WikiSara
Advertisement


Autoroute A154 Autoroute
Généralités · Itinéraire · Historique · Projet · Aires · Radio · Concessionnaire · Péage · Homonymie


Description

  • À compléter

Déclaration d'Utilité Publique

Sections directement aux normes autoroutières

  • 04 07 2018 : Section La Madeleine-de-Nonancourt - Saint-Rémy-sur-Avre-Est (fins provisoires) Lien
  • 04 07 2018 : Section Louvilliers-en-Drouais - Dreux-Sud (A120 - sortie 16) Lien
  • 04 07 2018 : Section Chartres-Nord - Prunay-le-Gillon-Nord (sortie 18 - fin provisoire) Lien
  • 04 07 2018 : Section Allonnes - Ymonville-Nord (sortie 19 - fin provisoire) Lien
  • 04 07 2018 : Section Ymonville-Est - Trancrainville (fin provisoire - A10) Lien

Sections mises aux normes autoroutières

  • Pas de DUP connue : Section Incarville - Acquigny (A13 - sortie 4), (seconde chaussée), (reprise sur la RN154)
  • 04 07 2018 : Section Saint-Rémy-sur-Avre-Est - Louvilliers-en-Drouais (fin provisoire - A120) Lien, (reprise sur la RN12)
  • 04 07 2018 : Section Dreux-Sud - Chartres-Nord (sorties 16 - 18) Lien, (reprise sur la RN154)
  • 04 07 2018 : Section Prunay-le-Gillon-Nord - Allonnes (fin provisoire - sortie 19) Lien, (reprise sur la RN154)
  • 04 07 2018 : Section Ymonville-Nord - Ymonville-Est (fins provisoires) Lien

Voies express intégrables

  • 18 11 1969 : Section Louviers-Nord - Acquigny (sorties 2 à 4) Lien, (première chaussée), (-> RN154)
  • À compléter

Voies express complémentaires

  • 01 08 1978 : Section Acquigny - Gravigny (sorties 4 à 6) Lien, (déclaration partiellement prorogée le 29 07 1983 Lien), (-> RN154)
  • 11 01 1983 : Section Gravigny - Évreux-Est (sorties 6 à 8) Lien1 Lien2, (-> RN154)
  • 26 12 1991 : Section Évreux-Est - Le Coudray-Rougemare (sorties 8 à 9), (-> RN154)
  • 06 09 1995 : Section Le Coudray-Rougemare - Nonancourt (sortie 9 - RN12) Lien, (déclaration prorogée le 08 09 2000 Lien), (-> RN154)

Mises en service

Sections mises aux normes autoroutières

  • 26 01 1996 : Section Incarville - Louviers-Sud (A13 - sortie 3)
  • 03 04 1997 : Section Louviers-Sud - Acquigny (sorties 3 à 4)

Voies express intégrables

  • xx xx 1970 : Section Incarville - Louviers-Nord (A13 - sortie 2), (première chaussée), (-> RN154)
  • xx xx 1970 : Section Louviers-Sud (sorties 3 à 4), (première chaussée), (-> RN154)
  • xx xx 1973 : Section Louviers-Nord - Louviers-Sud (sorties 2 à 3), (première chaussée), (-> RN154)

Voies express complémentaires

  • À compléter

Diffuseurs

  • xx xx 1972 : Échangeur d'Incarville (A13), (partie Est)

Concession

  • 07 03 1991 (12 04 1991) : Section Incarville - Acquigny (A13 - sortie 4), (non détaillée), (2e contrat SAPN)
  • 24 03 1995 (03 05 1995) : Section Incarville - Acquigny (A13 - sortie 4), (conditions techniques et financières), (3e contrat SAPN)
Grille de lecture des historiques
Déclarations d'utilité publique La DUP est une procédure administrative qui permet de réaliser une infrastructure de transport ou des aménagements complémentaires sur des terrains privés en les expropriant. La DUP peut être prolongée, complétée ou modifiée. La DUP entraîne le classement de infrastructure dans le réseau routier ou autoroutier.
Mises en service Cette étape marque l'ouverture à la circulation d'une portion de route ou d'un aménagement. Elle se confond parfois avec l'inauguration de cette section et peut être opérée en plusieurs étapes.
Sections directement aux normes autoroutières Désigne des sections ouvertes dès l'origine aux normes autoroutières en vigueur.
Sections mises aux normes autoroutières Désigne des sections existantes converties aux normes autoroutières.
Voies express intégrables Désigne des sections ouvertes avec un statut et des caractéristiques non autoroutières (déviation ou voie express) et appelées à être converties aux normes autoroutières et intégrées à une autoroute.
Voies express complémentaires Désigne des sections ouvertes avec un statut et des caractéristiques non autoroutières (déviation ou voie express) en prolongement d'une autoroute existante. Ces sections ne sont pas appelées à devenir des autoroutes.
Diffuseurs Désigne les ouvertures ou fermetures de diffuseurs ou de diffuseurs réaménagés après la mise en service de l'autoroute.
Aires Désigne les ouvertures ou fermetures d'aires ou d'aires réaménagées après la mise en service de l'autoroute.
Péages Désigne les ouvertures ou fermetures de barrières de péage ou de barrières de péage réaménagées après la mise en service de l'autoroute.
Élargissements Désigne les élargissements d'une autoroute existante.
Concessions Désigne les étapes de la concession d'une autoroute avec la date de signature du contrat et la date de publication au Journal Officiel (entre parenthèses).
Anciens numéros Désigne les anciens numéros d'une autoroute existante.
Renumérotations Désigne les renumérotations d'une autoroute existante.
Déclassements Désigne les sections déclassées d'une autoroute existante.
Source des données Les informations fournies sur les historiques proviennent en grande majorité de différentes sources primaires (Journal Officiel, Ministère des Transports, services déconcentrés de l'Etat, revues spécialisées, journaux locaux, etc.) ainsi que de relevés sur des cartes routières (Michelin). Elles sont données à titre purement indicatif et peuvent évoluer à tout moment. Si vous possédez des informations ou des illustrations permettant d'enrichir les historiques, merci de nous contacter !

Études de 1974

  • À partir de 1974, il fut étudié un aménagement de la N154 entre Evreux et Orléans. À l'époque, quand cet axe fut étudié, il devait remplir plusieurs rôles à long terme :
    • Le premier est le plus évident, celui d'améliorer l'axe pour faciliter les liaisons entre les grandes villes situées sur la N154.
    • Le second rôle qui lui fut attribué était de constituer un maillon du grand contournement de Paris.
    • Le troisième rôle de la N154 était, à terme, de constituer une section de la liaison entre Rouen et Lyon.
    • Et enfin, le quatrième et dernier rôle de cet axe pour la partie Evreux - Chartres était d'assurer la liaison entre Rouen et Tours.
  • Lors de cette étude, la N154 fut divisée en 6 tronçons et divers types d'aménagement furent étudiés pour ces tronçons, tous libres de péage.

Évreux - Nonancourt

  • Pour ce tronçon, 3 types de profils furent étudiés :
    • 7 m + créneaux de dépassement
    • 10,50 m
    • ASP 2x7 m
  • Le type d'aménagement retenu dans un premier temps pour ce tronçon fut une largeur de chaussée portée à 10,50 m. Au droit des agglomérations, deux solutions étaient envisagées sans retenir clairement l'une ou l'autre. Il s'agissait soit d'effectuer les traversées de village avec un profil en travers égal ou inférieur à 10,50 m, soit de dévier ces agglomérations avec un profil en travers homogène avec le reste du tronçon étudié.
  • Assez rapidement, il fut finalement décidé de porter cette section à 2x7 m et de dévier toutes les agglomérations pour uniformiser l'itinéraire. Seulement cet aménagement était prévu pour être fait de façon très progressive.

Nonancourt - Dreux

  • Pour ce tronçon, 2 types d'aménagement furent étudiés :
    • Réutilisation de la N12 supposée à 2 x 7 m sauf au droit de la traversé de Saint-Rémy où le profil en travers se réduit à 12 m.
    • Création d'un route neuve d'une largeur de 7 m séparant le trafic de la N12 et de la N154.
  • La solution retenue fut celle de la route nouvelle, mais au vu du faible trafic de la N154, sa construction n'était envisagée qu'à long terme, car sa rentabilité n'était pas assurée dans l'immédiat. Cette solution fut même complétement abandonnée au fur et à mesure des études.
  • De ce fait, il fut envisagé qu'au moins dans un premier temps le trafic de la N154 reprendrait l'itinéraire de la N12 à 2x7 m sauf au droit de Saint-Rémy où la traversée s'effectuerait avec un profil en travers réduit à 12 m.

Dreux - Chartres

  • Pour ce tronçon, 3 types de profils furent étudiés :
    • 7 m + créneaux de dépassement
    • 10,50 m
    • ASP 2x7 m
  • L'aménagement retenu pour ce tronçon fut celui à 2x7 m avec déviation de toutes les agglomérations.

© Frantz58

© Frantz58

Déviation de Chartres

  • L'étude ne précise rien sur le contournement de Chartres, au motif qu'une étude complémentaire devait être réalisé.

© Frantz58

Chartres - Allaines

  • Pour obtenir une certaine uniformité sur tout l'axe, une seule solution fut envisagée, celle de l'Aménagement Sur Place à 2x7 m avec déviation des localités.

Allaines - Artenay (Orléans)

  • Cette section étant déjà doublée par l'A10 tout récemment ouverte à l'époque, il fut envisagé de simplement élargir cette section à 7 m.

© Frantz58

Conclusion

  • La conclusion de l'étude en 1974 fut que cet axe devait être amélioré à l'aide d'un Aménagement Sur Place à 2x7 m (Etat N° 5 pour la partie Evreux - Chartres), mais qu'au vu du trafic, cet aménagement devait/pouvait être fait de façon progressive : en réalisant dans un premier temps quelques créneaux à 2x7 m intégrables et les déviations les plus urgentes, puis au fur et à mesure en aménageant les tronçons restant pour porter l'intégralité de l'axe à 2x7 m (sauf la partie Allaines - Artenay déjà doublée par l'A10).
  • Le point fort de cette solution était que la N154 entre Evreux et Artenay (Orléans) pouvait être aménagée progressivement à souhait puisque cet axe pouvait être découpé en une multitude de petits tronçons.

Notes et références


Voir aussi

Sites SARA

Sites externes


Autoroute A154 Autoroute
Généralités · Itinéraire · Historique · Projet · Aires · Radio · Concessionnaire · Péage · Homonymie
Advertisement