FANDOM



Logo Gare LGV Rhin-Rhône Logo Gare
Branche Est (Présentation / Historique / Futur / Tracé) · Branche Ouest (Présentation / Historique / Futur) · Branche Sud (Présentation / Historique / Futur) · Gestionnaire



Présentation

  • La LGV Rhin-Rhône Branche-Est est la première phase de la LGV Rhin-Rhône.
  • Numérotée dans le réseau ferré national en tant que ligne 014000, elle est décrite comme étant la ligne Rhin-Rhône (LGV). Elle constitue la ligne nouvelle 7, ou LN7.
  • Les 140 premiers kilomètres sont ouverts à la circulation depuis le 11 décembre 2011, reliant Villers-les-Pots (banlieue de Dijon) à Petit-Croix (près de Belfort).
  • La ligne complète (190 km) reliera à terme Dijon à Mulhouse par la construction des sections Genlis - Villers-les-Pots (15 km) à l'Ouest et Petit-Croix - Lutterbach (35 km) à l'Est. La ligne permettra à terme un gain de temps d'environ 1 heure sur les flux transversaux Strasbourg - Lyon - Méditerranée et de 20 min sur les flux radiaux Paris - Mulhouse (par rapport au passage via Strasbourg et la LGV Est).
  • Les travaux de la phase 2 ne font l'objet d'aucune inscription des crédits budgétaires :
    • En Bourgogne-Franche-Comté, la section Genlis - Villers-les-Pots a été troquée pour des raisons budgétaires contre l'aménagement de la ligne Nevers - Dijon dans le cadre du CPER 2015-2020.
    • En Grand Est, la section Petit-Croix - Lutterbach n'est pas programmée dans le cadre du CPER 2015-2020, toujours pour des raisons budgétaires.

Historique

  • 14 mai 1991 : le projet de LGV Rhin-Rhône est inscrit au schéma directeur des lignes à grande vitesse par le Comité Interministériel d'Aménagement et de Développement du Territoire.
  • 25 janvier 2002 : DUP de l'ensemble de la LGV.
  • 3 juillet 2006 : premier coup de pioche officiel.
  • 29 juin 2009 : pose du premier rail.
  • Fin 2009 : fin des travaux de génie civil par l'achèvement du viaduc de la Savoureuse.
  • Août 2010 : la pose des rails et des poteaux caténaires est achevée.
  • Mai 2011 : mise sous tension de la ligne et début des essais.
  • Décembre 2011 : mise en service commerciale de la section Villers-les-Pots - Petit-Croix.
  • 11 décembre 2011 : mise en service de la LGV Rhin-Rhône Branche-Est.
  • 18 janvier 2012 : signature du protocole d'intention pour la réalisation et le financement de la seconde phase, entre l’État, SNCF Réseau (ex-RFF) et les différentes assemblées régionales et communautaires concernées.
  • Après 2027 : début possible des travaux de la phase 2.
  • Après 2032 : mise en service possible de la seconde phase (Genlis - Villers-les-Pots et Petit-Croix - Lutterbach).

Notes et références :

  1. pK début : 0.423 (de la bifurcation de Villers-les-Pots sur la Ligne Dijon-Ville - Vallorbe (frontière)) ; pK fin : 137.899.

Description du tracé

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En vert Raccordements de la LGV Rhin-Rhône Branche Est.
En vert clair Raccordements de la LGV Rhin-Rhône Branche Est provisoires, aujourd'hui déferrés.
En marron Tracé de la LGV Rhin-Rhône Branche Est.
En marron clair Tracé de la LGV Rhin-Rhône Branche Est en projet.
Note Les gares TGV sont indiquées par le symbole 19px-Gare_LGV_perso.gif.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Caractéristiques Techniques

Postes

  • Du pK 0.423 au pK 0.778 : Block automatique lumineux (BAL)
  • Du pK 0.778 au pK 137.899 : Les installations de signalisation sont réparties le long de la ligne dans des postes d’aiguillage et des centres d’appareillage intermédiaires (CAI). Elles sont mises en œuvre conjointement avec le SEI (Système d’Enclenchement Intégré et Transmission Voie/Machine TVM 430), traditionnellement utilisé en France, et le système ERTMS (European Rail Traffic Management System), une innovation qui permettra l’interopérabilité de la LGV avec les autres lignes européennes (allemande, espagnole et suisse dans un premier temps).
  • Il y a au total 14 postes de signalisation de la LGV dont un situé à Besançon-Viotte (Poste d'aiguillage informatisé (PAI), commande les aiguillages sur les voies côté Belfort).

Gradient maximal

Section(s) de la ligne Pente Rampe
Villers-les-Pots - Besançon Franche-Comté TGV 21 ‰ 18 ‰
Besançon Franche-Comté TGV - Belfort-Montbéliard TGV 34 ‰ 35 ‰
Belfort-Montbéliard TGV - Petit Croix 11 ‰ 20 ‰

Raccordements

N° de ligne Ligne ou raccordement ferroviaire pK début pK fin Longueur
014 300 Raccordement Ouest Besançon TGV 0.000 2.891 2,891 km
014 330 Raccordement de Petit-Croix 0.000 3.060 3,06 km

Raccordement TGV de Perrigny

  • Ce raccordement permet de rediriger les trains de la LGV vers le sud et, de simplifier la circulation sur l’axe nord-sud, très utilisé par le fret.

Bifurcation de Villers-les-Pots

  • Située à l’extrémité ouest de la ligne, elle permet à la LGV de se raccorder à la ligne existante Dijon-Dole.

Raccordement Ouest Besançon TGV

Caractéristiques

  • Écartement des voies : 1,435 m (écartement normal)
  • Tension : 25 kV continu
  • Signalisation : Transmission Voie-Machine 430 (TVM 430)
  • Gradient maximal :
Section(s) de la ligne Pente Rampe
Raccordement Ouest Besançon TGV - 26 ‰
  • Vitesse maximale : 130 km/h

Tracé

  • Raccordement qui s'embranche sur la ligne de Devecey permettant la liaison entre la gare Belfort-Montbéliard TGV et la gare de Besançon-Viotte.

Raccordement Est de Besançon TGV

  • Ce raccordement s'embranchant sur la ligne de Devecey permettant la liaison entre la gare Besançon-Viotte et la gare de Besançon Franche-Comté TGV.

Raccordement de Villersexel

  • Raccordement de service sur la ligne Lure - Villersexel pour l'approvisionnement des matériaux de construction de la LGV. Suite à la mise en service de la LGV, il a été déferré pour le transformer en déviation routière de Villersexel via la D486.

Raccordement de Petit-Croix

Caractéristiques

  • Écartement des voies : 1,435 m (écartement normal)
  • Tension : 25 kV continu
  • Signalisation :
    • Transmission Voie-Machine 430 (TVM 430) du pK 0.000 au pK 1.400
    • Block automatique lumineux (BAL) du pK 1.400 au pK 3.060
  • Gradient maximal :
Section(s) de la ligne Pente Rampe
Raccordement de Petit-Croix 22 ‰ 2 ‰
  • Vitesse maximale : 160 km/h

Tracé


  • Situé à l’extrémité est de la ligne, est un raccordement dit « à niveau » puisqu’il ne nécessite pas d’ouvrage. Il permet aux TGV de s’insérer à 160 km/h sur la ligne Belfort-Mulhouse.

Électrification et sous-stations

  • La LGV est électrifiée en 1,5x25kV sur l'ensemble de la ligne, avec une fréquence de 50 Hz. Les sous-stations qui l'alimentent sont connectées au réseau 225kV de RTE, en général avec deux circuits triphasés (un principal et un de secours). Elles comportent deux transformateurs (dont un de secours) et comportent un sectionnement mobile à leur franchissement qui est activé si une sous-station encadrante est mise hors service. Voici les 2 sous-stations de la ligne :
    • Marnay (pK 48.157), située au bord de la ligne de Devecey à proximité de la gare de Besançon-Viotte, cette sous-station alimente les 2/3 de la LGV.
    • Héricourt (pK 491.985)[1], localisée dans le secteur de Belfort-Montbéliard, cette sous-station alimente le tiers de la LGV le plus à l'est.

Vitesses limites

Sens Dijon - Mulhouse :
  • 160 km/h du raccordement de Villers-les-Pots au pK 2.5
  • 220 km/h du pK 2.5 au pK 4.3
  • 230 km/h du pK 4.3 au pK 5.1
  • 270 km/h du pK 115.1 au pK 117.1 (traversée du tunnel de Chavanne)
  • 300 km/h du pK 135.4 au pK 137.8
  • 320 km/h du pK 5.1 au pK 115.1 et du pK 117.4 au pk 135.4
Sens Mulhouse - Dijon :
  • 160 km/h du raccordement de Petit-Croix au pK 137.8 et du pK 0.7 au raccordement de Villers-les-Pots
  • 220 km/h du pK 5.1 au pK 0.7
  • 270 km/h du pK 117.1 au pK 115.1 (traversée du tunnel de Chavanne)
  • 300 km/h du pK 137.8 au pK 135.4
  • 320 km/h du pK 135.4 au pK 117.4 et du pK 115.1 au pK 5.1

Gares nouvelles

Gare desservie N° de la ligne pK
Besançon Franche-Comté TGV 014 000 pK 51.969 de Villers-les-Pots
Belfort-Montbéliard TGV 014 000 pK 133.858 de Villers-les-Pots

Besançon Franche-Comté TGV

  • Voulu écodurable, le bâtiment formant la gare de Besançon Franche-Comté TGV semi-enterré est implanté dans un espace boisé sur le territoire de la commune d'Auxon-Dessus, dans le Doubs (25). Accessible via la RN57, la gare TGV est reliée à la gare Besançon-Viotte grâce au réaménagement et à la modernisation d’une ligne qui permet d’assurer des liaisons en TER entre ces deux gares et de continuer à desservir la gare de Besançon-Viotte avec 8 TGV/jour. Elle est ainsi connectée au réseau de transports urbains de Besançon.

Belfort-Montbéliard TGV

Ouvrages d'art

  • Viaduc de la Saône et estacades (km 8,3) : 1340 m. Il s'agit d'un ensemble de 4 viaducs juxtaposés côte-à-côte composés ainsi :
    • Viaduc de la Saône : 380 m.
    • Viaduc de l'estacade d'Athée : 192 m.
    • Viaduc de Pontcey-les-Athées : 480 m.
    • Viaduc d'Auxonne : 288 m.
  • Viaduc de l'Ognon (aval) (km 57) : 113 m.
  • Viaduc de la Buthiers (km 59,9) : 100 m.
  • Viaduc de la Quenoche (km 76,9) : 420 m.
  • Viaduc de la Linotte (km 77,8) : 362 m.
  • Viaduc de l'Ognon (amont) (km 88,8) : 178 m.
  • Viaduc de Corcelles (km 111,9) : 445 m.
  • Tunnel de Chavanne (km 115,1) : 1970 m.
  • Viaduc du Pertuis (km 117,4) : 220 m.
  • Viaduc d'Aibre Trémoins (km 118,6) : 250 m. Franchit la D683, avec hauteur maximale de 20 mètres.
  • Tranchée couverte du Bois de la Faye (km 119) : 170 m.
  • Viaduc des Épenottes (km 122,2) : 450 m.
  • Viaduc de la Lizaine (km 124,3) : 717 m.
  • Viaduc de la Savoureuse (km 130,5) : 792 m.
  • Viaduc de la Bourbeuse : 110 m.

Futur

Deuxième phase côté Ouest

  • Entre Genlis et Villers-les-Pots, c'est 15 km de LGV qui vont permettre d'améliorer les relations à grande vitesse entre la future gare TGV de Dijon et Besançon, et ainsi de se connecter à la future LGV Rhin-Rhône Branche-Ouest en direction de Paris.

Raccordements :

  • A Villers-les-Pots, raccordement à la phase 1 de la LGV Rhin-Rhône Branche-Est.
  • A Magny-sur-Tille, raccordement sur la ligne Dijon - Dole.

Électrification et sous-stations :

  • 1,5x25kV, fréquence de 50 Hz. Sous-stations au réseau 225kV.
  • Sous-station à Magny-sur-Tille.

Ouvrages d'art :

  • Franchissement de la Tille et de l'A39 : Pont-rail de 220 mètres de long, dont 36 mètres pour franchir la Tille, et 184 mètres pour passer au-dessus de l'autoroute A39.

Financement :

  • 310 M € HT (en octobre 2011)

Deuxième phase côté Est

  • Entre Petit-Croix et Lutterbach, c'est 35 km de LGV qui vont permettre d'améliorer les relations à grande vitesse entre Belfort-Montbéliard TGV, Mulhouse et Strasbourg.

Raccordements :

  • A Petit-Croix, raccordement à la phase 1 de la LGV Rhin-Rhône Branche-Est.
  • A Lutterbach[2], raccordement sur la ligne Strasbourg - Mulhouse en direction de Mulhouse.
  • A Richwiller[2], raccordement sur la ligne Strasbourg - Mulhouse en direction de Strasbourg.

Électrification et sous-stations :

  • 1,5x25kV, fréquence de 50 Hz. Sous-stations au réseau 225kV.
  • Sous-station à Reiningue.

Haltes ferroviaires :

  • Lutterbach, halte ferroviaire à grande vitesse.

Ouvrages d'art :

  • Viaduc de la Madeleine : Viaduc bi-poutres métallique long de 877 mètres qui franchira la voie ferrée existante entre Belfort et Mulhouse, le cours d’eau la Madeleine, et la D28.
  • Viaduc de la Saint-Nicolas : Viaduc bi-poutres métallique long de 882 mètres qui franchit deux cours d’eau : le Margrabant et la Saint-Nicolas.
  • Viaduc du Soultzbach : Viaduc à 2 caissons métalliques d’une longueur de 630 mètres, et de 35 de haut.
  • Viaduc de la Doller : Viaduc bi-poutres de 530 mètres de long, comprenant des travées de 56 mètres.

Financement :

  • 850 M € HT (en octobre 2011)

Notes et références

  1. Sous-station située sur la ligne Dole-Ville - Belfort
  2. 2,0 et 2,1 Forme le triangle de Lutterbach.

Voir aussi

Articles connexes

Sites Sara

Liens et documents externes


Logo Gare LGV Rhin-Rhône Logo Gare
Branche Est (Présentation / Historique / Futur / Tracé) · Branche Ouest (Présentation / Historique / Futur) · Branche Sud (Présentation / Historique / Futur) · Gestionnaire
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .