FANDOM



Présentation

  • La Ligne Castelnaudary - Rodez (Ligne n°736 000 du réseau ferré national) est une voie ferrée française formée par l'assemblage de plusieurs tronçons ouverts à des époques différentes.
  • Le premier tronçon entre Albi et Carmaux, ouvert en 1858, était isolé du reste du réseau et concédé à la Compagnie minière de Carmaux.
  • Le tronçon Castelnaudary - Albi, ouvert entre 1865 et 1869, était concédé à la Compagnie du Midi qui a racheté le tronçon précédent. Il a été l'unique ligne desservant Castres jusqu'à l'ouverture de l'actuelle ligne en 1888. Cette section a été fermée au trafic voyageurs dès 1939-1940 et progressivement déclassée, à l'exception d'un court tronçon entre la Crémade et Castres, toujours utilisé dans le cadre de la liaison Toulouse - Castres - Mazamet.
  • Enfin, le tronçon Carmaux - Rodez a été ouvert en 1902. Situé dans une région au relief plus difficile, il a nécessité d'importants ouvrages d'art dont le Viaduc du Viaur. Il assure aujourd'hui une importante desserte TER entre Toulouse, Albi et Rodez.

Historique

Statut actuel de la ligne

Section Ouverte Fermée dans RFN Fermée hors RFN Remarques
Voyag. March. Voyag. March. Ferm. adm. Ferm. adm. Retranch. Déclass.
Castelnaudary - Saint-Félix-Lauragais
Saint-Félix-Lauragais - Revel-Sorèze
Revel-Sorèze - La Crémade
La Crémade - Castres
Castres - Ranteil
Ranteil - Albi-Ville
Albi-Ville - Rodez

Déclarations d'utilité publique

  • Pas de DUP : section Albi-Madeleine - Carmaux
  • 20 06 1861 : section Castelnaudary - Castres
  • 09 03 1864 : section Castres - Albi-Madeleine
  • 27 12 1879 : section Carmaux - Rodez

Conventions de concession

  • 01 07 1846 : section Castelnaudary - Castres[1]
  • 04 03 1854 : section Albi-Madeleine - Carmaux
  • 20 06 1861 : section Castelnaudary - Castres
  • 09 03 1864 : section Castres - Albi-Madeleine
  • 20 11 1883 : section Carmaux - Rodez

Ouvertures

  • 01 05 1858 : section Albi-Madeleine - Carmaux
  • 16 04 1865 : section Castelnaudary - Castres
  • 15 12 1869 : section Castres - Albi-Madeleine
  • 18 12 1902 : section Carmaux - Rodez

Fermetures voyageurs

  • 15 05 1939 : section Castelnaudary - La Crémade[2]
  • 27 06 1940 : section Castres - Albi-Ville[3]

Fermetures marchandises

  • 25 05 1966 : section Laboutarié - Ranteil
  • 16 12 1973 : section Revel-Sorèze - La Crémade
  • 01 09 1986 : section à Revel-Sorèze
  • 01 06 1987 : section Castres - Laboutarié
  • xx xx 2003 : section Ranteil - Albi-Ville
  • 27 07 2013 : section Castelnaudary - Revel-Sorèze

Fermetures administratives

  • 18 06 2015 : section Saint-Félix-Lauragais - Revel-Sorèze (pK 334,150 à 337,730)

Déclassements

  • 26 07 1973 : section Laboutarié - Ranteil (pK 394,000 à 408,000) Lien1 Lien2 Lien3
  • 20 03 1978 : section à Ranteil (pK 408,000 à 408,300) Lien1 Lien2
  • 12 09 1985 : section Revel-Sorèze - La Crémade (pK 338,500 à 356,235) Lien
  • 10 11 1993 : section Castres - Laboutarié (pK 366,560 à 394,000) Lien1 Lien2
  • 17 10 1994 : section à la Crémade (pK 356,235 à 358,710) Lien1 Lien2 Lien3
  • 20 09 1995 : section à Revel-Sorèze (pK 337,730 à 338,500) Lien1 Lien2

Élargissements

  • xx xx 1912 : section La Crémade - Castres (deuxième voie)
  • xx xx 1914 : section Castres - Lautrec (deuxième voie)
  • xx xx 1945 : section Castres - Lautrec (remise à voie unique)
  • xx xx 195x : section La Crémade - Castres (remise à voie unique)

Concessionnaires

  • 1854 : Cie Minière de Carmaux
  • 1857 : Cie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne
  • 1938 : SNCF
  • 1997 : RFF
  • 2015 : SNCF Réseau

Caractéristiques

  • Écartement des voies : 1,435 m (écartement normal)
  • Nombre de voies : 1
  • Tension : non électrifiée
  • Signalisation : à compléter
  • Gradient maximal : 20 ‰
  • pK début : 311.384 (de Bordeaux-Saint-Jean)
  • pK fin : 494.995

Matériel roulant

  • A compléter

Notes et références :
  1. Devient caduque le 28 12 1847, suite à la dissolution de la Compagnie du Chemin de fer de Bordeaux à Cette.
  2. Réouverture pendant la Seconde Guerre Mondiale du 03 09 1939 au 29 04 1940 et du 15 05 1941 à 1945.
  3. Réouverture pendant la Seconde Guerre Mondiale du 15 05 1941 à 1945.

Tracé

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En noir Voie ferrée classée dans le réseau national, fermée à tout trafic.
En vert clair Voie ferrée déclassée.
En marron Voie ferrée classée dans le réseau national, en service.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En noir Voie ferrée classée dans le réseau national, fermée à tout trafic.
En vert clair Voie ferrée déclassée.
En marron Voie ferrée classée dans le réseau national, en service.
Notes Gare ferroviaire : Arrêt/halte ferroviaire de voyageurs en service
Gare ferroviaire Gris : Ancien(ne) arrêt/halte ferroviaire de voyageurs désaffecté(e)
Gare ferroviaire Bleu : Gare/station ferroviaire de fret et de voyageurs en service
Gare ferroviaire Vert : Gare/station ferroviaire de voyageurs en service
Gare ferroviaire Rouge : Ancienne gare/station ferroviaire de fret/voyageurs désaffectée
Gare ferroviaire Marron : Gare de fret (marchandises)/de triage
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Parcours actuel

Information Frontière départementale entre l'Aude (11) et la Haute-Garonne (31).
Information Frontière départementale entre la Haute-Garonne (31) et l'Aude (11).
Information Frontière départementale entre l'Aude (11) et la Haute-Garonne (31).

    • Tunnel Pont-Canal de la Rigole (35 m)
  • Saint-Félix (pK 330.62x)
  • Revel-Sorèze (pK 337.142)
    • ---- Début de section déclassée n°1 (pK 337.730)

Information Frontière départementale entre la Haute-Garonne (31) et le Tarn (81).

  • Blan (pK 342.79x)
  • Lempaut (pK 348.5xx)
  • Soual (pK 353.52x)
  • La Crémade (pK 358.758)
  • Castres (pK 366.105)
  • Mandoul (pK 375.6xx)
  • Lautrec (pK 380.4xx)
  • Francoumas (pK 386.49x)
  • Laboutarié (pK 393.21x)
  • Lombers (pK 395.7xx)
  • Mousquette (pK 399.8xx)
  • Labastide-Dénat (pK 404.2xx)
    • ---- Fin de section déclassée n°2/Début de section neutralisée (pK 408.300)
  • Ranteil (pK 410.8xx)
  • Albi-Ville (anciennement Albi-Orléans) (pK 413.123)
    • Pont Viaduc d'Albi (le Tarn) (244 m)
  • Albi-Madeleine (anciennement Albi-Midi) (pK 415.225)
  • La Drèche (pK 417.850)
    • Tunnel Tunnel de la Côte Rouge (202 m)
    • Tunnel Tunnel du Chêne (414 m)
  • Le Garric (pK 425.968)
    • ---- Embranchement minier de Carmaux
  • Carmaux (pK 429.778)
  • Les Farguettes (pK 438.041)
    • Pont Passage sur la RN88
  • Moularès (pK 443.420)
  • Tanus (pK 447.271)
  • Le Viaur (pK 451.403)
    • Tunnel Tunnel de Malphètes (313 m)
  • Saint-Martial (pK 454.445)
  • Naucelle (pK 458.987)
  • Rancillac (pK 465.674)
  • Baraqueville-Carcenac-Peyralès (pK 473.357)
  • Le Lac (pK 478.928)
  • Luc-Primaube (pK 484.884)
    • Tunnel Tunnel de la Mouline (125 m)
    • Pont Viaduc de la Gascarie (l'Aveyron) (294 m)
  • Paraire (pK 492.207)
  • Rodez (pK 495.495/624.277 de Bordeaux-Saint-Jean via Béziers et Sévérac-le-Château)

Voir Aussi

Notes et références


Liens internes

Articles Connexes

Sites Sara

Liens Externes

Liens Rail21

Liens Rue du Petit Train

Liens Archéologie ferroviaire

Liens Wikipédia

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .