, entre le giratoire raccordant la nouvelle voie express au contournement de Lourdes et l’échangeur d’Aspin-en-Lavedan se raccordant à la RN21 originelle.
  • La seconde tranche de travaux s’est ensuite déroulée suivant deux phases, avec dans un premier temps la construction entre 1997 et 2000 de la section entre le Pont Neuf et Agos-Vidalos sur 4 km. On peut noter le franchissement du Gave de Pau à deux reprises. Ce prolongement fut mis en service fin 2000 jusqu’à l’échangeur d’Agos-Vidalos.
  • La seconde phase quant à elle a consisté en l’édification de la section entre Agos-Vidalos et le Pont du Tilhos à Argelès-Gazost. La 2e phase de l'Avant Projet Sommaire d'Itinéraire (APSI) Lourdes-Argelès fut approuvée par décision ministérielle le 18 janvier 1995, tandis que le projet routier fut successivement déclaré d'utilité publique le 17 avril 1996, approuvé le 31 mai 2000, puis soumis à un Avant Projet Sommaire Modificatif (APSM) validé le 1er octobre 2001. L'ensemble des ouvrages d'art de cette section furent conçus entre janvier 2001 et mars 2002, tandis que les terrassements se terminèrent en octobre 2002. Ils ont été suivis de l'ultime opération consistant à réaliser les chaussées entre avril et octobre 2003.
  • L'axe fut mis en service le 4 février 2004. Cette portion s’écarte du tracé originel de la RN21 en contournant les villages d’Agos-Vidalos et d’Ayzac-Ost, et en longeant le Gave de Pau par la rive gauche. La tranchée couverte de la butte de Vidalos fut édifiée. Ce projet comprenait aussi la réalisation en 2x2 voies de la desserte Nord d’Argelès-Gazost, reliant la nouvelle voie express au centre-ville, mais ne sera finalement réalisée qu’en 2 voies. Déclarée déclarée d’utilité publique le 14 juin 2002, cette desserte fut approuvée le 1er juillet 2003. La réalisation de l'unique ouvrage d'art sur cette section fut réalisée entre janvier et septembre 2004, simultanément suivie du terrassement, de l'assainissement et de la réalisation de la chaussée à 2 voies entre juillet 2004 et juillet 2005. L'ouverture à la circulation est effective depuis début 2006. La section se trouvant entre l’embranchement de la desserte Nord et le Pont du Tilhos fut également réalisée en 2 voies.
  • La liaison Lourdes – Argelès-Gazost originelle prit le nom de RN2021 à la fin des années 1990, à l’occasion de la mise en service de la voie express, qui portera jusqu'en 2006 le nom de RN21. Cette portion de la RN2021 commence au lieu-dit du Pont-Neuf à Aspin-en-Lavedan au niveau de son intersection avec la D13 ; elle s’achève à la limite des communes d’Argelès-Gazost et de Lau-Balagnas, au niveau du pont sur le Gave d’Azun.
  • La réforme de 2005 relative au déclassement des routes nationales aux départements déclasse la totalité de cette portion de la RN2021. L’arrêté préfectoral n° 2005-349-03 du 15 décembre 2005 atteste du déclassement dans le réseau départemental des Hautes-Pyrénées, entre les PR 44+900 (intersection avec la D13) et PR 48+560 (giratoire de l’échangeur d’Agos-Vidalos sur RN 21) pour la section entre le Pont Neuf et Agos-Vidalos. Cet arrêté transfère également la section comprise entre les PR 48+560 et PR 54+1260 (Limite des communes d’Argelès-Gazost et Lau-Balagnas) entre Agos-Vidalos et Lau-Balagnas. Cette section de la RN2021 sera renommée D921B.
  • La liaison Lourdes - Argelès-Gazost en voie express sera renommée dans la foulée en D821 et la desserte Nord d’Argelès-Gazost en D821A.
Chargement de la carte...

En rouge, le tracé de la RN2021 avant 2006.

Liens externes

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .