FANDOM



Présentation

  • Le panneau de type A1d est utilisé en France pour annoncer une série de 2 ou plusieurs virages dont le premier est à gauche. Cette annonce se fait à environ 150 m du danger en rase campagne et à environ 50 m en agglomération. Sur autoroute, l'annonce du danger se fait à environ 200 m. L'implantation du panneau peut différer pour plusieurs raisons. Dans ce cas, le plus souvent, un panonceau annonce la distance du danger. De même une suite de plus de 2 ou 3 courbes est annoncée avec un panonceau d'étendue de type M2.
A1c in situ

Exemple d'utilisation du panneau A1d à Unverre (28)
© Esgt

  • L'utilisation du panneau A1d constitue un des moyens de signalisation de virages. Celui-ci peut aussi s'accompagner d'une signalisation de position constituée de balises. Ce choix de signalisation est fonction des lieux.
  • Ainsi un virage de faible rayon ou avec une variation de rayon importante par rapport à l'itinéraire, un virage peu visible ou peu lisible, un virage sur route de faible sinuosité sont autant de cas de figures qui pourront justifier l'emploi d'une signalisation adaptée, c'est-à-dire un panneau de type A1 ou des balises de virages. Le critère de sécurité de l'usager va aussi beaucoup influer dans ce choix.
  • Le panneau A1d est utilisé seulement pour indiquer une série de plusieurs courbes dont la première est à gauche. Si la première courbe est à droite, un A1c sera utilisé. Pour indiquer une courbe unique, un panneau A1a ou A1b est employé.

Historique

  • Le panneau A1d d'annonce de succession de virages est venu remplacer le panneau A2 d'annonce de virages. Ce dernier est apparu suite à une instruction générale de 1946.
  • A l'époque, ni le nombre ni l'orientation du ou des virage(s) n'étaient précisés.
  • La circulaire du 19 janvier 1952 a amené l'instauration du panneau d'annonce de double virage dont le premier est à gauche. Ce panneau s'inspire du panneau d'annonce de virage normé par le protocole international de Genève en 1949.
  • En outre, ce panneau était alors codifié comme étant de type A2c et de couleur crème avec un contour rouge.
  • En 1955, par une instruction générale, ce panneau devient codifié A1c. Sa signification fut légèrement remanié : virage à gauche puis à droite
  • Par un arrêté du 6 et 7 juin 1977, la forme définitive du panneau fut adoptée. Le blanc remplace le fond crème et le contour devient alors plus large. Il indique alors une succession de virages dont le premier est à gauche.

Galerie photos

A l'étranger

Sources

  • La signalisation routière en France de 1946 à nos jours – Marina Duhamel-Hertz – Jacques Nouvier – AMC Editions - 1998
  • Instruction interministérielle sur la signalisation routière - 2ème partie - article 27

Liens externes


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA  .