FANDOM



Caractéristiques autoroutières

  • L'autoroute A749, connue sous le nom de Grand Contournement de Valence est un projet autoroutier visant à décharger la traversée de l'agglomération de Valence du trafic de transit.
  • Sa justification était double :
    • Supprimer la coupure induite par l'autoroute A7 entre la ville de Valence et le Rhône.
    • Assurer la continuité de l'autoroute A49 jusqu'à l'autoroute A7, d'où le numéro qui lui a été attribué.

Histoire du projet

  • Ce projet a été étudié par les services de l'Etat dès 1974 et il a été régulièrement inscrit dans les différents schémas directeurs qui se sont succédé jusqu'à 1992. Preuve de son très grand intérêt, cette infrastructure est inscrite par adossement dans le contrat de concession d'ASF en 1992. Une telle décision aurait donc pu conduire à une réalisation rapide et sans coût pour le contribuable, étant donné que les clients du réseau autoroutier auraient financé cet axe par leurs péages.
  • Une enquête d'utilité publique est menée en février 1992 sur la base de 3 scénarios :
    • Un réaménagement capacitaire de l'autoroute actuelle le long du Rhône.
    • Un passage en Ardèche qui impliquait un double franchissement du Rhône et probablement plusieurs tunnels compte-tenu du relief.
    • Un passage à l'Est de l'agglomération avec des variantes plus ou moins proches.
  • Une décision du Ministère de l’Équipement du 26 mars 1993 renonce pourtant à la procédure de déclaration d'utilité publique et renvoie à un réexamen du projet. D'autres solutions visant à délester l'A7 sont alors étudiées, sans grand succès.
  • Le projet refait surface en décembre 1997 avec une étude de la Direction des Routes visant à supprimer la coupure urbaine induite par l'A7 dans l'agglomération valentinoise. Ce travail s'inscrit alors dans le cadre du Dossier de Voirie d'Agglomération. Une nouvelle fois, sa présentation est repoussée et renvoyée à une réflexion sur l'avenir des transports dans la Vallée du Rhône.
  • L'achèvement de l'autoroute A49 entre Valence et Grenoble conduit l'Etat a financer sur ses fonds propres l'achèvement puis le doublement de la Rocade Est de Valence. Cependant, ces travaux incluent une réservation de terrain qui est encore visible le long de la rocade, côté extérieur, afin d'anticiper une hypothétique réalisation du grand contournement. La société ASF procède ainsi à de multiples achats de terrain qui représentent une garantie dans un secteur soumis à une urbanisation intense. Cependant, depuis 2004, la servitude affectant les terrains non achetés n'est plus en place, ce qui obère à nouveau les possibilités de réalisation de l'infrastructure. Une ferme solaire a ainsi été construite au milieu des emprises initialement réservées.
  • Même réduit à sa seule section Sud-Est, entre les autoroutes A7 et A49, le grand contournement de Valence n'est pas définitivement abandonné. Sa réalisation revient régulièrement sur le devant de la scène en raison des problèmes récurrents de saturation de l'autoroute A7. Ajouté à l'absence de volonté politique et administrative, le manque de mesures de protection des emprises représente le principal obstacle à sa réalisation future.

Localisation

  • Cette carte transcrit le scénario dit "E1" du grand contournement de Valence intégré à la concession ASF.
Chargement de la carte...
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-SA  .