FANDOM



Présentation

Historique

  • Il était prévu dès 1803 d'attribuer ce numéro à la route de Dijon à Autun par Sombernon et Arnay. Elle devait s'embrancher à Sombernon. Au final, la partie de Sombernon à Vandenesse sera utilisée en 1837 pour la N77Bis, le reste devenant N494 en 1933 puis N81 en 1973.
  • La première route à avoir vraiment porté ce numéro, dès 1813, fut la route d'Avallon à Pontarlier, par Epoisse, Semur, Flavigny, Chanceaux, Is-sur-Tille et Mirebeau. Il s'agit en réalité de Pontailler. Le tracé par Flavigny ne fut finalement pas retenu, et on préféra passer par Vénarey-les-Laumes, certainement à l'avènement de la gare des Laumes au cours du XIXe siècle.
  • Elle devint Gc6 et conserva son numéro, sauf sur la partie Avallon - Vénarey-les-Laumes qui devint N454 et la partie Is-sur-Tille - Pontailler qui devint N459 en 1933.
  • Ce Gc ne possédait pas d'annexes.
  • Dans les années 1980, une large partie de son itinéraire a été utilisée pour créer la D901.
  • La D6 possède quelques petites routes annexes:
    • La D6B dessert Tarsul
    • La D6C de Villecomte à Chaignay
    • La D6D dessert Frôlois
    • La D6E dessert Saulx-le-Duc
  • Ce sont d'anciens Vo.

Autour de la route

  • Site d'Alésia
  • Château de Bussy-Rabutin
  • Village de Frôlois
  • Sources de la Seine

Tracés

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En orange Tracé du Gc6 (21) repris en octobre 1930 par la D954 et en janvier 1932 par la D959.
En jaune Tracé actuel.
En vert Tracé des annexes se terminant par leur lettre.
En violet Tracé repris par la D901.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Tracé originel

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .