FANDOM



C207 A54 C207
Généralités · Itinéraire · Historique · Projet · Ancien numéro ou projet · Aires · Trafic · Radio · Concessionnaire · Péage · Homonymie


Description

  • L'A54 est la version moderne du binôme Via Aurelia (Arles-Rome par les Côtes d'Azur et Ligure) - Via Domitia (Cadix-Nîmes-Arles-Rome par les Alpes), routes extrêmement fréquentées (Hercule aurait traversé la Plaine de la Crau) depuis la Haute-Antiquité.
  • Axe orienté Est-Ouest, l'A54, tout comme les routes qui l'ont précédé (RN113, etc.) n'a pas été la priorité des pouvoirs publics. Pour preuve, ce maillon essentiel des échanges européens n'est pas encore terminé.
  • Lors de la phase d'études de l'A54, plusieurs scénarios de passage ont été envisagés. L'option basse Lunel <-> Saint-Gilles <-> Arles intéressante sur le plan kilométrique a été écartée à cause du relief, de la proximité de la Camargue et du poids économique de Nîmes. Cette ville est donc devenue un carrefour et l'A54-Ouest est reliée à Montpellier (A9), Lyon (A9) et Alès (RN106). L'A54-Est offre un évitement par le Nord du complexe Fos-Salon et de l'agglomération marseillaise. Son tracé s'est imposé de lui-même bien que de nombreux domaines de la Plaine de la Crau aient été scindés.
  • En 1991, un sénateur avait proposé au Ministère de l’Équipement un projet de liaison autoroutière entre Salon-de-Provence et Pertuis dans le but de décongestionner le trafic Grenoble - Nîmes dans l'agglomération d'Aix-en-Provence. Mais cette hypothèse d'un barreau autoroutier au nord d'Aix-en-Provence est restée au point mort.

Déclarations d'Utilité Publique

Sections directement aux normes autoroutières

  • 28 08 1961 : Section Salon-de-Provence-Est - Pélissanne (D68 - A7) Lien, (déclaration modifiée pour concession le 17 01 1963 Lien et prorogée le 29 08 1966 Lien)
  • 10 04 1968 : Section Grans - Salon-de-Provence-Est (sortie 14 - D68) Lien
  • 12 06 1978 : Section Nîmes - Arles-Ouest (A9 - sortie 3) Lien1 Lien2, (déclaration prorogée le 07 06 1983 Lien)
  • 27 03 1993 : Section Saint-Martin-de-Crau-Est - Grans (sorties 12 à 14) Lien, (remplace la DUP en voie express de 1974 pour la section concernée)

Voies express intégrables

RN113 - VE Saint-Martin-de-Crau - Salon-de-Provence

Plan de l'aménagement initialement programmé en voie express de la RN113 entre Saint-Martin-de-Crau et Salon-de-Provence. Figurent également les DUP des sections voisines. La déviation de Salon-de-Provence reste alors à l'étude. (c) G.E., d'après DDE13, 1973.

  • 20 11 1974 : Section Saint-Martin-de-Crau-Est - Salon-de-Provence-Ouest (sorties 12 à 13) Lien, (déclaration prorogée le 13 11 1979 Lien), (-> RN113), (remplacée par la DUP autoroutière de 1993)

Voies express complémentaires

  • 06 02 1967 : Section Arles-Trinquetaille - Arles-Centre (sorties 4 à 5) Lien, (-> RN113)
  • 04 02 1969 : Section Arles-Centre - Saint-Hippolyte (sorties 5 à 9) Lien, (-> RN113)
  • 06 09 1971 : Section Saint-Hippolyte - Saint-Martin-de-Crau-Ouest (sorties 9 à 10), (première chaussée) Lien, (-> RN113)
  • 20 11 1974 : Section Saint-Hippolyte - Saint-Martin-de-Crau-Ouest (sorties 9 à 10), (seconde chaussée) Lien, (déclaration prorogée le 13 11 1979 Lien), (-> RN113)
  • 20 11 1974 : Section Saint-Martin-de-Crau-Ouest - Saint-Martin-de-Crau-Est (sorties 10 à 12) Lien, (déclaration prorogée le 13 11 1979 Lien), (-> RN113)
  • 19 08 1988 : Section Arles-Ouest - Arles-Trinquetaille (sorties 3 à 4) Lien, (-> RN572)

Diffuseurs et péages

  • 27 03 1993 : Diffuseur de Grans (sortie 14)[1] Lien
  • 27 03 1993 : Demi-diffuseur de Salon-de-Provence-Sud (sortie 15)[2] Lien
  • 27 03 1993 : Barrière de péage de Salon-de-Provence (suppression)[3] Lien

Tableau des DUP

Section Nîmes - Saint-Martin-de-Crau

Section 1967 1969 1971 1974 1978 1979 1983 1988
Nîmes (A9) - Arles-Ouest [3] 12/06
Lien1
Lien2
07/06
Lien
Arles-Ouest [3] - Arles-Trinquetaille [4] (->RN572) 19/08
Lien
Arles-Trinquetaille [4] - Arles-centre [5] (->RN113) 06/02
Lien
Arles-centre [5] - Saint-Hippolyte [9] (->RN113) 04/02
Lien
Saint-Hippolyte [9] - Saint-Martin-Ouest [10] (->RN113) 06/09
Lien
20/11
Lien
13/11
Lien
Saint-Martin-Ouest [10] - Saint-Martin-Est [12] (->RN113)

Section Saint-Martin-de-Crau - Salon-de-Provence

Section 1961 1966 1968 1974 1979 1993
Saint-Martin-Est [12] - Salon-Ouest [13] 20/11
Lien
13/11
Lien
27/03
Lien
Salon-Ouest [13] - Grans [14]
Grans [14] - Salon-Est (D68) 10/04
Lien
Salon-Est (D68) - Pélissanne (A7) 28/08
Lien
29/08
Lien
Légende des couleurs
Vert DUP initiale (ou nouvelle DUP après expiration) de section autoroutière en tracé neuf
Vert clair DUP de réaménagement d'une section autoroutière en service (élargissement, seconde chaussée)
Bleu DUP de mise aux normes autoroutières d'une section en service
Bleu clair DUP de classement autoroutier d'une section en construction
Bleu ciel Renouvellement d'une DUP autoroutière
Violet DUP avec des sections neuves et des sections mises aux normes autoroutières
Jaune Prorogation d'une DUP autoroutière
Jaune clair Prorogation tardive d'une DUP (après mise en service)
Orange Modification d'une DUP en cours
Rouge Déclassement d'une section autoroutière en service
Rouge clair Déclassement d'un projet autoroutier, ou DUP d'une section non autoroutière (ou classée à une date inconnue)
Gris clair DUP (ou dernière prorogation) sans suite d'un projet autoroutier (entre parenthèses, l'année d'expiration)
Noir Annulation d'une DUP
Les modifications mineures de DUP (concession sans modification de tracé, caractère urgent ajouté) n'apparaissent pas dans le tableau

Mises en service

Sections directement aux normes autoroutières

  • 19 03 1970 : Section Salon-de-Provence-Est - Pélissanne (D68 - A7)
  • xx xx 1973 : Section Grans - Salon-de-Provence-Est (sortie 14 - D68)
  • 28 06 1990 : Section Nîmes - Arles-Ouest (A9 - sortie 3)
  • 15 03 1996 : Section Saint-Martin-de-Crau-Est - Grans (sorties 12 à 14)

Voies express complémentaires

  • 28 03 1969 : Section Arles-Trinquetaille - Arles-centre (sorties 4 à 5) (-> RN113)
  • 22 03 1974 : Section Arles-centre - Saint-Hippolyte (sorties 5 à 9) (-> RN113)
  • 22 03 1974 : Section Saint-Hippolyte - Saint-Martin-de-Crau-Ouest (sorties 9 à 10), (première chaussée) (-> RN113)
  • 16 12 1988 : Section Saint-Hippolyte - Saint-Martin-de-Crau-Ouest (sorties 9 à 10), (seconde chaussée) (-> RN113)
  • 16 12 1988 : Section Saint-Martin-de-Crau-Ouest - Saint-Martin-de-Crau-Est (sorties 10 à 12) (-> RN113)
  • 22 06 1990 : Section Arles-Ouest - Arles-Trinquetaille (sorties 3 à 4) (-> RN572)

Diffuseurs et péages

  • 17 09 1985 : Barrière de péage de Salon-de-Provence (création)
  • 22 06 1990 : Diffuseur d'Arles-Trinquetaille (sortie 4), (remplace un carrefour giratoire et un demi-diffuseur) (-> RN113)
  • xx xx 1990 : Demi-diffuseur de Raphèle-lès-Arles (sortie 8) (-> RN113)
  • xx xx 1993 : Diffuseur de Pont-de-Crau (sortie 7) (-> RN113)
  • 13 03 1996 : Diffuseur de Grans (sortie 14)[1]
  • 13 03 1996 : Demi-diffuseur de Salon-de-Provence-Sud (sortie 15)[2]
  • 13 03 1996 : Barrière de péage de Salon-de-Provence (suppression)[3]

Concessions

Ancien numéro

  • Section Nîmes - Arles-Ouest : avant 1996 sous le nom d'A55

Renumérotation

  • Dans les années 1960, le numéro A54 a désigné l'autoroute Est de Toulon (actuelles A57 et A570).

Légende

Historique détaillé

Section Nîmes - Arles

  • L'idée de réaliser une autoroute reliant le Languedoc au port de Fos via Arles date de 1970. Le fait de relier cette autoroute à l'A7 dans les environs de Salon-de-Provence n'est intervenu qu'un peu plus tard dans le début des années 1970.
  • Plusieurs grands principes de tracé furent envisagés entre l'A9 et Arles.
    • Le premier partant de l'Est d'Arles au niveau du carrefour entre la RN113 et la RN568 consistait à relier Arles à Montpellier via Nîmes.
      • Arles devait, soit être contournée par le Nord, soit franchie par l'utilisation du nouveau tronçon de la RN113 à 2x2 voies mis en service successivement entre 1969 et 1974. Le tracé se prolongeait ensuite vers Nîmes où, une fois arrivé, il se raccordait sur l'A9.
      • Une branche plus ou moins longue était également prévue pour relier de façon directe le trafic provenant de la vallée du Rhône et empruntant l'A9 au port de Fos en se raccordant à l'autoroute, soit au niveau de Bellegarde, soit au niveau d'Arles.
    • Le second principe de tracé visait à relier Arles à Montpellier par un trajet le plus direct possible en passant par Aimargues qui aurait été contournée soit par le Nord soit par le Sud en fonction des variantes. Le tracé se raccordait ensuite à l'A9 à l'Ouest de Lunel.
      • Ce tracé devait être complété par une branche se dirigeant vers Avignon depuis Arles pour permettre une liaison directe entre le port de Fos et la vallée du Rhône.
      • Ce principe de tracé fut abandonné très rapidement en raison du report de trafic trop peu important sur l'autoroute en comparaison de la variante passant par Nîmes.
  • Par la suite, divers tracés furent étudiés à partir de 1972 et ce jusqu'en 1976, date à laquelle le tracé actuel entre Nîmes et Arles fut arrêté.

Section Arles - Salon-de-Provence

  • Pour la section Arles - Salon-de-Provence, il fut originellement prévu d'aménager sur place la RN113 en lui ajoutant une branche autoroutière faisant la liaison directe entre le nœud autoroutier de Coudoux (liaison A7 - A8) et la RN113 à quelques kilomètres à l'Ouest de l'actuelle aire de repos du Merle.
  • Le principe d'un tracé en site propre longeant la RN113 n'arriva que plus tard à la fin des années 1980. Cela faisait suite à la décision de mise en concession de l'axe, décision intervenue en 1987 dans le but d'accélérer les travaux entre Salon-de-Provence et Arles.
  • Deux grandes variantes furent étudiées entre l'actuel échangeur 14 et les environs de l'aire de repos du Merle.
    • La première, nommée variante Sud, longeait la voie ferrée et la D69 jusqu'à rencontrer la RN569 où le tracé repiquait vers le Nord-Ouest pour retrouver la RN113 à hauteur du lieu-dit La Croix-de-Crau (lieu situé à 2,5 km à l'Est de l'aire de repos du Merle).
    • La seconde, nommée quant à elle variante Nord, correspond au tracé actuel, mais comportait néanmoins plusieurs variantes au niveau de Salon-de-Provence à l'endroit où le tracé franchit la voie ferrée.
  • Le choix de tracé se porta sur la variante Nord, la raison étant que l'option Sud malgré son meilleur rapport socio-économique engendrait de lourds problèmes écologiques.

Variantes étudiées

  • Ci-dessous figure le tracé de toutes les variantes étudiées pour l'A54 entre 1970 et 1978 pour la section Arles - Nîmes et entre 1971 et 1991 pour la section Salon-de-Provence - Arles.
Chargement de la carte...
Légende de la carte
En bleu Tracé actuel de l'A54.
En rouge Variantes étudiées.
En rouge clair Variantes étudiées réutilisant la RN113 au niveau d'Arles.
Pour plus d'informations sur les sources cartographiques, consulter cet article.
La carte ne s'affiche pas ? Merci d'éditer l'article et de le sauvegarder sans aucune modification.

Notes et références


Voir aussi

Sites SARA

Sites externes


C207 A54 C207
Généralités · Itinéraire · Historique · Projet · Ancien numéro ou projet · Aires · Trafic · Radio · Concessionnaire · Péage · Homonymie