FANDOM



Présentation

  • La Ligne Paris-Austerlitz - Bordeaux-Saint-Jean (Ligne n°570 000 du réseau ferré national) est une voie ferrée française qui assure une liaison ferroviaire du bassin parisien au bassin aquitain, participant à la desserte des villes comme Orléans, Tours ou encore Poitiers. Démarrant depuis la gare d'Austerlitz à Paris, elle longe l'ancienne RN20 jusqu'à Orléans, puis elle rejoint le val de Loire jusqu'à Tours avant de poursuivre en direction du sud-ouest jusqu'à la gare Saint-Jean à Bordeaux, par la vallée de la Charente.
  • Depuis 1985, la ligne Paris-Austerlitz - Bordeaux-Saint-Jean constitue dans le cadre de l'AGC, les lignes ferroviaires européennes E05 et E07 du réseau ferroviaire européen. Elle constitue également depuis 1991, dans le cadre de l'AGTC, les grandes lignes de transport international combiné C-E05 et C-E07 des lignes de chemin de fer du réseau de transport international combiné. Dans le cadre du RTE-T, cette ligne appartient au corridor européen n°4, ou RFC 4 (corridor Atlantique) depuis 2013.
  • Parmi les trains de prestige rapides qui ont existé, l’Aquitaine fut un Trans-Europe-Express, qualifié de « train le plus rapide d'Europe » en raison de sa pointe de vitesse élevée sur une ligne classique allant jusqu'à 220 km/h. En effet, la ligne ferroviaire Paris-Austerlitz - Bordeaux-Saint-Jean est une voie ferrée qui comporte le long de son parcours, peu de rampes à fortes déclivités et des courbes relativement douces, ce qui permet ce type de performance. L'Aquitaine assurait la relation entre Paris-Austerlitz et Bordeaux-Saint-Jean entre 1971 et 1984.
  • L'Étendard était un train Trans-Europe-Express qui a assuré une relation entre Paris-Austerlitz et Irun de 1971 à 1984. Ce train utilisait la totalité de cette ligne pour rallier Paris au Pays Basque espagnol.
  • Le Capitole fut un train rapide (dans les années 1960 et de 1982 à 1991) et un train Trans-Europ-Express (de 1970 à 1984) qui a eu circulé sur cette ligne entre Paris et Les Aubrais-Orléans dans le cadre de la relation entre Paris-Austerlitz et Toulouse-Matabiau entre 1960 et 1991.
  • Le train Interloire est un train express régional qui circule comme son nom l'indique le long du fleuve Loire. Il assure une relation ferroviaire sur cette ligne entre Les Aubrais-Orléans et Tours.

Historique

Déclarations d'utilité publique

  • 08 07 1838 : section Paris - Orléans
  • 11 06 1842 : "de Paris sur la frontière d'Espagne, par Tours, Poitiers, Angoulême, Bordeaux et Bayonne"
  • 16 10 1979 : section Angerville - Toury (triplement)

Conventions de concession

  • 24 10 1844 : Orléans - Bordeaux-Saint-Jean

Ouvertures

  • 20 09 1840 : section Paris-Austerlitz - Juvisy-sur-Orge
  • 05 05 1843 : section Juvisy-sur-Orge - Les Aubrais-Orléans
  • 02 04 1846 : section Les Aubrais-Orléans - Saint-Pierre-des-Corps (service voyageurs)[1]
  • 15 06 1846 : section Les Aubrais-Orléans - Saint-Pierre-des-Corps (service marchandises)
  • 05 07 1851 : section Tours-Sud - Poitiers[2]
  • 20 09 1852 : section Angoulême - Bordeaux-Bastide[3]
  • 18 07 1853 : section Poitiers - Angoulême
  • 01 07 1857 : section Saint-Pierre-des-Corps - Tours-Sud (liaison directe Paris - Bordeaux)
  • 01 09 1860 : section Bordeaux-Bastide - Bordeaux-Saint-Jean (raccordement en demi-cercle, service marchandises)
  • 05 11 1860 : section Bordeaux-Bastide - Bordeaux-Saint-Jean (raccordement en demi-cercle, service voyageurs)
  • 03 08 1861 : section Bordeaux-Bastide - Bordeaux-Saint-Jean (raccordement direct)
  • xx xx 1954 : nouveau raccordement par le viaduc de Lissandre
  • 11 05 2008 : pont Garonne à Bordeaux (double voie)

Élargissements

  • 10 06 1843 : section Paris-Austerlitz - Les Aubrais-Orléans (seconde voie)
  • xx xx 1855 : section Tours - Libourne (seconde voie)[4]
  • 01 07 1904 : section Paris-Austerlitz - Brétigny (quadruplement)
  • xx xx 1909 : section Brétigny - Chamarande (quadruplement)
  • 01 07 1910 : section Chamarande - Étampes (quadruplement)
  • xx xx 1914 : section Artenay - Cercottes (triplement)[5]
  • xx xx 1914 : section Cercottes - Les Aubrais-Orléans (quadruplement)[5]
  • xx xx 1928 : section Toury - Artenay (triplement)
  • xx xx 1944 : section Toury - Cercottes (remise à double voie)
  • xx xx 1945 : section Toury - Cercottes (remise à triple voie)
  • xx xx 1975 : section Étampes - Angerville (triplement)
  • xx xx 1981 : section Angerville - Toury (triplement)
  • 16 05 2010 : pont Garonne à Bordeaux (quadruplement)
  • 08 05 2016 : section Cenon - Bordeaux-Benauge (quadruplement)

Fermetures

  • 08 05 2008 : pont Eiffel à Bordeaux

Électrification

  • xx 12 1903 : section Paris-Austerlitz - Juvisy (600V CC)[6]
  • 13 10 1925 : section Juvisy - Étampes (1500V CC)
  • 22 12 1926 : section Étampes - Orléans (1500V CC)
  • xx 06 1927 : section Paris-Austerlitz - Juvisy (conversion au 1500V CC)
  • 19 07 1933 : section Orléans - Tours (1500V CC)
  • 30 06 1938 : section Tours - Angoulême (1500V CC)
  • 13 12 1938 : section Angoulême - Bordeaux-Saint-Jean (1500V CC)

Concessionnaires

  • 1840 : Cie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO)
  • 1852 : PO [7]
  • 1934 : PO-Midi
  • 1938 : SNCF
  • 1997 : RFF
  • 2015 : SNCF Réseau

Caractéristiques

  • Écartement des voies : 1,435 m (écartement normal)
  • Nombre de voies :
    • 2 voies des Aubrais-Orléans à Bordeaux-Benauge
    • 3 voies d' Étampes à Cercottes
    • 4 voies de Paris-Austerlitz à Étampes ; de Cercottes aux Aubrais-Orléans ; de Bordeaux-Benauge à Bordeaux-Saint-Jean
  • Tension :
    • 1,5 kV continu de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean
  • Liste des sous-stations :
Nom pK Réseau connecté Tension délivrée Nom pK Réseau connecté Tension délivrée
Quai de la Gare 0.9xx 20 kV 1,5 kV Colombiers 258.6xx 90 kV 1,5 kV
Masséna 1.8xx Ingrandes 297.xxx
Les Ardoines 7.xxx Le Prieuré 308.1xx
Choisy-le-Roi 11.xxx 63 kV Beaulin 319.8xx
La Plaine 13.5xx 20 kV Chaumont 330.8xx
Juvisy 19.xxx Saint-Benoît 340.9xx
Saint-Martin 21.5xx La Planche 353.7xx
Les Saugées 21.5xx 90 kV Anché - Voulon 365.2xx
Bellevue 47.4xx La Cour 378.2xx
Bois-Renaud 60.4xx Saint-Saviol 388.3xx
Thionville 69.4xx Bodut 395.0xx
Armonville 81.4xx Longchamp 402.9xx
Tivernon 92.1xx Salles - Moussac 412.0xx
Auvilliers 102.8xx Luxé 419.5xx
Saran 114.6xx Le Palant 427.7xx
Cas Rouge 131.8xx Puyrenaud 443.2xx
Les Courelles 142.2xx Rabion 452.7xx
Lestiou 153.9xx Mouthiers 463.6xx
Les Gribouzy 165.5xx Chavenat 476.9xx
Blois 179.8xx Les Perrotins 488.0xx
Les Vallées 189.5xx La Courtillière 499.4xx
Les Veuves - Monteaux 199.8xx La Mame 510.9xx
La Commanderie 211.2xx Bessanges 523.4xx
Vernou 222.000 Coutras 533.1xx
Les Épines-Fortes 231.258 Pomerol 544.6xx
La Belonnière 244.696 Vayres 556.2xx 63 kV
La Godinière 258.6xx La Moulinotte 567.4xx 90 kV
Saint-Maure - Noyant 269.740 Pichon 574.4xx 63 kV
  • Signalisation : block automatique lumineux (BAL)
  • Gradient maximal :
    • Paris-Austerlitz - Paris-Boulevard Masséna : 6,0 ‰
    • Paris-Boulevard Masséna - Choisy-le-Roi : 5,0 ‰
    • Savigny-sur-Orge - Brétigny-sur-Orge : 5,0 ‰
    • Angerville - Toury : 2,0 ‰
    • Toury - Les Aubrais-Orléans : 5,0 ‰
    • Les Aubrais-Orléans - Blois : 4,0 ‰
    • Port-de-Piles - Châtellerault : 5,0 ‰
    • Saint-Benoit - Saint-Saviol : 5,0 ‰
    • Libourne - Ambarès-et-Lagrave : 5,0 ‰
    • Ambarès-et-Lagrave - Lormont : 3,0 ‰
  • pK début : 0.000 (de Paris-Gare d'Austerlitz)
  • pK fin : 583.844

Matériel roulant

  • A compléter

Notes et références :
  1. A double voie. Y compris les raccordements d'Orléans vers Tours (569 300) et de Saint-Pierre-des-Corps à Tours (563 300).
  2. Y compris le raccordement de Tours à Monts (564 300).
  3. A double voie entre Libourne et Bordeaux-Bastide.
  4. Pose réalisée entre 1853 et 1855 en 11 étapes en raison d'une pénurie de rails et d'aléas météorologiques.
  5. 5,0 et 5,1 Travaux réalisés en urgence au début de la Première Guerre Mondiale.
  6. Alimentation électrique distribuée par un 3ème rail.
  7. Fusion de plusieurs concessionnaires.

Tracé

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En vert clair Passerelle Eiffel sur la Garonne, déclassée.
En marron Voie ferrée classée dans le réseau national.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En vert clair Passerelle Eiffel sur la Garonne, déclassée
En marron Voie ferrée classée dans le réseau national.
Notes Gare ferroviaire : Arrêt/halte ferroviaire de voyageurs en service
Gare ferroviaire Gris : Ancien(ne) arrêt/halte ferroviaire de voyageurs désaffecté(e)
Gare ferroviaire Bleu : Gare/station ferroviaire de fret et de voyageurs en service
Gare ferroviaire Vert : Gare/station ferroviaire de voyageurs en service
Gare ferroviaire Rouge : Ancienne gare/station ferroviaire de fret/voyageurs désaffectée
Gare ferroviaire Marron : Gare de fret (marchandises)/de triage
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Parcours actuel

De Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean

Information Frontière départementale entre Paris (75) et le Val-de-Marne (94).

Information Frontière départementale entre le Val-de-Marne (94) et l'Essonne (91).

Information Frontière régionale entre Île-de-France et Centre-Val de Loire. // Frontière départementale entre l'Essonne (91) et l'Eure-et-Loir (28).
Information Frontière départementale entre l'Eure-et-Loir (28) et le Loiret (45).

  • Boisseaux (pK 80.940)

Information Frontière départementale entre le Loiret (45) et l'Eure-et-Loir (28).
Information Frontière départementale entre l'Eure-et-Loir (28) et le Loiret (45).
Information Frontière départementale entre le Loiret (45) et l'Eure-et-Loir (28).

Information Frontière départementale entre l'Eure-et-Loir (28) et le Loiret (45).
Information Frontière départementale entre le Loiret (45) et l'Eure-et-Loir (28).

  • Château-Gaillard (pK 94.447)

Information Frontière départementale entre l'Eure-et-Loir (28) et le Loiret (45).

Information Frontière départementale entre le Loiret (45) et le Loir-et-Cher (41).

  • Avaray (pK 155.639)
  • Mer (pK 160.270)
  • Suèvres (pK 165.072)
  • Menars (pK 170.471)
  • La Chaussée-Saint-Victor (pK 175.710)
  • Blois - Chambord (pK 179.810)
  • Chouzy (pK 189.096)
    • Pont Pont sur la Cisse
  • Onzain (pK 194.868)
  • Veuves - Monteaux (pK 199.896)

Information Frontière départementale entre le Loir-et-Cher (41) et l'Indre-et-Loire (37).

Information Frontière régionale entre Centre-Val de Loire et Nouvelle Aquitaine. // Frontière départementale entre l'Indre-et-Loire (37) et la Vienne (86). + Pont Pont sur la Creuse

Information Frontière départementale entre la Vienne (86) et la Charente (16).

Information Frontière départementale entre la Charente (16) et la Charente-Maritime (17).

Information Frontière départementale entre la Charente-Maritime (17) et la Dordogne (24). + Pont Viaduc de la Dronne
Information Frontière départementale entre la Dordogne (24) et la Gironde (33).

Raccordements ferroviaires

Ensemble des anciens tracés à Bordeaux (rive droite)

LoupeVoir l'article : Nœud ferroviaire de Bordeaux.

Voir Aussi

Notes et références


Liens internes

Articles Connexes

Sites Sara

Liens Externes

Liens Rail21

Liens Wikipédia

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .