FANDOM


Présentation

E15 L

Signal E15 annonçant le début d'une autoroute

  • Au Luxembourg, une autoroute est une route étatique formant la grande voirie avec les routes pour véhicules automoteurs.
  • Le code de la route luxembourgeois, publié par arrêté grand-ducal le 23 novembre 1955, définit ce qu'est une autoroute. Instituée par la loi du 16 août 1967, modifiée par le règlement grand-ducal du 23 mai 2012, « une autoroute est une voie publique qui :
  1. comporte pour les deux sens de la circulation des chaussées distinctes séparées l’une de l’autre par une bande de terrain non destinée à la circulation ;
  2. ne présente aucune intersection à niveau avec d’autres voies publiques ;
  3. comporte des bretelles d’accès et des bretelles de sortie ;
  4. est indiquée comme autoroute par le signal E15.
  • Il peut être dérogé au point 1. en des endroits particuliers ou à titre temporaire. Les bretelles d’accès et les bretelles de sortie dérogent au point 2. »
E16 L

Signal E16 annonçant la fin d'une autoroute

  • Ce type de route est formé par divers aménagements et équipements routiers qui lui confèrent sa particularité vis-à-vis des routes étatiques de la voirie normale (routes nationales, chemins repris, chemins communaux). Sur la grande voirie, on peut y rencontrer :

Historique

  • La loi du 16 août 1967 instaure la création d’une grande voirie de communication et d’un fonds des routes comprenant trois grands chapitres :
    • le programme général prévoit la construction de 150 km d’autoroutes et définissant le statut de cette nouvelle catégorie de route ;
    • la création d’un fonds des routes destiné à fournir les crédits nécessaires pour l’aménagement du nouveau réseau routier. La dépense totale était estimée entre 5 et 6 milliards de francs ;
    • l’instauration d’une procédure simplifiée d’expropriation pour cause d’utilité publique accélérant notamment la mise à disposition des terrains.
  • A l’époque, l’État luxembourgeois comptait réaliser l’ensemble du programme autoroutier en 10 ans. Comparé à ce qui se faisait dans les pays voisins, par exemple en Allemagne où furent construites chaque année 200 km d’autoroutes, ce délai avait été considéré comme très confortable. Mais le programme initial sera globalement réalisé en un peu plus de quatre décennies, certaines aménagements étant cependant abandonnés.
  • Le réseau de la grande voirie est appelé entre autres à établir les liaisons entre les grands centres de développement et d’attraction du pays tout en dégageant la capitale et les autres agglomérations importantes situées à proximité des autoroutes du trafic transitaire. Pour satisfaire à ce dernier objectif, c’est-à-dire pour conférer aux usagers la possibilité de profiter du réseau de la grande voirie pour faire des déplacements régionaux, le nombre de points d’échanges avec la voirie normale a dû être multiplié, ce qui conduit à une entre-distance assez faible des échangeurs.
  • A côté de l’intention d’offrir aux usagers de la route de meilleures infrastructures de circulation sur les plans régional et national sur des tracés aménagés à l’écart des agglomérations, l’objectif principal du nouveau réseau de communication était de bien connecter le Luxembourg aux pays limitrophes et d’éviter le risque de contournement du Grand-Duché de Luxembourg par la grande voirie étrangère, ce qui à cette époque dans une Europe aux frontières de plus en plus ouvertes, était considéré comme une question d’intérêt national.
  • Suite à la réalisation de stations de service sur le réseau de la grande voirie permettant aux routiers de s’approvisionner en carburant, des lois spéciales ont réglementé le trafic en transit international et ont défendu aux poids lourds de quitter les autoroutes pour quelque raison que ce soit.
  • Comme en Belgique, les autoroutes luxembourgeoises étaient à l'origine éclairées sur l'ensemble de leur parcours. Mais depuis 2014, suite à des phases de test concernant l'extinction des lampadaires dans la nuit, il est envisagé que les Ponts et Chaussées puissent éteindre, puis démonter de façon définitive les lampadaires situés le long de la grande voirie, sauf à des endroits stratégiques dits accidentogènes, notamment au niveau des échangeurs, afin que l’État luxembourgeois, dans un souci lié à la préservation de l'environnement et de l'écologie, puisse réaliser des économies d'énergie.

Liste des autoroutes

Liens externes

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA .