WikiSara
Advertisement


Présentation

  • Nîmes est une des rares agglomérations françaises de grande taille à ne pas être dotée d'une rocade complète. C'est un paradoxe si l'on considère que très tôt, dès 1967 cette ville était dotée d'un Boulevard Périphérique Sud (RN113) puis d'un Boulevard Périphérique Ouest (RN106) achevé en 1981. L'absence d'une rocade Nord ainsi que les problèmes d'écoulement sur de nombreux carrefours en font un axe peu propice à sa fonction première qui est de dégager du trafic.
  • Les différentes rocades actuelles sont désormais complètement saturées en heures de pointes. Cette situation critique se répercute sur les voies adjacentes et le centre-ville qui doivent accueillir un important trafic de report. Les pertes économiques sont nombreuses, les temps de parcours pour traverser ou contourner Nîmes étant des plus aléatoires en journée.
  • Les arrivées successives de l'A9 et A54 n'ont pas arrangé le problème car la première ne comporte que deux sorties, dont une est située en pleine zone commerciale ( Sortie 25  Nîmes-Ouest) et l'autre est excentrée ( Sortie 24  Nîmes-Est) ; la seconde présente une sortie elle aussi excentrée et située désormais en pleine zone commerciale ( Sortie 1  Nîmes-Centre).
  • La situation calamiteuse de la circulation sur le Boulevard Périphérique a conduit à de nombreux errements dans l'aménagement des carrefours principaux. Les premiers carrefours prenaient la forme de carrefours sous forme de demi-lunes percées, peu lisibles mais facilitant l'écoulement du trafic sur l'axe principal. Par la suite, ces carrefours ont été remplacés par des giratoires à la géométrie plus simple mais qui, cumulés à l'augmentation du trafic, ont aggravé la saturation de la rocade. Il a donc été décidé d'équiper ces giratoires de feux qui ont rendu moins lisible la configuration des carrefours et n'ont pas réglé le problème d'écoulement du trafic. Au final, les feux ont été retirés tandis que de nouveaux carrefours giratoires à la géométrie inadaptée (par exemple, au croisement de la route d'Arles qui devient un nouveau point noir). En parallèle, de nouveaux feux sont implantés entre les giratoires qui achèvent de paralyser le trafic.
  • En parallèle, des solutions permettant d'offrir plus de capacité (élargissement systématique à 2x3 voies de la section centrale du BP Sud), de supprimer les carrefours congestionnés en dénivelant l'axe principal (avenue de la Liberté, route d'Arles, route de Beaucaire) et d'offrir un itinéraire alternatif (création d'un boulevard urbain le long de l'A9) n'ont pas été engagées ou menées à terme, faute d'engagement politique suffisant à tous les niveaux.
  • Enfin, le périphérique présente une vulnérabilité accrue aux inondations car sa conception n'en a soit pas tenu compte (BP Sud), soit l'a inséré en plein champ d'écoulement des eaux (BP Ouest) ! De nombreux travaux ont cependant été conduits pour améliorer la transparence hydraulique du périphérique.

Localisation

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En rouge Tracé actuel des boulevards périphériques Sud et Ouest.
En jaune Rocade Nord-Est en projet.
En vert Rocade Ouest en projet.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Description du tracé

Boulevard Périphérique Sud

  • Le BP Sud relie Marguerittes (D6086) à Milhaud (RN113).
  • Il a fait l'objet de nombreux travaux cofinancés par l’État pour lutter contre les inondations en ville et mettre hors d'eau la chaussée à la fin des années 2000. A cette occasion, la chaussée a été refaite et passée ponctuellement à 2x3 voies. Une partie des élargissements a été abandonnée à la fin des années 2010 dans une tentative vaine de réguler le trafic.
  • Les anciens carrefours à feux de type demi-lune ont été progressivement remplacés par des carrefours giratoires (avec ou sans feux) qui aggravent les bouchons et rendent la circulation très compliquée sur cet axe stratégique majeur.

Boulevard Périphérique Ouest

  • Le BP Ouest relie les Hauts-de-Nîmes (RN106) à l'A9 ( Sortie 25  Nîmes-Ouest).
  • Cette route a été installée dans le tracé d'un cadereau, cours d'eau intermittent qui déborde très vite par fortes pluies. Elle fait à ce titre l'objet d'un programme de protection pour la chaussée et les riverains.
  • Des écrans anti-bruits sont installés le long du parcours pour protéger les riverains des nuisances sonores dues à un intense trafic sur l'axe Nîmes-Alès.
  • Toute sa partie Nord fait également l'objet d'un programme d'insonorisation en contrepartie d'un doublement et d'une dénivellation partielle pour absorber le trafic à l'entrée de Nîmes. Pour faire face aux protestations des riverains, la vitesse a été abaissée à 70 km/h en zone péri-urbaine. Il est prévu un échangeur-belvédère (Carrefour du Paratonnerre) au Bois des Espeisses.

Grand Contournement Ouest

  • Le grand contournement Ouest est dans les cartons depuis les années 1980 et son utilité devient de plus en plus en plus pressante, à mesure que la RN106 et le centre-ville saturent. Une chose est certaine, de par son coût, ce projet ne pourra être lancé par l’État que lorsque la totalité de la RN106 sera aménagée en voie express entre le Nord de Nîmes et le Sud d'Alès, soit pas avant 2025 pour une mise en service au plus tôt en 2030, malgré l'urgence de la situation.
  • Ce projet serait aux caractéristiques autoroutières et relierait la nouvelle RN106 au Nord à un nouvel échangeur à hauteur de Milhaud sur l'A9 au Sud. De la présence ou non d'un péage dépendra le nombre de sorties. Il y en aura une certaine au Nord de Nîmes et probablement deux autres à hauteur de la Route de Sauve et de la Route de Sommières.
  • Les traditionnelles querelles de tracé dues à une urbanisation incontrôlée ont successivement reporté plus à l'Ouest le projet. Désormais, pour ne pas affecter les habitations, il ne reste plus qu'une seule opportunité de passage entre Nîmes et Caveirac, mais située sur un des derniers poumons verts de cette dernière commune. Les discussions s'annoncent donc serrées pour parvenir à fixer vers 2022 le fuseau des 300 mètres.
  • A noter que plusieurs quartiers commencent à sortir de leur torpeur du côté de Nîmes car directement concernés par ce projet qui semble ne pas prendre en compte les habitations actuelles à cause de plans non réactualisés :
    • Quartier des Hauts de Nîmes (copropriété de plusieurs hectares de plus de 300 habitations) à 150 m à peine du tracé actuel.
    • Quartier de Villeverte.
    • Quartier des Dixmes - Carreau de Lanes (association du Comité de quartier des Dixmes - Carreau de Lanes). Ce comité a fait des études très poussées grâce à une modélisation 3D et diverses études pour proposer un tracé plus respectueux de l'environnement passant dans des combes plutôt que des cimes et surtout plus à l'ouest. En face, la commune de Caveirac souhaite protéger les intérêts de ses propriétaires fonciers, chasseurs etc.

Grand Contournement Nord

  • Le grand contournement Nord est également dans les cartons depuis les années 1970 mais il est porté par le Conseil Départemental du Gard. En l'état actuel, le projet consiste en une route à 2 voies (élargissable plus tard à 2x2 voies), avec carrefours giratoires et un nombre de points d'échange limités pour freiner l'urbanisation de la garrigue.
  • Malgré son caractère extrêmement urgent, les études puis la réalisation ont piétiné et piétinent toujours depuis des décennies à cause des éléments suivants :
    • L'armée occupe toute la garrigue au Nord de Nîmes avec le Camp des Garrigues. Pour faire passer la route, il a fallu négocier pendant de longues années pour la vente de terrains à la ville de Nîmes et le déplacement de la poudrière du Camp. Ce point est désormais réglé.
    • Les riverains ne veulent pas d'une rocade qui couperait la garrigue en deux et apporterait son lot de nuisances sonores. Se pose également le problème d'une desserte des quartiers Nord, actuellement reliés au centre-ville par des chemins étroits, mal calibrés et parfois même non goudronnés. L'enjeu a donc été de fixer le tracé à bonne distance et des riverains et de l'armée !
    • Le Conseil Départemental du Gard s'avère largement incapable de lancer des projets routiers autres que l'aménagement de carrefours giratoires ainsi que de rares recalibrages de routes sur son territoire. Les routes font les frais d'arbitrages toujours défavorables au prétexte de coupes budgétaires, ce qui entraîne le report perpétuel des projets. Quelques concertations ont lieu qui se terminent régulièrement par un abandon des procédures et le lancement de nouvelles concertations des années plus tard. Le dossier de la rocade Nord de Nîmes est éloquent à cet égard.
  • Ces obstacles ne permettent plus à ce jour d'envisager la planification de la rocade Nord.

Autour du boulevard périphérique

Région

Département

Historique

Boulevard Périphérique Sud

Déclarations d'utilité publique

  • 15 11 1963 : section KM Delta - Pont-de-Justice

Mises en service

  • xx xx 1936 : section Pont-de-Justice - A9-Est (première chaussée)
  • 25 06 1966 : section KM Delta - Route d'Arles (2x2 voies, aménagement sur place)
  • xx xx 1967 : section Milhaud - KM Delta (2x2 voies, aménagement sur place)
  • 08 04 1967 : section Route d'Arles - Route de Beaucaire (2x2 voies, aménagement sur place)
  • 01 05 1967 : section Route de Beaucaire - Pont-de-Justice (2x2 voies, aménagement sur place)
  • xx xx 1973 : section Pont-de-Justice - A9-Est (seconde chaussée)
  • xx 12 1995 : carrefour giratoire à feux de la route de Beaucaire
  • xx 12 1999 : carrefour giratoire à feux de Bir-Hakeim

Boulevard Périphérique Ouest

Déclarations d'utilité publique

  • 15 05 1962 : section A9-Ouest - Chemin de Valdegour
  • 18 05 1966 : section Route de Sauve - RN106-Nord, (déclaration prorogée le 26 02 1971)
  • 27 03 1973 : section Chemin de Valdegour - Route de Sauve

Mises en service

  • xx 08 1967 : section Avenue des Arts - Avenue Kennedy (2x2 voies)
  • 05 02 1968 : section A9-Ouest - Avenue des Arts (2x2 voies)
  • xx xx 1968 : section Avenue Kennedy - Chemin de Valdegour (2x2 voies)
  • 09 11 1981 : section Chemin de Valdegour - RN106-Nord (première chaussée)
  • xx xx 2001 : demi-échangeur de la Cigale
  • 02 09 2014 : échangeur du Paratonnerre

Futur

  • Pour faire face à la situation calamiteuse des transports, il existe divers projets, tous inachevés ou abandonnés :
    • Mise aux normes et à 2x3 voies du BP Sud avec sécurisation des carrefours (giratoires à feux) et traitement des problèmes hydrauliques. Ce projet est abandonné dans la mesure où des sections à 2x3 voies ont été étrangement repassées à 2x2 voies.
    • Mise aux normes du BP Ouest avec sécurisation des carrefours (giratoires à feux ou dénivellation) et traitement des problèmes hydrauliques. Ce projet est abandonné et la situation a été même aggravée par le croisement à niveau du TCSP de Nîmes au niveau de l'avenue des Arts.
    • Dénivellation du carrefour giratoire totalement saturé au croisement des A9/A54 et RN106/RN113. La configuration aberrante de ce carrefour situé au confluent de 4 axes nationaux engendre notamment de très graves remontées de files quotidiennes sur la RN106. Bien que largement étudiée depuis les années 1970 (!), la dénivellation de ce verrou n'est toujours pas programmée 50 ans plus tard.
    • Projet de Rocade Nord pour désengorger le centre-ville et relier la nouvelle RN106 mise en voie express aux autoroutes A9 et à l'Est du département du Gard (30). Etudié depuis les années 1960 sous différentes configurations, ce projet semble abandonné en l'absence d'engagement sérieux du Conseil Départemental du Gard qui en est le maître d'ouvrage.
    • Projet de Grand Contournement Ouest pour relier la nouvelle RN106 mise en voie express aux autoroutes A9 et A54 et à l'Ouest du département du Gard (30). Ce projet à très fort enjeu local (désaturation du boulevard périphérique Ouest) et national (désenclavement d'Alès et de l'arrière-pays gardois) souffre de l'absence d'engagement sérieux de l'Etat qui en est le maître d'ouvrage.
    • Doublement par un boulevard urbain du BP Sud. Ce projet entamé par sections depuis plus de 40 ans reste inachevé en l'absence d'engagement sérieux de la Commune de Nîmes qui en est le maître d'ouvrage.

Itinéraire

Boulevard Périphérique Sud

  • D6086
  • Carrefour giratoire  Avignon, Montélimar, Marguerittes-Centre, Poulx, Z.A. du Tec
  •  Sortie   D135 Beaucaire, Tarascon, Marguerittes-Ouest, Rodilhan, Itinéraire Bis Montpellier
  • Carrefour giratoire  Z.A. de la Ponche
  • Carrefour giratoire  A9  Sortie 24  Nîmes-Est
  • Route d'Avignon
  • Carrefour giratoire  Contournement Nord de Nîmes (en projet)
  • Carrefour giratoire  Courbessac, Aérodrome de Nîmes-Courbessac, Notre-Dame de Santa-Cruz
  • Feux tricolores   Mas de Mingue
  • Airedeservice.png Relais du Pont de Justice (direction Avignon uniquement...)
  • Feux tricolores   Chemin-Bas d'Avignon
  • Boulevard Salvador Allende
  • Carrefour giratoire  Feux tricolores   Bir-Hakeim, Mas de Possac
  • Carrefour giratoire  Feux tricolores   D999 Via Domitia, Beaucaire, Tarascon, Manduel, Redessan
  • Feux tricolores   Les Amoureux
  • Carrefour giratoire  Quartier Salomon Reinach
  • Carrefour giratoire  D6113 Arles, Bouillargues, Bellegarde
  • Carrefour giratoire  Tour-de-l'Evêque
  • Carrefour giratoire  Creux des Canards, Route de Saint-Gilles
  • Carrefour giratoire  Feux tricolores   D42 Vers A54 ( Sortie 1  Nîmes-Centre), Saint-Gilles, Stade des Costières, Mas de Vignolles
  • Carrefour giratoire  D13 Générac, Itinéraire Bis Montpellier | Capouchiné
  • Carrefour giratoire  Ville Active
  • Carrefour giratoire  A9 ( Sortie 25  Nîmes-Ouest) N106 N113 BP Ouest
  • N113
  • Carrefour giratoire  Saint-Césaire, Z.A. Km Delta, Ancienne Route de Montpellier
  • Route de Montpellier
  • Airedeservice.png Relais du Mas de Cheylon (direction Montpellier uniquement...)
  • Feux tricolores   Mas de Cheylon
  • Feux tricolores   Mas des Rosiers
  • Carrefour giratoire  Milhaud, Vauvert, Lunel, Montpellier
  • N113

Boulevard Périphérique Ouest

  • N106 Vers Alès, La Calmette, Itinéraire Bis Paris, Itinéraire Bis Clermont-Ferrand par N106, Anduze par D907
  • Boulevard des Anciens Combattants en Indochine
  •  Sortie   Contournement Nord de Nîmes (en projet)
  •  Sortie   D926 L'Eau Bouillie (sens Nîmes-Alès)
  •  Sortie   Bois des Espeisses (en projet)
  •  Sortie   La Cigale (sens Nîmes-Alès)
  •  Sortie   Route de Sauve, Nîmes-Centre
  • Avenue des Français Libres
  • Feux tricolores   Valdegour
  • Carrefour giratoire  Feux tricolores D40  Saint-Césaire, Sommières
  • Boulevard Marc Boegner
  • Airedeservice.png Relais de Valdegour (sens Alès-Nîmes uniquement...)
  • Feux tricolores   Pissevin
  • Carrefour giratoire  A9 Avignon, Montpellier A54 Arles, Marseille N113 Lunel, Montpellier - BP Sud

Grand Contournement Ouest

  • Fin de voie express N106 - BP Ouest
    • Début d'autoroute Grand Contournement Ouest de Nîmes
    •  Sortie gratuite   D999 : Villes desservies : Vacquerolles, Sauve, Le Vigan
    •  Sortie gratuite   D40 : Villes desservies : Saint-Césaire, Sommières
    • Fin d'autoroute Grand Contournement Ouest de Nîmes
    • Début d'autoroute A9  Sortie 25  Milhaud

Grand Contournement Nord

Sites Sara

Liens externes

Advertisement