WikiSara
Advertisement
  • RN139.jpg
    Ces plaques sont l'une des plus anciennes signalisations de position et de direction ayant existé. Elles furent placées sur l'ensemble des routes françaises à partir du début du 19ème siècle, jusqu'au début des années 20.
  • Principalement en fonte, certaines pouvaient être de simples plaques émaillées, ou encore des plaques faites avec de la lave de Volvic.
  • Celles ci étaient situées aux intersections, à l'entrée, à la sortie ou dans le centre des villes traversées. Elles étaient placées à plus de deux mètres de hauteur sur les murs d'habitation ou sur de simples mats, permettant ainsi aux cavaliers de se repérer.
  • RN477(Gc69).jpg
    Ces plaques étaient également présentes aux entrées et sorties des villages traversés, ou sur un bâtiment public (Mairie, lavoir...)
  • Aucune homogénéisation de la signalétique ne fut jamais réalisée et de nombreux types de plaques différents existent. Néanmoins, certains types de plaques furent largement diffusés à travers l'hexagone, en particulier les plaques de Routes Impériales, relativement semblables, ainsi que celles des fonderies de Varigney (Haute-Saône) qu'on retrouve entre autres dans les départements de Haute-Saône, des Vosges, de Meurthe-et-Moselle, de Loire et du Rhône.
  • Aujourd'hui, bien que peu de gens y fassent encore attention, de nombreuses plaques murales sont toujours en place, mais celles placées sur un mat sont devenues rares. Les plus beaux exemplaires de mâts encore en place peuvent être vus en Haute-Saône et dans l'Orne.
  • Avec l'arrivée de l'automobile, elles devinrent très vite obsolètes, et la signalisation fut alors vite remplacée par de plus grands panneaux.
Advertisement