WikiSara
Advertisement


Ligne ferroviaire à Grande Vitesse LGV Est-Européenne Ligne ferroviaire à Grande Vitesse
Présentation · Historique · Futur · Tracé · Dessertes de la ligne · Gestionnaire



Présentation

  • La LGV Est-Européenne, appelée LGV Est dans le langage courant et LN6 dans le jargon technique, est l'une des lignes majeures du réseau à grande vitesse français. Le TGV Est a été inauguré le 9 juin 2007 et mis en service dès le lendemain.
  • Numérotée dans le réseau ferré national en tant que ligne 005000, elle est décrite comme étant la ligne de Paris à Strasbourg (LGV). Elle constitue la ligne nouvelle 6, ou LN6, pour la phase 1 (Vaires-sur-Marne - Baudrecourt), et la ligne nouvelle 8, ou LN8, pour la phase 2 (Baudrecourt - Vendenheim).
  • Son histoire fut mouvementée. Elle fit partie de l'un des touts premiers projets de ligne à grande vitesse française, mais a été mise en service bien plus tard que les autres. En effet, malgré son importance aussi bien européenne que nationale, son utilité a été plusieurs fois controversée par le fait qu'un train pendulaire circulant sur la ligne classique Paris-Strasbourg (via Nancy) aurait été moins coûteux. Heureusement, les trois principales régions françaises concernées (Champagne-Ardenne, Lorraine et Alsace) firent pression et le projet naquit enfin vraiment dans la seconde moitié des années 90.
  • Elle permet de relier à la capitale en un temps moindre deux pôles économiques de taille : les sillons alsacien (Strasbourg-Colmar) ou mosellan (Nancy-Metz-Thionville). De plus, l'urbanisation et la densité de population étant très fortes dans ces deux zones, l'intérêt se fait plus que comprendre. Le désenclavement de départements plutôt ruraux (Vosges par exemple) est aussi un enjeu majeur. En outre, la LGV Est-Européenne permet une interconnexion directe entre le reste du réseau à grande vitesse français (TGV) et celui allemand (ICE). En clair, la gare de l'Est à Paris a été la première gare française à accueillir des rames ICE (InterCity Express), en provenance de Francfort ou de Munich. Pour l'occasion, une nouvelle génération (ICE3) a été mise en service afin de pouvoir atteindre les 320 km/h réglementaires sur la LGV Est.
  • Une société commune à la SNCF et la DB (Deutsche Bahn) a été créée, sous le nom d'Alleo. Comme pour Eurostar, Thalys ou encore Lyria, Alleo assure des liaisons entre Paris et l'Allemagne (Francfort, Stuttgart, Munich ...). Notons qu'à l'inverse des trois sociétés précédemment citées, Alleo n'est pas une marque commerciale et ne possède pas son propre matériel. Les TGV et ICE assurant ces dessertes appartiennent respectivement à la SNCF et à la Deutsche Bundesbahn (DB) et son siglés "TGV" et "ICE" et non "Alleo".
  • À noter que les liaisons Paris - Zurich (TGV Lyria), qui empruntaient jadis la LGV Paris-Sud-Est, ont été transférées temporairement sur la LGV Est. Pour l'occasion, de nouvelles rames POS Lyria ont remplacé les anciens TGV PSE Lyria sur les liaisons Paris - Zurich, mis en service en 1981 et inaptes à rouler à 320 km/h. Lors de la mise en service de la LGV Rhin-Rhône, la liaison TGV Lyria Paris - Zurich a été re-transférée sur la LGV Paris-Sud-Est afin de pouvoir rejoindre la LGV Rhin-Rhône.

Historique

Grandes dates

  • 04 mai 1996 : Déclaration d'Utilité Publique de la LGV Est-Européenne entre Vaires-sur-Marne et Vendenheim.
  • 28 janvier 2002 : Lancement officiel des travaux, presque 20 ans après les premières idées de LGV à l'est de Paris.
  • 15 mars 2007 : Inauguration en grande pompes et en direct à la télévision, au journal de 20h00, de la première phase.
  • 03 juillet 2016 : Mise en service de la seconde phase.

Déclarations d'utilité publique

  • 14 05 1996 : intégralité de la ligne

Conventions de concession

  • 14 05 1996 : intégralité de la ligne[2]

Ouvertures

  • 15 03 2007 : section Vaires-sur-Marne - Baudrecourt
  • 03 07 2016 : section Baudrecourt - Vendenheim

Électrifications

  • 15 03 2007 : section Vaires-sur-Marne - Baudrecourt (25 kV - 50 Hz)
  • 03 07 2016 : section Baudrecourt - Vendenheim (25 kV - 50 Hz)

Concessionnaires

  • 1990 : SNCF
  • 1997 : RFF
  • 2015 : SNCF Réseau

Caractéristiques

  • Écartement des voies : 1,435 m (écartement normal)
  • Nombre de voies : 2
  • Tension : 25 kV - 50 Hz
  • Liste des sous-stations :
    • A compléter
  • Gradient maximal : 55 ‰
  • pK début : 0,000
  • pK fin : 406,015

Tableau récapitulatif des longueurs des raccordements de la ligne

N° de ligne Ligne ou raccordement ferroviaire pK début pK fin Longueur
005 315 Raccordement des Trois-Puits 0.000 3.570 3,57 km
005 317 Voie navette 0.000 1.536 1,536 km
005 329 Raccordement de Châlons Nord 0.000 1.992 1,992 km
005 330 Raccordement de Châlons Sud 0.000 1.242 1,242 km
005 340 Raccordement de Vandières 0.000 3.631 3,631 km
005 341 Raccordement de Pagny 0.000 3.320 3,32 km
005 343 Raccordement de Baudrecourt 0.000 5.196 5,196 km
005 345 Raccordement de Herny 0.000 4.496 4,496 km
005 390 Raccordement de Vendenheim 0.000 2.717 2,717 km

Notes et références :

  1. pK début : 0.000 (de la bifurcation de Vaires-sur-Marne sur la ligne Noisy-le-Sec - Strasbourg-Ville) ; pK fin : 406.015.
  2. Concession de facto à la SNCF.

Description du tracé

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En vert Raccordements de la LGV Est-Européenne (phase 1).
En magenta foncé Raccordements de la LGV Est-Européenne (phase 2).
En indigo Tracé de la LGV Est Européenne LN8 (phase 2) : Baudrecourt - Vendenheim.
En marron Tracé de la LGV Est Européenne LN6 (phase 1) : Vaires-sur-Marne - Baudrecourt.
Note Les gares TGV sont indiquées par le symbole 19px-Gare_LGV_perso.gif.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Tracé de la ligne à grande vitesse

LGV Est-Européenne (à gauche) et LGV Interconnexion Est (à droite) vers Claye-Souilly
© LGV2030

  • La LGV Est débute au niveau de Vaires-sur-Marne, 20 km à l'est de Paris. Elle file plein nord dès le départ jusqu'à un double raccordement avec la LGV Interconnexion Est qui permet de relier la LGV Est avec la LGV Atlantique (puis via la ligne classique au sud de Paris) et avec la LGV Nord-Europe. La LGV continue ensuite vers le nord-est, en contournant la ville de Meaux par le nord.
  • Une dizaine de kilomètres avant Château-Thierry, son tracé devient parallèle à l'autoroute A4. Jusqu'en novembre 2010, elle s'en séparait légèrement au niveau de Reims, où la ville, à l'inverse de l'ancienne autoroute A4 (devenue les autoroutes A34 et A344) qui passe très près du centre, est contournée par le sud. La nouvelle autoroute A4 (Contournement Sud de Reims) suit le tracé de la LGV dans le cadre du contournement Sud de Reims. C'est ici que se trouve une des trois gares nouvelles : la gare de Bezannes, beaucoup plus connue sous le nom de Champagne-Ardenne TGV.
  • La LGV se sépare à nouveau de l'autoroute pour contourner Châlons-en-Champagne encore plus lointainement que cette dernière. Les amateurs de TGV pourront retenir les aires de Reims-Champagne (sens Paris-Strasbourg) et de la Noblette (sens Strasbourg-Paris) pour venir admirer les trains à grande vitesse. En effet, ces aires de l'A4 sont très proches de la LGV.
  • Plus loin, la ligne à grande vitesse continue à travers les forêts de la Meuse tout en suivant toujours, mais à une distance de l'ordre de 15 km, l'A4. La gare de Meuse TGV, située sur la commune des Trois Domaines, est rencontrée au nord de Bar-le-Duc. Située à l'écart de tout, elle fait concurrence à la "gare des Betteraves" (Haute-Picardie TGV sur la LGV Nord-Europe) sauf, à l'inverse de cette dernière, qu'elle est située loin de toute autoroute ou voie express. Les deux principales ressemblances sont quand même l'emplacement loin de tout (comme Ablaincourt-Pressoir, les Trois-Domaines sont devenus un haut lieu du transport ferroviaire ...) et la très faible desserte quotidienne.
  • Ensuite, la LGV s'éloigne vraiment de l'autoroute (qui contourne Metz par le nord, à l'inverse de la LGV). En passant dans le département de la Moselle est rencontré un des plus grands viaducs de la première phase (la deuxième phase comporte beaucoup plus d'ouvrages d'art significatifs) : le viaduc de Jaulny. Plus loin, la vallée de la Moselle est franchie par un viaduc long de plus d'un kilomètre : le viaduc de la Moselle, le plus important de la première phase. À ce niveau se trouvera (vers 2014) la future gare Lorraine TGV, sur la commune de Vandières.
  • Tout de suite après, la LGV franchit l'autoroute A31. L'actuelle et provisoire gare Lorraine TGV, située sur la commune de Louvigny, est rencontrée et permet la desserte de l'aéroport de Metz-Nancy Lorraine.
  • Moins de 10 kilomètres après, se trouve le village de Baudrecourt. C'est ici que se plaçait la fin provisoire de la ligne à grande vitesse entre 2007 et 2016. Les TGV se raccordent sur le réseau classique en direction de Strasbourg ou Sarrebruck.
  • La seconde phase de la construction a consisté à un prolongement de la LGV au-delà de Baudrecourt, la fin provisoire. Depuis 2016, la LGV atteint la banlieue strasbourgeoise. Elle se raccorde au réseau classique à Vendenheim, à 10 km au nord de Strasbourg. La principale liaison de la LGV Est, entre la gare de l'Est à Paris et la gare de Strasbourg-Ville, est alors depuis raccourcie niveau temps d'une demi-heure, ce qui place alors la capitale française à seulement 1h50 de la capitale européenne.
    • Les travaux de terrassement proprement dits ont débuté au courant de l'année 2011.
    • La traversée des Vosges nécessite un tunnel de 4 km au niveau de Saverne ainsi que de nombreux autres ouvrages d'arts en tout genre, comme des viaducs, ce qui a alourdi considérablement la facture et la durée des travaux. Néanmoins, cette LGV a été programmée comme prioritaire sur le cahier des charges des LGV à construire après la livraison de la LGV Est phase 1. En effet, la LGV Est-Européenne en intégralité s'inscrit dans le cadre de la "Magistrale européenne", un axe à grande vitesse traversant l'Europe d'ouest en est, avec Paris comme extrémité ouest.
    • À l'occasion, le pont sur le Rhin entre Strasbourg et Kehl a été doublé le 10 décembre 2010 afin de permettre une meilleure interconnexion avec le réseau ICE d'outre-Rhin.

Continuité de la LGV Est

  • Les lignes classiques assurant la continuité de la LGV Est n'ont pas été aménagées pour permettre aux trains de rouler à 220 km/h ; les TGV sont donc contraints de circuler à 160 km/h. Une branche se sépare vers Forbach et Sarrebruck via la ligne Metz-Sarrebruck ; une autre file vers l'est et Strasbourg via la ligne Metz-Strasbourg passant par Sarrebourg et Saverne. Après Strasbourg, le TGV Est se poursuit jusqu'à Mulhouse et la Suisse via la ligne Strasbourg-Mulhouse-Bâle. Cette dernière ligne est exploitée en TER et Corail à 220 km/h depuis de nombreuses années grâce à son tracé en ligne droite ; les TGV pourront donc y circuler à cette vitesse.
  • À noter qu'une troisième voie a été ajoutée sur certaines parties pour éviter une éventuelle saturation qui serait due à la cohabitation entre TGV et TER avec un cadencement très élevé.

Parcours

De Vaires-sur-Marne à Vendenheim

Information Frontière régionale entre Île-de-France et Hauts-de-France. // Frontière départementale entre la Seine-et-Marne (77) et l'Aisne (02).

Information Frontière régionale entre Hauts-de-France et Grand Est. // Frontière départementale entre l'Aisne (02) et la Marne (51).
Information Frontière régionale entre Grand Est et Hauts-de-France. // Frontière départementale entre la Marne (51) et l'Aisne (02).
Information Frontière régionale entre Hauts-de-France et Grand Est. // Frontière départementale entre l'Aisne (02) et la Marne (51).

Information Frontière départementale entre la Marne (51) et la Meuse (55).

  • Pont Pont sur l'Aire
  • Meuse-TGV (pK 213,572)
  • Pont Viaduc de la Meuse sur la Ligne Lérouville - Pont-Maugis et sur la Meuse
  • Pont Viaduc du canal de l'Est
  • Pont Pont sur la Creuë
  • Pont Pont sur la Creuë
  • Pont Pont sur la Creuë

Information Frontière départementale entre la Meuse (55) et la Meurthe-et-Moselle (54).

Bifurcation de Vaires-sur-Marne

  • Bifurcation de Vaires-sur-Marne : avec la ligne classique Paris-Strasbourg ; début Ouest de la LGV, pK 0. Desserte de Paris-Est (ligne n°005000 du réseau ferré national).

Raccordement d'Annet

  • Avec la LGV Interconnexion Est, orienté uniquement vers Strasbourg pour effectuer des liaisons entre les gares de Strasbourg, Lorraine TGV, Meuse TGV, Champagne-Ardenne TGV et les gares Aéroport Charles-de-Gaulle TGV et Marne-la-Vallée - Chessy TGV ainsi qu'avec la LGV Atlantique (Massy-TGV, Rennes, Nantes et Bordeaux).
Loupe.pngVoir l'article : LGV Interconnexion Est.

Raccordement de Messy

  • Avec la LGV Interconnexion Est, orienté uniquement vers Strasbourg pour effectuer des liaisons entre les gares de Strasbourg, Lorraine TGV, Meuse TGV, Champagne-Ardenne TGV et les gares de la LGV Nord-Europe (Lille-Europe).
Loupe.pngVoir l'article : LGV Interconnexion Est.

Raccordement d'Ocquerre=

  • Avec la ligne classique Paris-Reims, non électrifiée, raccordement de service.
Loupe.pngVoir l'article : Ligne Trilport - Bazoches.

Raccordement des Trois-Puits

Caractéristiques

  • Écartement des voies : 1,435 m (écartement normal)
  • Tension : 25 kV continu
  • Signalisation :
    • Transmission Voie-Machine 430 (TVM 430) du pK 0.000 au pK 3.180
    • Block automatique lumineux (BAL) du pK 3.180 au pK 3.570
  • Gradient maximal :
Section(s) de la ligne Pente Rampe
Raccordement des Trois-Puits 10 ‰ 30 ‰
  • Vitesse maximale : 160 km/h

Tracé


  • Raccordement à double voie électrifié reliant la ligne classique Épernay-Reims : desserte de Reims, Rethel, Charleville-Mézières et Sedan.

Voie navette

Caractéristiques

  • Écartement des voies : 1,435 m (écartement normal)
  • Tension : 25 kV continu
  • Signalisation : Transmission Voie-Machine 430 (TVM 430)
  • Gradient maximal :
Section(s) de la ligne Pente Rampe
Voie navette 2 ‰ -
  • Vitesse maximale : 120 km/h
  • Ce raccordement figurant dans la liste du réseau ferré national correspond à un raccordement ferroviaire parallèle à la LGV Est-Européenne au niveau de la gare Champagne-Ardenne TGV.

Raccordement de Châlons Nord

Caractéristiques

  • Écartement des voies : 1,435 m (écartement normal)
  • Tension : 25 kV continu
  • Signalisation :
    • Transmission Voie-Machine 430 (TVM 430) du pK 0.000 au pK 1.370
    • Block automatique lumineux sur voie banalisée (BAL VB) du pK 1.370 au pK 1.992
  • Gradient maximal :
Section(s) de la ligne Pente Rampe
Raccordement de Châlons Nord 11,6 ‰ 4,5 ‰
  • Vitesses maximales :
    • 140 km/h du pK 1.810 au pK 1.992
    • 160 km/h du pK 0.000 au pK 1.810

Tracé


Raccordement de Châlons Sud

Caractéristiques

  • Écartement des voies : 1,435 m (écartement normal)
  • Tension : 25 kV continu
  • Signalisation :
    • Transmission Voie-Machine 430 (TVM 430) du pK 0.000 au pK 0.500
    • Block automatique lumineux sur voie banalisée (BAL VB) du pK 0.500 au pK 1.242
  • Gradient maximal :
Section(s) de la ligne Pente Rampe
Raccordement de Châlons Sud 24,8 ‰ 0,9 ‰
  • Vitesse maximale : 130 km/h

Tracé


Raccordement de Vandières

Caractéristiques

  • Écartement des voies : 1,435 m (écartement normal)
  • Tension : 25 kV continu
  • Signalisation :
    • Transmission Voie-Machine 430 (TVM 430) du pK 0.000 au pK 1.987
    • Block automatique lumineux (BAL) du pK 1.987 au pK 3.631
  • Gradient maximal :
Section(s) de la ligne Pente Rampe
Raccordement de Vandières 35 ‰ 21 ‰
  • Vitesses maximales :
    • 160 km/h du pK 3.030 au pK 3.631
    • 170 km/h du pK 0.000 au pK 3.030

Tracé


  • Raccordement à double voie électrifié avec la ligne classique Nancy-Metz : desserte de Nancy, Lunéville, Saint-Dié-des-Vosges, Sarrebourg, Épinal et Remiremont.

Raccordement de Pagny

Caractéristiques

  • Écartement des voies : 1,435 m (écartement normal)
  • Tension : 25 kV continu
  • Signalisation :
    • Transmission Voie-Machine 430 (TVM 430) du pK 0.000 au pK 3.010
    • Block automatique lumineux (BAL) du pK 3.010 au pK 3.320
  • Gradient maximal :
Section(s) de la ligne Pente Rampe
Raccordement de Pagny 35 ‰ 2,2 ‰
  • Vitesse maximale : 130 km/h

Tracé

  • Raccordement à double voie électrifié avec la ligne classique Nancy-Metz : desserte de Luxembourg-Ville [L], Thionville, et Metz.

Raccordement de Baudrecourt

Caractéristiques

  • Écartement des voies : 1,435 m (écartement normal)
  • Tension : 25 kV continu
  • Signalisation :
    • Transmission Voie-Machine 430 (TVM 430) du pK 0.000 au pK 1.486
    • Block automatique lumineux (BAL) du pK 1.486 au pK 5.196
  • Gradient maximal :
Section(s) de la ligne Pente Rampe
Raccordement de Baudrecourt 28 ‰ 23,3 ‰
  • Vitesses maximales :
    • 160 km/h du pK 1.756 au pK 5.196
    • 170 km/h du pK 0.000 au pK 1.756

Tracé


  • Raccordement à double voie électrifié avec la ligne classique Metz-Strasbourg ; fin provisoire Est de la LGV.[1]

Raccordement de Herny

Caractéristiques

  • Écartement des voies : 1,435 m (écartement normal)
  • Tension : 25 kV continu
  • Signalisation : Block automatique lumineux (BAL)
  • Gradient maximal :
Section(s) de la ligne Pente Rampe
Raccordement de Herny 24 ‰ 26 ‰
  • Vitesse maximale : 160 km/h

Tracé


  • Raccordement à voie unique électrifié avec la ligne classique Metz-Sarrebruck : desserte de Forbach, Sarrebruck [D], Kaiserlautern [D], Mannheim [D] et Francfort [D].

Raccordement de Lucy

  • Situé sur la 2ème phase ; avec la ligne classique Metz-Strasbourg : desserte de Metz, Thionville et Luxembourg-Ville [L].
Loupe.pngVoir l'article : Ligne Réding - Metz-Ville.

Raccordement de Réding

  • Situé sur la 2ème phase ; avec la ligne classique Nancy-Strasbourg : desserte de Sarrebourg, Lunéville et Nancy.
Loupe.pngVoir l'article : Ligne Réding - Diemeringen.

Raccordement de Vendenheim

Caractéristiques

  • Écartement des voies : 1,435 m (écartement normal)
  • Tension : 25 kV continu
  • Signalisation : Block automatique lumineux sur voie banalisée (BAL VB)
  • Gradient maximal : non connu
  • Vitesse maximale : 160 km/h

Tracé


  • Raccordement à double voie électrifié avec la ligne classique Paris-Strasbourg ; fin Est de la LGV (2ème phase), pK 406. Desserte de Strasbourg, Colmar, Mulhouse, Bâle [CH], Zurich [CH], Karlsruhe [D], Stuttgart [D] et Munich [D].

Futur

  • Après 2018 ? : Construction de la gare Lorraine d’interconnexion TER-TGV à Vandières.

Caractéristiques techniques

Postes

  • Du pK 0.000 au pK 1.052 : Block automatique lumineux (BAL)
  • Du pK 1.052 au pK 404.655 : Système européen ERTMS niveau 2 (European Railway Traffic Lanagement System Level 2) permettant la circulation de trains étrangers équipés de la même technologie, permettant l'interopérabilité. Cette LGV est équipée de la Transmission Voie-Machine 430 (TVM430).
  • Du pK 404.655 au pK 406.015 : Block automatique lumineux (BAL)

Gradient maximal

Section(s) de la ligne Pente Rampe
Vaires-sur-Marne - Champagne-Ardenne TGV 35 ‰ 35 ‰
Champagne-Ardenne TGV - Meuse TGV 35 ‰ 31,5 ‰
Meuse TGV - Lorraine TGV 35 ‰ 35 ‰
Lorraine TGV - Baudrecourt 20,5 ‰ 25,5 ‰
Baudrecourt - Vendenheim non connu non connu

Électrification et sous-stations

  • La LGV Est est électrifiée en 2x25 kV sur l'ensemble de la ligne, avec une fréquence de 50 Hz. Les sous-stations qui l'alimentent sont connectées au réseau 225kV de RTE, en général avec deux circuits triphasés (un principal et un de secours). Elles comportent deux transformateurs (dont un de secours) et comportent un sectionnement mobile à leur franchissement qui est activé si une sous-station encadrante est mise hors service. Voici les sous-stations de la ligne :
    • Penchard (pK 22.244) : connectée au réseau 400kV de RTE
    • Vézilly (pK 87.980)
    • Cuperly (pK 150.499)
    • Les Trois-Domaines (pK 212.172)
    • Sarraltroff LGV (pK 354.883) : située sur la 2ème phase

Vitesses limites

Sens Paris - Strasbourg :
Section de la LGV Vitesse TGV Vitesse ICE 3
Du pK 0.0 au pK 1.390 220 km/h 200 km/h
Du pK 1.390 au pK 17.500 300 km/h 300 km/h
Du pK 17.500 au pK 80.000 320 km/h 320 km/h
Du pK 80.000 au pK 107.400 300 km/h 300 km/h
Du pK 107.400 au pK 300.100 320 km/h 320 km/h
Du pK 300.100 au pK 398.700 320 km/h 320 km/h
Du pK 398.700 au pK 403.300 300 km/h 300 km/h
Du pK 403.300 au pK 403.700 230 km/h 220 km/h
Du pK 403.700 au pK 406.015 160 km/h 160 km/h
Sens Strasbourg - Paris :
Section de la LGV Vitesse TGV Vitesse ICE 3
Du pK 406.015 au pK 403.700 160 km/h 160 km/h
Du pK 403.700 au pK 403.300 230 km/h 220 km/h
Du pK 403.300 au pK 398.700 300 km/h 300 km/h
Du pK 398.700 au pK 300.100 320 km/h 320 km/h
Du pK 300.100 au pK 107.400 320 km/h 320 km/h
Du pK 107.400 au pK 80.000 300 km/h 300 km/h
Du pK 80.000 au pK 17.500 320 km/h 320 km/h
Du pK 17.500 au pK 1.390 300 km/h 300 km/h
Du pK 1.390 au pK 0.000 220 km/h 200 km/h
NB : Sur fond bleu, les vitesses maximales entre Baudrecourt et Vendenheim (Phase 2).

Ouvrages d'art

De Vaires-sur-Marne à Baudrecourt (Phase 1)

  • Tranchée couverte de la RN3 : 96 m.
  • Tranchée couverte de Luzancy (pK 4.256) : 35 m.
  • Viaduc de la Beuvronne (pK 9.558) : 415 m.
  • Viaduc de la Thérouanne (pK 30.673) : 322 m.
  • Viaduc sur le canal de l'Ourcq (pK 37.040) : 450 m.
  • Tranchée couverte d'Ocquerre (pK 39.779) : 68 m.
  • Pont sur l'autoroute A4 (pK 53.589) : 164 m.
  • Pont sur le Ru des Rochets (pK 59.914) : 102 m.
  • Tranchée couverte de Courmont (pK 78.727) : 47 m.
  • Estacade et pont sur la D386 (pK 99.066) : 259 et 112 m.
  • Pont sur l'Ardre (pK 99.532) : 111 m.
  • Tranchée couverte de Janvry (pK 104.790) : 191 m.
  • Tranchée couverte de l'autoroute A4 (pK 112.217)
  • Tranchée couverte de l'autoroute A4 (pK 116.029)
  • Tranchée couverte de Taissy (pK 119.241) : 500 m.
  • Pont sur l'autoroute A4 (pK 136.376) : 98 m.
  • Pont sur la D944 (pK 136.937) : 96 m.
  • Pont sur l'autoroute A4 (pK 160.685) : 98 m.
  • Pont sur la D3 (pK 167.869) : 55 m.
  • Pont sur l'Aisne (pK 190.435) : 43 m.
  • Pont sur l'Aire (pK 206.919) : 53 m.
  • Pont sur la D201 (pK 219.191) : 86 m.
  • Pont sur la D121 (pK 227.107) : 87 m.
  • Viaduc de la Meuse (pK 230.897) : 610 m.
  • Viaduc sur le canal de l'Est (pK 231.707) : 316 m.
  • Pont sur la Creuë (pK 235.673) : 114 m.
  • Viaduc de Jaulny (pK 258.726) : 479 m.
  • Viaduc sur le canal de la Moselle (pK 270.615) : 354 m.
  • Viaduc de Champey-sur-Moselle (pK 271.806) : 1 110 m.
  • Viaduc de la Seille (pK 277.897) : 65 m.

De Baudrecourt à Vendenheim (Phase 2)

  • Viaduc de Lidrezing (pK 324.630) : 176 m.
  • Viaduc de Bourgaltroff (pK 326.911) : 195 m. (hauteur : 19 m.)
  • Viaduc de Landbach (pK 349.997) : 500 m.
  • Viaduc de la Sarre (pK 353.975) : 441 m.
  • Viaduc d'Haspelbaechel (pK 371.349) : 270 m. (hauteur : 42 m.)
  • Tunnel de Saverne :
    • voie 1 : (pK 374.676) : 4 014 m.
    • voie 2 : (pK 374.675) : 4 019 m.
  • Viaduc sur l'autoroute A4 (pK 382.863) : 180 m.
  • Viaduc de Wilwisheim (pK 386.564) : 381 m. (hauteur : 12 m.)
  • Viaduc sur la Zorn et le canal de la Marne au Rhin (pK 387.330) : 450 m. (hauteur : 7 m.)
  • Viaduc de Rohrbach (pK 393.280) : 170 m.
  • Viaduc sur le canal de la Marne au Rhin :
    • voie 1 : (pK 404.197) : 89 m.
    • voie 2 : (pK 404.263) : 89 m.

Voir aussi

Notes et références

  1. desservait entre 2007 et 2016 les villes de Strasbourg, Colmar, Mulhouse, Bâle [CH], Zurich [CH], Karlsruhe [D], Stuttgart [D] et Munich [D].

Sites SARA

Articles connexes sur WikiSara

Fils du forum SARA

Liens externes utiles

Sites officiels

Sites personnels


Ligne ferroviaire à Grande Vitesse LGV Est-Européenne Ligne ferroviaire à Grande Vitesse
Présentation · Historique · Futur · Tracé · Dessertes de la ligne · Gestionnaire
Advertisement