WikiSara
Advertisement


Présentation

  • La balise de type J16 est utilisée en France pour assurer un guidage latéral continu nocturne sur un itinéraire en complément de la signalisation horizontale.

Caractéristiques

  • La balise J16 se présente sous deux formes, en fonction de l'endroit où elle est implantée :
    • Un élément rétroréflechissant incolore ou de couleur blanche, qui est solidaire d'un piquet fixé au sol. On parle dans ce cas d'un jalonneur.
    • Un élément rétroréflechissant incolore ou de couleur blanche, monté sur un système de fixation non agressif pour un montage sur une barrière de sécurité latérale (glissière métallique ou glissière béton armé). Dans ce cas, l'ensemble de la balise J16 et de son système de fixation ne doivent pas déborder de la partie avant de la glissière.
  • L'élément rétroréflechissant de la balise J16, le plus souvent caractérisé par une catadioptre de couleur blanche, fait 13 cm de côté, pour une surface supérieure ou égale à 90 cm². Cet élément doit être orienté vers les usagers concernés, et positionné entre 50 cm et 1 m du sol.
  • Par mesure d'économie, dans le cas d'une implantation sur terre plein central, deux catadioptres placées dos à dos peuvent être fixées sur la même balise.
  • En pratique, il existe de nombreuses balises J16 équipées d'une ou plusieurs catadioptres de couleur orange ou verte.

Implantation

  • La balise J16 ne peut être implantée que sur autoroutes, routes à chaussées séparées et à carrefours dénivelés, sur accotement ou sur terre plein central :
    • En rive droite, en extérieur de la bande d'arrêt d'urgence ou de la bande dérasée de droite.
    • En rive gauche, en extérieur de la bande dérasée de gauche.
  • Elle ne doit pas être implantée dans les bretelles.
  • Son implantation, bien que quasiment systématique sur autoroutes et routes à chaussées séparées, est facultative.

Historique

  • Bien que largement utilisée depuis plusieurs années en France, la balise J16 n'a été introduite dans la 1ère partie de l'Instruction interministérielle sur la signalisation routière que par l'arrêté du 6 décembre 2011.

Galerie photos

Sources

Advertisement