WikiSara
Advertisement


Présentation

  • Le panneau de type B21-2 est employé en France pour obliger les usagers à tourner à gauche avant le panneau. Il est ainsi implanté en tant que signal de position.
  • Il ne faut pas confondre le panneau B21-2 avec le panneau B21a2, qui lui est employé pour indiquer un contournement obligatoire par la gauche.

Exemple d'utilisation du panneau de type B21-2.
© GPS Nico

Utilisation du panneau

Signalisation des carrefours

  • Lorsqu'à un carrefour certaines voies sont interdites, soit par suite de l'existence d'un sens unique ou d'une zone piétonnière, soit parce que certains mouvements ne sont pas autorisés, le fait peut être signalé, soit par le marquage au sol, soit par des panneaux d'interdiction, soit par des panneaux d'obligation.
  • La solution à choisir doit être adaptée au lieu et répondre à des soucis d'esthétisme. Il convient de ne pas multiplier les signaux et de choisir la solution qui délivre le message le plus simple à l'usager. Ainsi les panneaux B0 et B1, bien qu'efficaces, peuvent dénaturer des sites pittoresques. L'emploi d'un marquage spécifique et de panneaux de type B2 ou B21 peut être une alternative à condition que ceux-ci n'entraîne aucune ambiguïté.
  • Le panneau B21-2 indiquant une unique direction obligatoire, il ne doit pas être employé si l'usager a le droit de suivre plus d'un itinéraire au niveau d'un carrefour.

Signalisation des obstacles sur la chaussée

  • Dans le cas particulier d'obstacles pouvant être contourné par la droite ou par la gauche, il ne faut disposer à la tête de l'obstacle un panneau B21-1 et un panneau B21-2 (ou un B21a1 et un B21a2). Ces panneaux imposent chacun une direction à suivre, le fait d'en implanter deux est contradictoire.

Historique

  • Le panneau B21 a été instauré en France par l'instruction générale de 1946, mais certains modèles existaient déja avant. La forme de la flèche blanche sur fond bleu était alors comparable à une flèche de tir à l'arc. Il était nommé B12.
  • Suite au protocole international de 1949, la France adopte ce modèle par circulaire en 1952. La flèche, blanche sur fond bleu, voit son corps se réduire progressivement, jusqu'à reposer sur la base d'un triangle.
  • L'instruction générale de 1955 modifie la forme de la flèche blanche qui devient plus fine à son extrémité, face au triangle. Il est renommé B21.
  • Le modèle actuel est adopté par arrêté en 1977. Il n'a plus évolué depuis.

Galerie photos

Sources

  • La signalisation routière en France de 1946 à nos jours – Marina Duhamel-Hertz – Jacques Nouvier – AMC Editions - 1998
  • Instruction interministérielle sur la signalisation routière - 4ème partie - article 65

Liens externes

Advertisement