FANDOM


Écusson 986 Heure de Mata-Utu
Fuseau horaire
14:19:47 (GMT +12h)



Présentation générale

  • Le territoire des îles Wallis-et-Futuna constitue un archipel de trois îles principales : Wallis, Futuna et Alofi.
  • Situées entre les îles Fidji à l’ouest, les iles Samoa à l’est et les îles Tonga au sud-est, elles appartiennent à l’Océanie polynésienne. Plus de 2000 km les séparent de la Nouvelle-Calédonie. Le climat est de type équatorial.
  • L’île de Wallis (Uvéa est le nom polynésien donné à l’île par ses habitants) à 200 km au nord-est de Futuna, d’une superficie de 75,64 km², porte le nom du premier marin qui la découvrit en 1767, le Capitaine Samuel WALLIS.
  • Futuna (46,28 km²) et l’îlot voisin d’Alofi (17,78 km²), séparés par un chenal de 2 km, furent découverts en 1616 par des navigateurs hollandais. Ils leur donnèrent le nom des "îles Horn". Ces îles au relief volcanique et aux côtes très découpées, protégées par une ceinture de récifs, sont difficiles d’accès par la mer. Toutefois, l’Anse de Sigave permet aux bateaux d’y mouiller en toute tranquillité.
  • Le chef du territoire, administrateur supérieur du territoire, a le rang de préfet.

Les institutions coutumières

  • Une spécificité du territoire : trois royaumes dans la République.
  • Si le territoire forme une entité administrative, l’organisation coutumière, respectée par la République, distingue trois royaumes : celui d’Uvéa à Wallis et ceux d’Alo et de Sigave à Futuna qui se confondent avec les circonscriptions administratives.
  • A Uvéa, le roi (hau), qui porte le titre de LAVELUA, est le chef de la hiérarchie coutumière. Il est assisté d’un Premier Ministre (Kalae-Kivalu) et de cinq Ministres : Mahe Fotuaika, chargé de l’environnement et des affaires maritimes ; Ului Monua, chargé de l’agriculture ; Kulitea, chargé de la justice et de la culture ; Fotua Tamai, chargé de la santé ; Mukoi Fenua, chargé de la jeunesse. Le conseil des Ministres est assisté du Pului’Uvéa, chef de la police. Le LAVELUA nomme sur proposition de la population, les chefs de district, appelés "faipule" qui ont eux-mêmes autorité sur les chefs de village, les "Pule Kolo". Ces derniers, qui peuvent lever les corvées d’intérêt général, sont plébiscités ou destitués par la population au cours d’assemblées générales, dites "fono" qui ont lieu le dimanche dans une case commune appelée "fale fono".
    • L’île d’Uvéa comprend 21 villages répartis en 3 districts : Hihifo : Malae, Alele, Vaitupu, Vailala, Tufuone ;
    • Hahake : Liku, Akaaka, Mata’Utu (chef-lieu), Ahoa, Falaleu, Haafuasia ;
    • Mua : Lavegahau, Tepa, Haatofo, Gahi, Utufua, Malaefoon, Teesi, Kolopopo, Halalo, Vaimalau.
  • A Futuna, l’île est divisée en deux royaumes : Sigave et Alo qui comprennent au total 15 villages :
    • Alo : Malae, Taoa, Ono, Kolia, Alofi, Poï, Vele, Tamana, Tuatafa ;
    • Sigave : Leava, Nuku, Vaisei, Fiua, Toloke, Tavai.
  • Chaque roi (sau) est détenteur de l’autorité coutumière pour son royaume. Le Tuiagaifo à Alo et le Tui’sigave à Sigave sont assistés de 5 Ministres appartenant à des villages différents, d’un chef de cérémonies et d’un chef de la police.
  • Il est à noter que le roi de Sigave qui porte actuellement le titre de Tui’sigave, peut porter également celui de Tamolevai, Keletaona ou Safoka, selon la famille à laquelle il appartient. Dans les deux royaumes, les chefs de villages sont désignés par un conseil des anciens.

Géographie

Généralités

  • Le territoire des îles Wallis-et-Futuna comprend trois îles principales : Wallis, Futuna et Alofi (au sud-est de Futuna). Cernées par une côte escarpée, ces îles volcaniques possèdent un relief accidenté, des plateaux découpés de 400 mètres de hauteur. Wallis est une île vallonnée dont le point le plus élevé se situe à 151 mètres d’altitude. Les rivières, nombreuses à Futuna, rares et temporaires à Uvea, sont à sec d’avril à octobre, puis débordent soudainement pendant la saison humide.

Reliefs et paysages

  • À compléter

Royaume d'Alo

  • À compléter

Royaume de Sigave

  • À compléter

Royaume d'Uvéa

  • À compléter

Climat, températures et précipitations

  • De type équatorial, le climat de Wallis et Futuna est composé de deux saisons :
    • Une saison sèche d’avril à octobre avec une température moyenne de 30°.
    • Une saison pluvieuse de novembre à mars avec une température moyenne de 31°. C’est l’époque du passage des cyclones, des orages fréquents et des pluies torrentielles, surtout sur les versants exposés aux alizés.

Écusson 986
Drapeau de Wallis-et-Futuna

Géologie

  • À compléter

Histoire

  • Peuplée de Polynésiens en provenance des Iles Tonga pour Wallis et des Samoa pour Futuna, les deux îles, visitées par des navigateurs au XVIIème siècle, ne connaissent pas de présence européenne notable avant le XIXème siècle et l’implantation de missions catholiques. Les trois royaumes d’Uvéa, d’Alo et de Sigave signent un traité de protectorat avec la France, ratifié en 1887.
  • Utilisées par les États-Unis comme base avancée pendant la Seconde Guerre Mondiale, Wallis et Futuna choisissent de devenir Territoire d’Outre-Mer par référendum en 1959. Le statut du territoire est fixé par la loi du 29 Juillet 1961.

Démographie

  • La population au recensement de 2003 : 14.944 habitants 34 % de la population vit à Futuna. Il faut noter l’immigration massive de cette population vers la Nouvelle-Calédonie : 17.563 Wallisiens et Futuniens sont installés dans la région de Nouméa au recensement de 1996, ce qui correspond aujourd’hui 9 % de la population totale de la Nouvelle-Calédonie.

Transports

LoupeVoir l'article : Wallis-et-Futuna (986).

Politique des transports à Wallis-et-Futuna

  • Le Territoire des îles Wallis-et-Futuna est desservi régulièrement par trois compagnies maritimes, la Compagnie Moana navigation (CMN, à laquelle a succédé Moana Shipping en 2001, siège à Mata’Utu), la Pacific Direct Line (PDL, siège à Auckland, N-Z) et la SOFRANA (la Sofrana fait une rotation tous les 25 jours). Ces deux premières compagnies ont un accord de partenariat commercial pour le transport de fret et utilisent le Southern Moana (tous les 20 jours).
  • Au total, 33 touchées de navires ont été recensées à Wallis en 2001. Sauf exceptions, tous les navires de commerce touchant Wallis passent également par Futuna.
  • L’extrême éloignement et isolement du Territoire confère à sa desserte aérienne une importance vitale. Cette desserte, extérieure et intérieure, est actuellement assurée par une seule compagnie : Air Calédonie International (AIR CALIN).
  • Le territoire est desservi par un aérodrome international situé dans le district de Hihifo, au nord de Wallis.
  • L’île de Futuna est desservie par l’aérodrome territorial de la Pointe Vele, comportant une piste en herbe de 1100 mètres.

Transports routiers

Voir l'article concernant les Infrastructures routières.

Transports aériens

Voir l'article concernant les Infrastructures aéroportuaires.

Économie

  • L’économie de ce Territoire, restée traditionnelle, est assez peu monétarisée. La majeure partie des productions est autoconsommée et les échanges demeurent limités. Les principales activités sont l’agriculture et l’élevage principalement porcin et avicoles (poulets de chair et œufs).
  • L’activité touristique est encore très peu développée sur le territoire. Les îles Wallis-et-Futuna sont isolées, peu connues et très éloignées des marchés émetteurs ou même des relais que pourraient constituer l’archipel des Fidji (à 800 km), la Polynésie française (à 2800 km) et la Nouvelle-Calédonie (à 2100 km).

Culture

  • Le territoire possède quelques atouts. En premier lieu, son authenticité par le mode de vie encore très traditionnel de ses habitants et des manifestations coutumières nombreuses. D’autre part, un certain nombre de sites naturels attrayants et bien préservés, lacs de cratère, îlots et lagons à Wallis, forêts et plages d’Alofi…
  • Enfin, le patrimoine culturel est relativement riche, forts et sépultures tongiens à Wallis, site du Père Chanel (canonisé en 1954) à Poï (Futuna).
  • Mais ces atouts ne sont pas encore exploités et trop peu d’activités peuvent être proposées à d’éventuels touristes, mais on peut signaler à Wallis un golf à 6 trous, un club de plongée et un aéro-club (3 ULM).


Drapeau France Transports par région Armoiries république française

France métropolitaine : Auvergne-Rhône-Alpes · Bourgogne-Franche-Comté · Bretagne · Centre-Val de Loire · Corse · Grand Est · Hauts-de-France · Île-de-France · Normandie · Nouvelle Aquitaine · Occitanie · Pays de la Loire · Provence-Alpes-Côte d'Azur

Régions d'outre-mer : Outre-Mer · (Voir aussi : Guadeloupe · Martinique · Guyane · Réunion · Mayotte)

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .