WikiSara
Advertisement


Autoroute A51 Autoroute
Généralités · Itinéraire · Historique · Projet · Ancien numéro ou projet · Aires · Trafic · Radios (Autoroute Info / Radio Vinci Autoroutes) · Concessionnaires (AREA / Escota) · Péages (AREA / Escota) · Gestionnaire · Homonymie


Présentation

  • L’A51, devant servir d’une part à délester la vallée du Rhône d’une partie de son trafic et d’autre part à désenclaver les zones qu'elle traverse dont une bonne partie des Alpes du Sud, peut être divisée en trois grands tronçons :
    • Le premier reliant Marseille à Aix-en-Provence fut envisagé et construit en deux grandes étapes. La première de ces étapes concerne la section entre Septèmes-les-Vallons et Bouc-Bel-Air qui a été envisagée peu de temps avant la Seconde Guerre mondiale, déclarée d’utilité publique en 1941 et enfin ouverte en 1953. La seconde étape, quant à elle, débuta quelque temps après cette ouverture, avec la déclaration d’utilité publique en 1956 de la section reliant les actuelles A515 et RN2516, suivie dix ans plus tard par une autre DUP prolongeant cette section de quelques kilomètres. Ce tronçon allant de l’A515 à l’échangeur n° 10 fut ouvert à la circulation en plusieurs fois dans un laps de temps compris entre le tout début de l’année 1971 et l’automne de la même année.
    • Le second tronçon allant d’Aix-en-Provence à Sisteron commença à être étudié à partir de 1974 par le CETE d’Aix-en-Provence. Du fait du relief contraint entre ces deux villes, seules quelques variantes locales furent envisagées. Le projet pris alors très rapidement la forme qu’on lui connaît aujourd’hui, remontant le cours de la Durance sur plusieurs dizaines de kilomètres. Après quelques années d’études, le projet bénéficia d’une DUP signé à la fin de l’année 1980 suivie de trois ouvertures successives en 1985, 1986 et 1989.
    • Le troisième et dernier tronçon reliant Sisteron à Grenoble, bénéficia comme le précédent d’études du CETE d’Aix-en-Provence à partir de l’année 1974. Dès mars 1975, le CETE d’Aix présente une première étude suivie un peu plus d’un après par une seconde, publiée en juillet 1976.
  • Pour des raisons tenant à un relief difficile, un coût important et une absence de soutien politique fort, cet axe demeure pour longtemps inachevé.

Déclarations d'Utilité Publique

Sections directement aux normes autoroutières

  • 03 02 1941 : Section Septèmes-les-Vallons - Bouc-Bel-Air (A7 - A515) Lien1 Lien2
  • 02 05 1956 : Section Bouc-Bel-Air - Aix-en-Provence-centre (A515 - RN2516) Lien1 Lien2 Rectif. (DUP prorogée le 12 05 1961 Lien et le 25 05 1966 Lien)
  • 27 07 1966 : Section Aix-en-Provence-centre - Aix-en-Provence-Jas de Bouffan (RN2516 - sortie 7) Lien
  • 19 12 1980 : Section Venelles-Nord - Sisteron-Nord (sorties 14 à 23) Lien, (DUP partiellement prorogée le 18 12 1987 Lien)
  • 31 12 1993 : Section Col du Fau - Claix (D1075 - A480) Lien (DUP prorogée le 02 01 2001 Lien)
  • 20 06 1994 : Section Sisteron-Nord - La Saulce (sorties 23 à 24) Lien

Sections mises aux normes autoroutières

  • À compléter

Voies express intégrables

  • 22 04 1968 : Section Les Logissons - Venelles-Nord (sorties 12 à 14) Lien, (déclaration prorogée le 15 03 1973 et complétée le 07 08 1973) (-> RN296)

Voies express complémentaires

  • 25 10 1963 : Section Aix-en-Provence-Celony - Aix-en-Provence-Les Platanes (D7N - sortie 12) Lien (déclaration annulée le 26 02 1965) (-> RN296)
  • 29 06 1966 : Section Aix-en-Provence-Jas de Bouffan - Aix-en-Provence-Celony (sortie 7 - D7N) Lien (-> N296)
  • 05 10 1966 : Section Aix-en-Provence-Celony - Aix-en-Provence-Les Platanes (D7N - sortie 12) Lien (-> RN296)
  • 07 02 1980 : Section Aix-en-Provence-Puyricard - Aix-en-Provence-Les Platanes (sorties 10 à 12), (dénivellation des échanges) (-> RN296)

Diffuseurs

  • 27 07 1988 : Section Aubignosc - Sisteron-Nord (sorties 21 à 23) Lien1 Lien2, (modifie la DUP de 1980 pour le système d'échanges de cette section)
  • 29 01 2018 : Échangeur A51/A8 (Bretelle Gap vers Coudoux) Lien

Élargissements

  • À compléter

Tableau des DUP

Section Marseille - Aix-en-Provence + A515, A516 et A517

Section 1941 1956 1961 1966 1972 1973 2018
A517 Bretelle A7-Nord - A51 28/06
Lien1
Lien2
Septèmes-les-Vallons (A7) - Bouc-Bel-Air (A515) 03/02
A515 Les Chabauds-Ouest (A51) - La Petite-Bastide (D8N)
A515 La Petite-Bastide (D8N) - Les Chabauds-Est (D6) 19/12
Bouc-Bel-Air (A515) - Aix-en-Provence-centre (RN2516) 02/05
Lien1
Lien2
12/05
Lien
25/05
Lien
A516 A51 - Avenue Jean Giono 19/11
Lien
A516 Avenue Jean Giono - Avenue des Belges 25/05
Lien
(1971)
Aix-en-Provence-centre (RN2516) - Aix-en-Provence-Jas de Bouffan [7] 27/07
Lien

Section Aix-en-Provence - Grenoble

Section 1968 1973 1980 1987 1988 1993 1994 2001
Les Logissons [12] - Venelles-Nord [14] 22/04
Lien
15/03
07/08
Venelles-Nord [14] - Peyruis [20] 19/12
Lien
Peyruis [20] - Aubignosc [21] 18/12
Lien
Aubignosc [21] - Sisteron-Nord [23] 27/07
Lien1
Lien2
Sisteron-Nord [23] - La Saulce [24] 20/06
Lien
Col du Fau (D1075) - Claix (A480) 31/12
Lien
02/01
Lien
Légende des couleurs
Vert DUP initiale (ou nouvelle DUP après expiration) de section autoroutière en tracé neuf
Vert clair DUP de réaménagement d'une section autoroutière en service (élargissement, seconde chaussée)
Bleu DUP de mise aux normes autoroutières d'une section en service
Bleu clair DUP de classement autoroutier d'une section en construction
Bleu ciel Renouvellement d'une DUP autoroutière
Violet DUP avec des sections neuves et des sections mises aux normes autoroutières
Jaune Prorogation d'une DUP autoroutière
Jaune clair Prorogation tardive d'une DUP (après mise en service)
Orange Modification d'une DUP en cours
Rouge Déclassement d'une section autoroutière en service
Rouge clair Déclassement d'un projet autoroutier, ou DUP d'une section non autoroutière (ou classée à une date inconnue)
Gris clair DUP (ou dernière prorogation) sans suite d'un projet autoroutier (entre parenthèses, l'année d'expiration)
Noir Annulation d'une DUP
Les modifications mineures de DUP (concession sans modification de tracé, caractère urgent ajouté) n'apparaissent pas dans le tableau

Mises en service

Sections directement aux normes autoroutières

  • xx 04 1953 : Section Septèmes-les-Vallons - Bouc-Bel-Air (A7 - A515)
  • 31 12 1970 : Section Aix-en-Provence-centre - Aix-en-Provence-Jas de Bouffan (RN2516 - sortie 7)
  • 30 09 1971 : Section Bouc-Bel-Air - Luynes (sorties 2 à 3)[1]
  • 15 10 1971 : Section Luynes - Aix-en-Provence-centre (sortie 3 - RN2516)
  • 22 03 1985 : Section Venelles-Nord - Mirabeau (sortie 14 - fin provisoire)
  • 12 12 1986 : Section Mirabeau - Manosque (fin provisoire - sortie 18)
  • 21 12 1989 : Section Manosque - Aubignosc (sorties 18 à 21)
  • 28 06 1990 : Section Aubignosc - Sisteron-Nord (sorties 21 à 23)
  • 26 06 1999 : Section Sisteron-Nord - La Saulce (sorties 23 à 24)
  • 29 07 1999 : Section La Coynelle - Claix (fin provisoire - A480)
  • 21 03 2007 : Section Col du Fau - La Coynelle (D1075 - fin provisoire)

Sections mises aux normes autoroutières

  • 20 12 1984 : Section Les Logissons - Venelles-Nord (sorties 12 à 14), (seconde chaussée) (-> N296)

Voies express intégrables

  • 19 09 1978 : Section Les Logissons - Venelles-Nord (sorties 12 à 14), (première chaussée) (-> N296)

Voies express complémentaires

  • xx xx 1968 : Section Aix-en-Provence-Celony - Aix-en-Provence-Les Platanes (D7N - sortie 12), (première chaussée) (-> N296)
  • 01 07 1970 : Section Aix-en-Provence-Jas de Bouffan - Aix-en-Provence-centre (sorties 7 à 8), (première chaussée) (-> N296)
  • 31 12 1970 : Section Aix-en-Provence-Jas de Bouffan - Aix-en-Provence-centre (sorties 7 à 8), (seconde chaussée) (-> N296)
  • 31 12 1970 : Section Aix-en-Provence-centre - Aix-en-Provence-Celony (sortie 8 - D7N), (aménagement sur place) (-> N296)
  • 31 12 1970 : Section Aix-en-Provence-Celony - Aix-en-Provence-Puyricard (D7N - sortie 10), (seconde chaussée) (-> N296)
  • xx xx 1982 : Section Aix-en-Provence-Puyricard - Aix-en-Provence-Les Platanes (sorties 10 à 12), (dénivellation des échanges) (-> N296)
  • xx xx 1984 : Section Aix-en-Provence-Puyricard - Aix-en-Provence-Les Platanes (sorties 10 à 12), (seconde chaussée) (-> N296)

Diffuseurs

  • xx xx 1971 : Diffuseur des Milles (sortie 5)[2]
  • xx xx 1974 : Diffuseur de Plan-de-Campagne (sortie 1, partie Nord)
  • xx xx 1980 : Diffuseur d'Aix-Jas de Bouffan (sortie 7, bretelle vers Marseille)
  • 27 07 2000 : Diffuseur de Vif (sortie 12)

Élargissements

  • xx 06 1998 : Section Septèmes-les-Vallons - Bouc-Bel-Air (A7 - A515)

Concession

Renumérotations

  • Section Bouc-Bel-Air-Les Chabauds (A515) - Bouc-Bel-Air-La Petite-Bastide numérotée A51 de 1953 à 1971, puis renommée A515.
Grille de lecture des historiques
Déclarations d'utilité publique La DUP est une procédure administrative qui permet de réaliser une infrastructure de transport ou des aménagements complémentaires sur des terrains privés en les expropriant. La DUP peut être prolongée, complétée ou modifiée. La DUP entraîne le classement de infrastructure dans le réseau routier ou autoroutier.
Mises en service Cette étape marque l'ouverture à la circulation d'une portion de route ou d'un aménagement. Elle se confond parfois avec l'inauguration de cette section et peut être opérée en plusieurs étapes.
Sections directement aux normes autoroutières Désigne des sections ouvertes dès l'origine aux normes autoroutières en vigueur.
Sections mises aux normes autoroutières Désigne des sections existantes converties aux normes autoroutières.
Voies express intégrables Désigne des sections ouvertes avec un statut et des caractéristiques non autoroutières (déviation ou voie express) et appelées à être converties aux normes autoroutières et intégrées à une autoroute.
Voies express complémentaires Désigne des sections ouvertes avec un statut et des caractéristiques non autoroutières (déviation ou voie express) en prolongement d'une autoroute existante. Ces sections ne sont pas appelées à devenir des autoroutes.
Diffuseurs Désigne les ouvertures ou fermetures de diffuseurs ou de diffuseurs réaménagés après la mise en service de l'autoroute.
Aires Désigne les ouvertures ou fermetures d'aires ou d'aires réaménagées après la mise en service de l'autoroute.
Péages Désigne les ouvertures ou fermetures de barrières de péage ou de barrières de péage réaménagées après la mise en service de l'autoroute.
Élargissements Désigne les élargissements d'une autoroute existante.
Concessions Désigne les étapes de la concession d'une autoroute avec la date de signature du contrat et la date de publication au Journal Officiel (entre parenthèses).
Anciens numéros Désigne les anciens numéros d'une autoroute existante.
Renumérotations Désigne les renumérotations d'une autoroute existante.
Déclassements Désigne les sections déclassées d'une autoroute existante.
Source des données Les informations fournies sur les historiques proviennent en grande majorité de différentes sources primaires (Journal Officiel, Ministère des Transports, services déconcentrés de l'Etat, revues spécialisées, journaux locaux, etc.) ainsi que de relevés sur des cartes routières (Michelin). Elles sont données à titre purement indicatif et peuvent évoluer à tout moment. Si vous possédez des informations ou des illustrations permettant d'enrichir les historiques, merci de nous contacter !

Historique détaillé

  • Le projet de créer un axe performant reliant Marseille à Grenoble est assez ancien et a connu de nombreux rebondissements dont le déroulement est détaillé dans la page suivante :

Notes et références

  1. Mise en service légèrement anticipée.
  2. Mise en service en fin d'année, légèrement retardée par rapport à l'autoroute.

Voir aussi

Sites SARA

Sites externes


Autoroute A51 Autoroute
Généralités · Itinéraire · Historique · Projet · Ancien numéro ou projet · Aires · Trafic · Radios (Autoroute Info / Radio Vinci Autoroutes) · Concessionnaires (AREA / Escota) · Péages (AREA / Escota) · Gestionnaire · Homonymie


Advertisement