FANDOM



Présentation

  • La route départementale D10 (95), ou RD10 (95), est une route départementale du Val-d'Oise (95) reliant qui Sarcelles à Saint-Witz.
  • Cet axe revêt d'une utilité essentiellement locale. Il rencontre toutefois sur son parcours des axes plus fréquentés (D316, D125, D370, Francilienne et Autoroute du Nord) permettant des liaisons transversales entre le Sud et l'Est du département.
  • Dans sa première section, cet axe se compose d'une section départementale brièvement interrompue dans la traversée de Sarcelles. Elle reprend en majeure partie la traversée de cette agglomération déviée par l'Est en 1961.
  • Sa deuxième section se poursuit ensuite vers Villiers-le-Bel. Consécutivement à la construction des grands ensembles de la ville, cette dernière est est déviée par le Sud (première chaussée au milieu des années 1970, doublement en 1983). Au Nord, son tracé est rectifié en 1965 pour desservir le quartier du Puits-la-Marlière. Après avoir atteint le territoire départemental de la Plaine de France, cette section subit une nouvelle interruption de tracé entre Châtenay-en-France et Marly-la-Ville. La jonction avec l'ultime section se fait au moyen du réseau routier départemental avoisinant (D9 et D317).
  • Après s'être débranché de ce réseau de substitution, la troisième section file sur un itinéraire rectiligne vers le Nord-Est puis joint après Saint-Witz le département limitrophe de l'Oise (60).

Historique

Déviation de Fontenay-en-Parisis

Contexte

  • Le 24 octobre 2006 marque l'ouverture de la déviation de Fontenay-en-Parisis. D'une longueur de deux kilomètres environ, elle se compose d'une bretelle de raccordement directe à la Francilienne et d'une rectification du tracé de la D10. Une série d'aménagements connexes ont été crées pour l'occasion :
    • Un nouveau diffuseur (n° 96) sur la RN104 orienté depuis et vers Cergy-Pontoise.
    • Un giratoire séparant les flux entre cette dernière et la D10 vers Fontenay.
    • Un giratoire à l'intersection de la D9 en limite de Châtenay-en-France.

Objectifs

  • Assurer une liaison directe entre la Francilienne et la D10 au Nord de Fontenay-en-Parisis.
  • Délester la traversée de Fontenay-en-Parisis du trafic de transit, améliorer la sécurité des riverains et réduire les nuisances sonores dans l'agglomération.

Financement

Calendrier

  • 09 07 1993 : Prise en considération par l'assemblée départementale.
  • 10 12 2001 : Déclaration d'utilité publique.
  • 21 04 2004 : Loi sur l'eau.
  • 21 03 2005 : Début des travaux.
  • 03 2005 - 10 2005 : Terrassement et assainissement (busage du Rû, création de deux bassins de stockage et réalisation de la plate-forme routière).
  • 04 2006 - 10 2006 : Réalisation des chaussées (création de giratoire, couches de roulement et réalisation de l’étanchéité des fossés de la plate-forme).
  • 06 2006 - 10 2006 : Equipements et signalisations (mise en place d’équipements de sécurité, pose de panneaux de police et de jalonnement directionnels, marquage au sol).
  • 24 10 2006 : Mise en service.
  • 11 2006 - 02 2007 : Aménagements paysagers (plantation d'arbres).
Fontenay-D10 2

Signalisation Michelin inutilement actualisée sur la D10 (95) à Fontenay-en-Parisis.
© GPS Nico

A propos du tracé dévié

  • Pendant un très court temps, la D10 a été reclassée en D10Z dans la traversée déviée de Fontenay.
  • Ce reclassement n'a toutefois pas eu d'utilité car dans le cadre de la déviation nouvellement créée car la D10 conservait son tracé originel. Pour rappel (voir plus haut), celui-ci n'a subi qu'une simple rectification au Nord, accompagnée d'une bretelle de voie express au Sud.
  • Cette erreur n'a pas empêché l'apparition d'une nouvelle signalisation sur le terrain, qui a dû être ultérieurement modifiée pour revenir au jalonnement originel... Par chance, les nombreuses flèches Michelin en place dans Fontenay n'ont pas été déposées, mais actualisées puis... corrigées et embellies bien plus tard.
  • Voir aussi : Route départementale française D10z (95).

Autres aménagements

  • Depuis plusieurs années se sont concrétisé une série d'aménagements dans les agglomérations traversées par cet axe.
  • Parmi les chantiers réalisés, citons :
    • La transformation en giratoires des anciens carrefours à feux à Sarcelles (D316, après 2005) et Villiers-le-Bel (D316 en 1993 et Giratoire du 19 Mars 1962 au croisement de la D370 fin 1999).
    • La requalification Sud de l'Avenue des Érables à Villiers-le-Bel (décennie 2000). Elle comprend le remplacement des feux tricolores, des enrobés, des îlots centraux et l'installation de bandes rugueuses sur ce boulevard urbain où la vitesse pratiquée est souvent supérieure à celle autorisée.
    • La requalification Sud-Est de l'Avenue des Érables à Villiers-le-Bel, se substituant sur une courte section Sud aux précédents travaux entrepris (mai 2011). A cette date, elle sécurise les déplacements de tous les usagers et offre une seconde desserte à la nouvelle Zone d'Activité Concertée des Tissonvilliers III en expansion.
    • La requalification Est de de l'Avenue des Érables à Villiers-le-Bel par le Conseil Départemental, entre le Giratoire du 19 mars 1962 (D370) et la Z.A.C. des Tissonvilliers III (28 octobre 2013 - 31 janvier 2014).
    • La reprise de l'entrée Nord de Villiers-le-Bel (réalisée en avril 2010, et inaugurée le 12 janvier 2012), comprenant la transformation de l'axe en artère urbaine, le prolongement d'une piste cyclable préexistante et la création du giratoire du Verger (D970).
    • La sécurisation du débouché du Chemin d'Écouen à Bouqueval, au Sud de cette ville :
      • Dans un premier temps, la descente dangereuse, en courbe et au croisement d'une intersection sans visibilité avait été ponctuellement sécurisée par un renforcement de la signalisation horizontale (bandes rugueuses) et verticale (stricte limitation de vitesse à 50 km/h).
      • Cet aménagement est remplacé onze ans plus tard par un carrefour à sens giratoire (réalisé dès juillet 2011, il entre en service en novembre 2011 et est inauguré par le Conseil Départemental le 12 janvier 2012). Cette opération est généreusement complétée par la sécurisation de l'intersection au Nord de Bouqueval (implantation de feux tricolores).
    • L'aménagement de deux giratoires en amont de Fontenay-en-Parisis en prévision de l'arrivée de la Francilienne. Le premier est en service courant 1996, tandis que le second (approuvé par le Conseil Départemental réuni en séance plénière le 10 juillet 1992) l'est depuis 1994. Ils croisent tous deux la D47.
    • La suppression des mouvements Senlis - Saint-Witz et Saint-Witz - Paris à l'intersection de la D317 à l'Est de Marly-la-Ville (1999).
    • La reprise du débouché de la D10 à l'Ouest de l'A1 à Saint-Witz (1980).
    • L'aménagement de deux giratoires en traversée de Saint-Witz :
      • Au Sud, pour la desserte de sa zone hôtelière (2004).
      • Au Nord, pour la desserte de ses commerces (1999).

Futur

  • Aménagements de sécurité sur l'Avenue de la Division Leclerc à Sarcelles. Cette opération brièvement annoncée sur le terrain semble abandonnée, les panneaux d'information ayant été retirés.
  • Une déviation de Saint-Witz et Survilliers (liaison D10 - D922, en bordure de l'A1) avait été évoqué au début des années 2000. Elle incluait le réaménagement du giratoire à l'Est du diffuseur autoroutier de Survilliers, où se croisent les D16 et D16. Ces deux opérations ont été abandonnées.
  • Déviation de Marly-la-Ville, mettant un terme à l'interruption de la 'D10 entre l'Ouest et l'Est de ce village (D317).

Tracé

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En jaune Tracé de la D10 (95).
En violet Troncs communs avec la D16.
En blanc Tracé déclassé dans la voirie communale de Sarcelles.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.
D10 95 Marly-la-Ville

Départ de la seconde section de la D10 (95) à l'Est de Marly-la-Ville.
© GPS Nico

Documentation

  • Nouveau tracé pour l'Avenue des Érables
    • Les travaux de restructuration de l'Avenue des avancent à grands pas. Réalisés par Val de France, dans le cadre de l'extension du Parc d'Activités Economiques des Tissonvilliers, ils ont permis la création d'un giratoire et la modification du tracé de la route. Le nouveau tracé va permettre de réduire la vitesse des véhicules et d'améliorer la sécurité des piétons et des automobilistes. Le chantier se terminera au mois de mai [...].
  • Source : Villiers Infos n° 128 - Mai 2011

Liens externes

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .