FANDOM



Présentation

  • La route départementale française D55 (78), ou RD55 (78), est une route départementale située dans le département des Yvelines (78) qui relie Carrières-sous-Poissy à Maurecourt, soit la D190 à la D55 (95) dans le Val-d'Oise (95). Cette dernière route du même numéro la donne accès à Jouy-le-Moutier et Cergy-sud dans le Val-d’Oise.

Historique

  • La D55 n’a pas subi de grandes modifications de tracé. Cependant, ce dernier a été modifié par la mise en service des rocades de Carrières-sous-Poissy et Andrésy, qui ont également chamboulé le tracé d’autres routes.
  • En effet, dans les deux cas, une grande partie de l'ancienne route a été reversée dans la voirie communale et d’autres routes départementales ont été prolongées en réutilisant des anciennes sections de la D55, comme la D22 à Carrières-sous-Poissy prolongée pour rejoindre la D190 ou la D48 à Andrésy prolongée de quelques mètres pour rejoindre la nouvelle route. Cependant, la D1 a pris le chemin inverse en se terminant plus tôt, au niveau de la nouvelle route et non plus dans le centre d’Andrésy.

Futur

  • Sur la D55, un pont va être construit pour passer au-dessus de la nouvelle liaison D190-D30 au nord de Carrières-sous-Poissy car aucun échange direct ne sera possible depuis la D55. Pour remédier à cela, une courte liaison à 2x1 voies va être construite pour permettre aux usagers de la D55 de se reporter facilement sur la D22 qui, elle, disposera d’un rond-point d’accès.
  • Par ailleurs, la D55 ne risque pas d’être trop perturbée par une éventuelle transformation de la nouvelle route en A104 si ce n’est par l’élargissement du passage sous la route.

Tracé

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En jaune Tracé actuel de la D55.
En vert Tracé cédé à la D48.
En bleu ciel Tracé cédé à la D22.
En blanc Tracé déclassé dans la voirie communale après l’ouverture des déviations.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Trafic

  • Carrières-sous-Poissy_nord : 12 185 véhicules/jour (2010)
  • Andrésy-ouest : 16 083 véhicules/jour (2010)
  • Andrésy-nord : 15 247 véhicules/jour (2010)
  • Maurecourt : 5 174 véhicules/jour (2010)

Les contournements

Carrières-sous-Poissy

DRT Carrieres-sous-Poissy

Panneaux Michelin stockés au centre d'exploitation de Carrières-sous-Poissy. © jmlv

  • Le contournement de Carrières-sous-Poissy a été construit en deux parties : la partie sud est un ancien chemin communal transformé en route goudronnée vers la fin des années 1960, et la partie nord est une authentique section neuve lors de sa mise en service au début des années 1970.
  • Il s’agit une simple route à 2x1 voies, qui est entourée aujourd’hui majoritairement de magasins de la grande distribution, mais aussi d’usines, comme l’usine PSA, mais également le centre d’exploitation des routes de Carrières-sous-Poissy qui possède de nombreux panneaux Michelin retirés de certaines routes locales.

Andrésy

78 Andresy sud Gc55

Autre plaque Michelin dans Andrésy sur l'ancienne D55. © jmlv

  • Le contournement d’Andrésy est assez particulier par le fait qu’il s’est inséré dans un tissu urbain très développé. En effet, si le début de la route traverse des champs, elle s’insère très vite dans la ville puis le tracé devient plus routier bien que les habitations restent très proches. Construit en remblai dans ses derniers mètres, il crée une réelle coupure entre Andrésy et Maurecourt, malgré le passage souterrain créé pour rétablir une voie communale.
  • Ce choix d’une insertion dans la ville s’est fait car la route doit permettre de rejoindre la D48 et la Pont Boussiron pour franchir l’Oise et accéder à la RN184. En effet, la majorité du trafic se dirige vers ce pont, d’importance capitale : les chiffres illustrent bien ceci, car entre Andrésy et Maurecourt, le trafic est divisé par trois.
  • La rocade a été mise en service en deux parties : tout d'abord, la section sud jusqu'à l'ancienne D1 est mise en service en 1975. C'est en 1982 que la ville est définitivement contournée par l'ouverture de la section finale nord-ouest. Par ailleurs, en 1979, un échangeur est crée avec la Rue Jean Philippe Rameau, devenue partiellement D1 en 2001. Il était prévu dans le projet de départ (dès 1975 l'emprise de l'échangeur est visible) mais il n'a été mis en service qu'en 1979, sûrement pour raison financière.

Autour de la route

  • La Seine
  • L’Oise
  • Andrésy
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .