FANDOM



Présentation

  • Le Boulevard Périphérique de Lyon, appelé "Boulevard de Ceinture" par les locaux, entoure la ville du Nord-Ouest (Porte du Valvert, à Tassin-la-Demi-Lune) au Sud (Saint-Fons) en faisant une boucle par l'Est.
  • Le Périphérique Lyonnais comporte 18 échangeurs appelés "portes" (dont 16 sont numérotées) et comprend une portion à péage, entre la Porte de Vaise et la Porte de Saint-Clair.
  • Les autoroutes arrivant sur Lyon ont des bretelles de raccord avec le Périphérique à la Porte du Valvert (M6 Paris - Lyon), Porte de Croix-Luizet (A42 Lyon - Genève), Porte des Essarts (A43 Lyon - Chambéry / Grenoble) et à Saint-Fons(A7 Lyon - Marseille).
  • Les parties Est et Sud sont ouvertes au trafic entre 1928 et 1934. Elles vont de la Porte de Croix-Luizet à la Porte de Gerland. Transformées en autoroute urbaine dans les années 1970, elles sont devenues en 2006 la D383 (69).
  • La société Leonord, filiale de Sanef, exploite et entretient pour le compte de la Métropole la portion située entre la Porte du Valvert et l'échangeur de l'A42, comprenant les quatre tunnels (dont celui à péage et celui de l'accès Quai Bellevue), le viaduc sur le Rhône, ainsi que les gares de péage de la Porte de Saint-Clair et du Rhône. Elle a succédé à Openly et à Eperly.

Dénomination actuelle

  • La portion concédée (Porte du Valvert - échangeur A42), connue également sous son nom de projet TEO (Trans Est-Ouest), s'appelle officiellement Périphérique Nord, abrégé BPNL.
  • La portion de l'historique Boulevard de Ceinture entre Croix-Luizet et Gerland s'appelle Boulevard Laurent Bonnevay (du nom de son concepteur, alors président du Conseil Général du Rhône (69)). La portion déclassée de l'ancienne RN383 entre le Pont Poincaré et la Porte de la Doua s'appelle toujours "Boulevard L. Bonnevay".
  • La portion finale entre la Porte de Gerland et l'échangeur de l'A7 s'appelle Boulevard Pierre Semard.

Communes traversées

  • Dans le sens horaire : Tassin-la-Demi-Lune, Écully, Lyon 9e, Caluire-et-Cuire, Villeurbanne, Vaulx-en-Velin, Bron, Vénissieux, Lyon 8e, Saint-Fons.

Voie ferrée

  • Le périphérique lyonnais a la particularité d'être la seule voie express de France traversée par une voie ferrée avec passage à niveau. Celle-ci se situe peu après la Porte des États-Unis. Cette voie de service appartient au groupe Schneider Electric et permet la desserte de l'usine JST dans le 8e arrondissement.
  • Elle est utilisée très rarement (moins d'une fois par an environ) lorsque des gros transformateurs nécessitent d'être livrés par voie ferroviaire. Le passage du train de fret se fait généralement la nuit, pour ne pas trop gêner la circulation. A cette occasion des signaux lumineux indiquent la fermeture des barrières environ un kilomètre en amont et l'opération est encadrée par la Police.
  • Elle est raccordée à la ligne Lyon - Grenoble au niveau de la gare de triage de Vénissieux.

Historique

  • Inscrit, sous l'impulsion du maire Édouard Herriot, dans le premier plan d'extension et d'embellissement de la ville de Lyon établi en 1919, le boulevard de ceinture a été construit par le Conseil Général du Rhône entre 1928 et 1934. Il reliait, au nord, les quais du Rhône au niveau du Parc de la Tête d'Or (à l'emplacement du futur pont Poincaré), à la Route Nationale 7, au sud. Il était construit avec une plateforme de 46 mètres de largeur, comportant 2 trottoirs de 6 mètres en bordure, deux chaussées carrossables de 10,50 mètres bordées de platanes et permettant le passage de 4 voitures de front, et un trottoir central de 13 mètres formant promenade. La plupart des routes rencontrées étaient traversées à niveau même si les accès directs des riveraines étaient interdits. Les seuls franchissements dénivelés étaient le passage souterrain sous le chemin de fer de l'Est et le passage supérieur au-dessus de la route de Grenoble. Dans la voirie du Conseil Général, le boulevard de ceinture était désigné "Chemin d'Intérêt Commun n° 83 (Ic 83)".
  • Dès la fin de la guerre, des travaux sont entrepris pour prolonger le boulevard de ceinture au Sud jusqu'à la nouvelle départementale 12, voie de desserte du port industriel en cours d'aménagement. Cette opération, courte mais complexe du fait du franchissement de plusieurs faisceaux de voies ferrées, est mise en service seulement dans la deuxième moitié des années 1950. Le boulevard de ceinture porte alors le numéro "D3".
  • En 1954, le boulevard de ceinture est raccordé au Nord au nouveau pont Poincaré sur le Rhône (N83A).
  • Le 28 mai 1960, il prend le nom de Boulevard Laurent Bonnevay, en hommage à l'ancien ministre et président du Conseil Général du Rhône décédé 3 ans auparavant.
  • En 1965, l'autoroute A7 relie Vienne et Saint-Fons et rejoint, par la D12, le boulevard de ceinture et les sorties Est de Lyon.
  • Le boulevard présente un état de saturation avancée. Bien qu'il ait été largement dimensionné, la présence de 14 carrefours à feux empêche d'écouler un trafic qui dépasse en pointes 4000 véhicules par heure. Dès lors, tous les carrefours à niveau sont progressivement dénivelés. L'avant-projet général d'aménagement est adopté par une délibération du Conseil Général du Rhône (69) le 12 mai 1970.
  • Les principales étapes de l'aménagement sont les suivantes :
    • xx xx 1969 : Échangeur de Gerland
    • xx xx 1970 : Échangeur du Moulin à Vent (RN7)
    • xx xx 1971 : Échangeur de la Route de Genas
    • xx 04 1973 : Échangeur du Pont Poincaré
    • xx 11 1973 : Échangeurs des Essarts (A43) et du Vinatier (RN6)
    • xx 06 1974 : Échangeur des États-Unis et élargissement du pont sur les voies ferrées
    • xx 06 1976 : Échangeur de Parilly
    • 16 06 1978 : Échangeur de Croix-Luizet (A42)
    • xx 06 1979 : Échangeurs de La Soie et Cusset
  • En 1984, le boulevard Laurent Bonnevay, le pont Poincaré et la partie de la D12 assurant la liaison avec l'autoroute A7 sont classés dans la voirie nationale en tant que Route Nationale n° 383.
  • En 1990, la tête Nord du pont Poincaré est aménagée définitivement, ce qui permet de supprimer un autopont et une chicane. L'échangeur avec l'A7 à Saint-Fons est modernisé la même année.
  • En 1997, la mise en service du Périphérique Nord TEO entraîne le déclassement de la portion comprise entre le pont Poincaré et la porte de Croix-Luizet. Cette portion est alors transférée à la Courly, reconvertie en boulevard urbain limité à 70 km/h, végétalisé, avec feux tricolores. L'échangeur situé à proximité du pont Poincaré a été remplacé par un grand giratoire dès 1995.
  • Le périphérique Nord est fermé le 9 février 1998 puis rouvert le 5 mars 1998 suite à son rachat par le Grand Lyon.
  • A l'occasion de la réforme de 2006, la RN383 est déclassée. Elle repasse dans le réseau routier départemental du Rhône (69) sous le numéro "D383".
  • Depuis le 1er janvier 2015, elle a été transférée à la Métropole de Lyon (69M) qui n'a pas changé sa numérotation.
  • Depuis l'été 2018, les cartouches D383 sont remplacés par des cartouches blancs "Boulevard Laurent Bonnevay" et les sorties qui n'étaient pas numérotées le deviennent.

Localisation

Chargement de la carte...
Légende de la carte
En orange Ancien tracé de la RN383 déclassé en 1997
En bleu ciel Périphérique Est et Sud (D383).
En blanc Périphérique Nord (TEO) en partie à péage.
En gris clair Tracé du périphérique Ouest en projet (TOP / Anneau des sciences).
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Description du tracé

  • Le Périphérique Nord, plus connu sous son ancien nom d'exploitation "TEO" (Trans Est-Ouest) relie la Porte du Valvert à la Porte de Croix-Luizet depuis 1997. Il appartient à la Métropole de Lyon (69M). La porte du Valvert est située à l'ouest de l'agglomération lyonnaise, dans un secteur très vallonné et très bâti, mais dont l'urbanisation est peu dense. Celle de Croix-Luizet se trouve sur le tracé historique du périphérique est, au bord du Rhône. Le tracé est établi majoritairement en tunnel. Tous les tunnels sont bitubes, chaque tube comportant deux voies.
  • Ce tronçon avait pour vocation de "désengorger" le Tunnel de Fourvière mais aussi de relier efficacement l'Ouest lyonnais à l'Est de l'agglomération. Cette liaison pourrait participer également à des possibilités de liaisons vers Roanne et la côte Atlantique puisque l'A89 a été ouverte entre Lyon et Balbigny. Mais cette hypothèse fait grincer les dents des élus de l'agglomération, car il n'est pas souhaitable que l'A89 devienne une pénétrante urbaine. Aujourd'hui, le périphérique nord a bien sûr généré un nouveau trafic supplémentaire entre l'est et l'ouest de l'agglomération, saturant un peu plus le périphérique Est et la M6, sans "fluidifier" aucunement la circulation sur les autres axes.
  • Le périphérique Nord est établi dans la continuité de la RD 342, dite "Boulevard du Valvert", en provenance d'Écully et de Charbonnières-les-Bains. Un échangeur complexe sur trois niveaux réalise les échanges avec la M6 et la voirie locale juste avant le tunnel de la Duchère.
  • Entre les tunnels de la Duchère et de Rochecardon, on trouve la Porte de Vaise, situé sur l'ex- RN6. Au-delà, le périphérique est à péage. Cependant, le tunnel de la Duchère était lui-aussi à péage durant les premières années. On voit encore les vestiges des deux barrières de péage sur les bretelles sud de l'échangeur.
  • Le tunnel de Rochecardon débouche sur la porte du même nom, constituée d'un échangeur partiel établi très en profondeur. Il est immédiatement suivi du tunnel de Caluire, le plus long de tous. Celui-ci passe sous le lit de la Saône, puis sous la colline de Caluire-et-Cuire.
  • A son débouché, le boulevard est coupé par la barrière de péage. C'est ici que se dressent les portes de Saint-Clair et de la Pape, imbriquées par un jeu de bretelles invraisemblable ! Cet espace a été transformé en véritable plat de nouilles illisible. Il existe un long accès à sens unique par les quais du Rhône empruntant le Quai Bellevue à Caluire puis le Tunnel du Quai Bellevue, long de 550 m et possédant la signalisation Périphérique Nord. Le tunnel débouche sur l'ensemble des bretelles des échangeurs de Saint-Clair et La Pape
  • Le périphérique franchit ensuite le Rhône par un viaduc en courbe, puis se greffe au tracé historique du Boulevard Laurent Bonnevay au niveau de la porte de la Doua.
  • S'en suit une longue ligne droite le long du canal de Jonage, sur la commune de Villeurbanne, où le périphérique rencontre l'échangeur avec l'A42. On trouve encore sur cette portion une voie de parking bordée de platanes (et même les traces d'un passage piétons !), vestiges de l'ancien caractère urbain du boulevard. Il effectue ensuite une légère courbe sur la droite où il passe sous le métro A au niveau de la Porte de la Soie.
  • Il passe sous la trémie de Bel-Air et le tram T3 puis entre à Bron en franchissant la Route de Genas.
  • Après l'échangeur avec l'A43, les deux sens de circulation se séparent dans le Parc de Parilly, au niveau du "virage de la femme morte", puis se rejoignent au niveau de la Porte de Parilly, sur la commune de Vénissieux.
  • Le boulevard prend alors la direction de l'Ouest, franchit un passage à niveau (!) puis la Route de Vienne (ex RN7) au niveau de la porte du Moulin à Vent.
  • Il entre à Saint-Fons en franchissant les voies ferrées (Lyon - Grenoble puis PLM) et arrive à la porte de Gerland, où il bifurque vers le Sud et prend le nom de Boulevard Pierre Semard, dans le prolongement du Boulevard Chambaud de la Bruyère.
  • Il s'achève au niveau de l'échangeur avec l'A7, près du pont sur le Rhône et de la raffinerie de Feyzin.

Kilométrage

  • Le PK 0 est situé au niveau du péage du Rhône. Le kilométrage augmente dans la direction du périphérique Est et passe directement de 2.40 (signalisation BPNL) à 3+100 (signalisation D383) au niveau de la limite de domaine d'exploitation. Ce kilométrage D383 a pour origine le Pont Poincaré via le trajet historique de la RN383.
  • Il s'interrompt au PK 17+900 au niveau de l'échangeur A7/D383.
  • Le kilométrage reprend au PK 33.50 (signalisation BPNL) Porte du Valvert, dans la continuité de la D342, et s'achève au PK 40.90 juste avant le péage.

Futur

  • Un Contournement Ouest, appelé "TOP" (Tronçon Ouest du Périphérique) ou "Anneau des Sciences", est en projet. Dans la continuité du Boulevard du Valvert, il desservirait les communes de Tassin-la-Demi-Lune, Francheville, Sainte-Foy-lès-Lyon, Chaponost, Saint-Genis-Laval, Pierre-Bénite et Oullins, pour se raccorder au périphérique actuel au niveau de la Porte de Gerland.
  • Ce projet suscite une vive opposition et est au cœur des débats lors des élections municipales et métropolitaines de 2020. Les principaux arguments contre sont l'impact environnemental sur l'Ouest Lyonnais et le coût du chantier estimé à 3 milliards d'euro. La reconfiguration électorale issue des élections municipales et métropolitaines, associée à la crise sanitaire, semble condamner le projet qui ne pourra être financé.

Itinéraire

 Chantier Travaux en cours 

N383 Gerland

La D383 à la porte de Gerland, en direction du nord. © Didier S.

  • De la Porte du Valvert à la Porte de Vaise ; section gratuite gérée en partenariat par Leonord.
  • De la Porte de Vaise à la Porte de la Pape ; section à péage en système ouvert gérée en partenariat par Leonord.
    •  Sortie bleue 3  (Porte de Rochecardon) : Villes desservies : Lyon Saint-Rambert - L'Île Barbe, Saint-Rambert - Le Haut, l'Industrie, Quais de Saône, Les Monts d'Or (Collonges, Saint-Cyr, Saint-Didier) (demi-échangeur)
    •  Sortie bleue 4  (Porte de Saint-Clair) : Villes desservies : Lyon Centre, Part-Dieu, Tête d'Or, Villeurbanne Tonkin, Caluire-et-Cuire (demi-échangeur) (Accès Tunnel Tunnel du Quai Bellevue) D48
    •  Péage Gare de péage du Rhône 
  • De la Porte de la Pape à l'échangeur de Croix-Luizet ; section gratuite gérée en partenariat par Leonord.
    •  Sortie verte 5  (Porte de La Pape) : Ville desservie : Rillieux-la-Pape et Miribel D483
      • Pont Logo Rivière Le Rhône
    •  Sortie verte 6  (Porte de La Doua) : Ville desservie : Villeurbanne La Doua (Domaine Scientifique et Universitaire de Lyon I), La Feyssine, Lyon-Centre, Cité Internationale, Roanne (trois-quarts-échangeur) Bd L. Bonnevay
    •  Echangeur vert Échangeur entre D383 et A42  : Bourg-en-Bresse | Genève | Paris | Aéroport Saint-Exupéry | Rocade Est E611
    • C108 Rocade Périphérique Nord
  • De l'échangeur de Croix-Luizet à l'A7 ; section gratuite non concédée ayant le statut de voie express, gérée par le Grand Lyon.
    • C107 D383 Rocade Boulevard Laurent Bonnevay
    •  Sortie verte 7  (Porte de Croix-Luizet) : Villes desservies : Villeurbanne Croix-Luizet, Saint-Jean, Les Buers, Vaulx-en-Velin Village (trois-quarts-échangeur) Av R. Salengro / Pont de Croix-Luizet
    •  Sortie verte 8  (Porte de Cusset) : Villes desservies : Villeurbanne Cusset, Gratte-Ciel, Saint-Jean, Vaulx-en-Velin Centre Rue du 4 août 1789 / Pont de Cusset
    •  Sortie verte 9  (Porte de la Soie) : Ville desservie : Villeurbanne La Soie, Vaulx-en-Velin La Côte, Décines, Meyzieu, P+R Métro L. Bonnevay, Médipôle, Pôle Sportif de Cusset Rue L. Blum D317
    •  Sortie verte 10  (Porte de Montchat) : Ville desservie : Lyon Montchat, Bron Terraillon, Les Genêts, Hôitaux Est, Chassieu, Genas, Les Sept Chemins Route de Genas D29
      • CE15a Aire de service : Bron (sens Sud - Nord)
    •  Sortie verte 11  (Porte du Vinatier) : Ville desservie : Lyon Grange-Blanche, Monplaisir, Bron Centre, Vinatier Av F. Roosevelt
    •  Sortie verte 12  (Porte des Essarts) N2043 : Ville desservie : Lyon Mermoz Nord, Bron Les Essarts, Hippodrome de Parilly Rue L.Terray
    •  Echangeur vert Échangeur entre D383 et A43  : Chambéry | Grenoble | Saint-Priest | Aéroport Saint-Exupéry E711
    •  Sortie verte 13  (Porte de Parilly) : Villes desservies : Lyon Monplaisir, Mermoz,Vénissieux Parilly, Saint-Priest Centre, P+R Métro Parilly, Grand Parilly Bd Pinel Av P. Santy D318
    •  Sortie verte 14  (Porte des États-Unis) : Ville desservie : Lyon États-Unis, Vénissieux Centre Bd I. Joliot-Curie D95
    • A7 Voie de service JST
    •  Sortie verte 15  (Porte du Moulin-à-Vent) : Ville desservie : Moulin-à-Vent, Saint-Fons Arsenal Route de Vienne D307
    •  Sortie verte 16  (Porte de Gerland) : Ville desservie : Lyon Centre, Gerland, Port Édouard Herriot , P+R Métro Stade de Gerland Bd C. de la Bruyère
    • C107 D383 Rocade Boulevard Pierre Semard
    •  Sortie verte   (Porte de Saint-Fons - centre) : Ville desservie : Saint-Fons centre, Port Édouard Herriot Rue M. Sembat
      • CE15a Aire de service : Maison de l'Eau (sens A6 - A7)
    •  Sortie verte   (Porte de Saint-Fons -Chimie) : Ville desservie : Saint-Fons-Aulagne
    •  Sortie verte   (Belle Etoile) : Ville desservie : Saint-Fons Belle Etoile (demi-échangeur) D312}}
    •  Echangeur vert Échangeur entre D383 et A7  : Paris | Lyon | Pierre-Bénite | Marseille | Saint-Étienne | Vénissieux | Feyzin
    • C108 D383
    • C207 A7

Légende

Trafic

  • Exprimé en nombre de véhicules par jour, selon les sections :
    • Entre la Porte du Valvert et la Porte de Saint-Clair : 57 100 (2017)
    • Péage du Rhône : 50 910 (2018)
    • Pont sur le Rhône : 94 133 (2018)
    • Entre les échangeurs A42 et A43: 179 300 (2017)
    • Vénissieux : 95 800 (2017)
    • Saint-Fons - échangeur A7 : 158 000 (2017)

Diaporama

Ces photos sont de Julien vitry 94, et sont sous copyright.

Voir Aussi

Liens Internes

Sites SARA

Liens externes

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .