FANDOM



Présentation

  • La Ligne Annemasse - Genève-Eaux-Vives (frontière) (Ligne n°894 000 du réseau ferré national français, n°153 en Suisse) est une très courte voie ferrée franco-suisse qui relie la Haute-Savoie au canton de Genève.
  • Depuis son ouverture en 1888, elle se terminait en cul-de-sac à Genève-Eaux-Vives et ne permettait donc pas d'accéder à la gare principale de Genève (Genève-Cornavin). La jonction entre les deux gares de Genève était pourtant envisagée dès l'origine.
  • Dans le cadre du projet CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse), la ligne a été fermée en 2011-2013 pour être complètement reconstruite et doublée.
  • La réouverture et le prolongement à Genève-Cornavin ont eu lieu le 15 décembre 2019, 131 ans après la mise en service de la ligne ! Il y a 6 trains par heure et par sens entre Genève-Cornavin et Annemasse, dont certains sont prolongés à Évian-les-Bains, Annecy et Saint-Gervais-les-Bains.

Historique

Déclarations d'utilité publique

  • 27 02 1886 : partie française Lien
  • 11 04 2013 : partie française (rénovation)

Conventions de concession

  • 27 02 1886 : intégralité de la ligne[1]

Ouvertures

  • 27 05 1888 : intégralité de la ligne
  • 15 12 2019 : intégralité de la ligne (réouverture, voyageurs uniquement)

Fermetures

  • 27 11 2011 : section Chêne-Bourg - Genève-Eaux-Vives (tout trafic)
  • 01 04 2013 : section Annemasse - Chêne-Bourg (tout trafic)

Élargissements

  • 15 12 2019 : intégralité de la ligne (seconde voie)

Électrifications

  • 27 09 1986 : intégralité de la ligne (25 kV - 50 Hz)
  • 15 12 2019 : intégralité de la ligne (15 kV - 16 2/3 Hz, réélectrification)

Concessionnaires

  • 1885 : PLM[2]
  • 1938 : SNCF
  • 1997 : RFF
  • 2015 : SNCF Réseau
  • 2019 : CFF[3]

Caractéristiques

  • Écartement des voies : 1,435 m (écartement normal)
  • Nombre de voies : 2
  • Tension : 15 kV - 16 2/3 Hz
  • Signalisation : à compléter
  • Gradient maximal : 12 ‰ en France, 20 ‰ en Suisse
  • pK début : -0,190 (Annemasse)
  • pK fin : 6,056 (Genève-Eaux-Vives)

Matériel roulant

  • A compléter

Notes et références :
  1. Concession éventuelle le 20 08 1885. Lien
  2. La partie suisse de la ligne appartient au CFEG (Chemin de Fer de l'État de Genève) mais est exploitée par le PLM puis ses successeurs jusqu'à l'ouverture du CEVA.
  3. L'intégralité de la ligne est exploitée par les CFF mais la partie française reste la propriété de la SNCF.

Tracé

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En bleu Partie suisse de la ligne.
En marron Partie française de la ligne.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En bleu Partie suisse de la ligne.
En marron Partie française de la ligne.
Notes Gare ferroviaire : Arrêt/halte ferroviaire de voyageurs en service
Gare ferroviaire Gris : Ancien(ne) arrêt/halte ferroviaire de voyageurs désaffecté(e)
Gare ferroviaire Bleu : Gare/station ferroviaire de fret et de voyageurs en service
Gare ferroviaire Vert : Gare/station ferroviaire de voyageurs en service
Gare ferroviaire Rouge : Ancienne gare/station ferroviaire de fret/voyageurs désaffectée
Gare ferroviaire Marron : Gare de fret (marchandises)/de triage
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Parcours actuel

Voir Aussi

Notes et références


Liens internes

Articles Connexes

Sites Sara

Liens Externes

Autres liens

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .