FANDOM



Présentation

Historique

Généralités

  • A sa création, en 1824, elle est définie comme la route de Paris à Mantes par Chatou. Elle s'embranche près de Nanterre, sur la route n° 13, de Paris à Cherbourg. Elle emprunte alors la Route de Quarante Sous sur la rive gauche de la Seine, via Aubergenville.
  • On lui adjoint une annexe, la N190A, avant 1933.
  • En 1933, la N186 absorbe la N190A et la courte section de la N190 qui franchit la Seine entre Nanterre et Le Pecq.
  • En 1949, son tracé à partir de Saint-Germain-en-Laye et jusqu'à Mantes est interverti avec celui de la N13. Elle se déplace donc sur la rive droite et devient la route de Paris à Mantes par Chatou et Meulan.
  • L'itinéraire de la RN190 est modifié dans le centre-ville de Nanterre en 1950 par un nouveau tracé empruntant l'Avenue Lénine et le Boulevard National. Ce tronçon sera partiellement abandonné à son tour après 1967 pour l'Avenue de Colmar à Rueil-Malmaison. Le délaissé deviendra la N490 après 1978.
  • La traversée de Poissy est profondément remaniée suite à la destruction du pont sur la Seine pendant la seconde guerre mondiale. Le nouveau pont est mis en service le 19 juillet 1952 avec son accès côté Ouest. L'accès côté Est ne voit le jour qu'en 1956.
  • En 1978, elle devient route de Nanterre, N. 13, à Limay, N. 183.
  • En 1992, on la réduit à la portion Nanterre - Rueil-Malmaison. Elle sera finalement déclassée en 2006.

Construction

D190 (78) SGEL rampe des grottes

La côte du Pecq au niveau de la Rampe des Grottes à Saint-Germain-en-Laye. © Nastalas

  • Section Nanterre - Mantes : 1844 (réparations).
  • Côte du Pecq : Elle correspond aujourd'hui à l'avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny à Saint-Germain-en-Laye, dans une section déclassée en 1992, en reliant la Place Royale au Pont du Pecq. Elle a été construite dans les années 1830 en empiétant sur la quatrième terrasse du Château-Neuf, ce qui causa sa destruction en 1835 ainsi que celle de la Galerie Toscane. À l'origine appelée Route des Grottes (la Grotte du Dragon et la Grotte des Orgues), elle est ouverte en 1836, en même temps que le nouveau pont. Le principal rôle de cette route était d'assurer une liaison fiable et directe entre le centre-ville de Saint-Germain-en-Laye et la gare du Pecq où s'arrêtait, à l'origine, une des toutes premières lignes de chemin de fer, la ligne Paris-Le Pecq ouverte en 1837. En effet, l'actuelle Avenue du Maréchal Leclerc obligeait un détour et n'aurait pas correspondu aux attentes des futurs usagers envers la nouvelle ligne de train, une révolution pour l'époque. L'autre rôle était d'assurer un tracé plus sécurisant à la récente N190, qui utilisait alors l'étroit centre-ville du Pecq.
  • Section Saint-Germain-en-Laye - Poissy : Elle correspond aujourd'hui à l'avenue du Maréchal Foch dans sa partie urbaine, et elle a aussi été déclassé en D190 en 1992. Cette route a été ouverte au XIIIe siècle, vraisemblablement entre 1230 et 1238, à l'initiative de Blanche de Castille pour relier plus facilement des domaines royaux de Poissy et Saint-Germain-en-Laye. Rapidement devenue une voie de communication importante, elle est pavée dès 1690.

Aménagements

  • Pont du Pecq : 31 décembre 1963.

Futur

  • L'aménagement de voies de bus dans la forêt de Saint-Germain-en-Laye se poursuit : une première section a été mise en service dans les années 2000 entre le golf et la N184, une seconde a été ouverte le 6 mai 2015 (inauguration la veille, coût : 1,2 millions d'euros, financés à 75 % par le STIF) entre Poissy et le golf, les deux sections étant uniquement dans le sens Poissy - Saint-Germain. Des études sont en cours pour réaliser la voie de bus dans le sens inverse à moyen terme. Le prolongement vers l'entrée de Saint-Germain-en-Laye est par ailleurs envisagé à plus long terme, les emprises étant disponibles.
  • Un doublement de la route est prévu entre Carrières-sous-Poissy et la D1, sous la forme d'un boulevard urbain avec des aménagements spécifiques pour des circulations douces et un TCSP. Envisagé à partir du milieu de la décennie 2000, le projet a subi de profondes modifications qui ont reporté à une date indéterminée la mise en service. À l'heure actuelle, seuls 440 m entre le giratoire avec la D1 et le futur giratoire avec la nouvelle liaison D190 - D30 sont assurés d'être doublés à l'horizon 2020.

Tracés historiques

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En rouge Tracé déclassé en 2006.
En orange Tracé de 1949 à 1992.
En jaune Tracé cédé à la RN490 en 1967 (déclassé en 1993).
En vert Tracé cédé à la RN13 en 1949 (déclassé en 2006).
En violet Tronc commun avec l'ex-RN183 et l'ex-RN186.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

De Nanterre à Rueil-Malmaison (de 1824 à 2006)

De Rueil-Malmaison à Saint-Germain-en-Laye (de 1824 à 1992)

RN190 Rueil-Malmaison

Panneaux de la RN190 "oubliés" à Rueil-Malmaison.
© GPS Nico

De Saint-Germain-en-Laye à Limay (de 1949 à 1992)

  • Yvelines (78) D190
    • ONF Forêt de Saint-Germain
    • Poissy ID16a Collégiale XIIe D30 D153 D308
    • Logo Rivière La Seine
    • Carrières-sous-Poissy D22 D55
    • Triel-sur-Seine ID16a Église XII-XVIe ID16b Parc aux Etoiles D1 D2
    • Vaux-sur-Seine D17
    • Meulan-en-Yvelines ID16a Église, Vieux Pont D14 D913 D922
    • Mézy-sur-Seine
    • Juziers
    • Gargenville D130
    • Issou
    • Limay ID16a Église, Vieux Pont D983

De Saint-Germain-en-Laye à Mantes-la-Jolie (de 1824 à 1949)

RN190

Plaque de cocher à Mézières.
© Marc Verney / Sur ma Route

Liens externes

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .